Le Christ au mont des oliviers

ROSSELLI Francesco, gravé par
3764 LR/ Recto
Département des Arts graphiques
Numéro d’inventaire
3764 LR/ Recto
Anciens numéros d'inventaire :
ER 18370
Collection
Département des Arts graphiques
Collection Edmond de Rothschild
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique
ROSSELLI Francesco (1448-1513), gravé par
Ecole italienne

Anciennes attributions :
Fra Diamante (Diamante di Feo, dit) (1430-après 1498), gravé par
Ecole italienne
(B. Berenson)
NICOLETTO DA MODENA (Actif en 1480-Actif en 1507), gravé par
Ecole italienne
(Adam von Bartsch)
FINIGUERRA Maso (vers 1425-1464), gravé par
Ecole italienne
(Ottley, W. Y.)
ANONYME FLORENTIN fin XVè s , gravé par
Ecole italienne
(Hind, A. M.)
Lippi, Fra Filippo (Filippo di Tommaso, dit) (vers 1406-1469), gravé par
Ecole italienne
(J. D. Passavant)
Botticelli, Sandro (Alessandro di Mariano di Sandro Filipepi, dit) (vers 1445-1510), gravé par
Ecole italienne
(Baldinucci)

description

Dénomination / Titre
Le Christ au mont des oliviers
Type d'objet
Gravure
Description / Décor
Commentaire :
Cette estampe appartient à la série de "La vie de la Vierge et du Christ". Elle comprend dix-sept estampes dont deux d'ornements. La collection Rothschild ne possède pas 'Le Christ portant sa Croix' et 'La Résurrection'. Certaines gravures, souvent coloriées, sont ou étaient collées sur bois. Cette série devait servir à illustrer les méditations se rapportant au cycle des quinze décades du rosaire. Les attributions varient selon l'auteur : Pour Passavant la série est de Filippo Lippi. Berenson l'attribue à Fra Diamante influencé par Baldovinetti. Pour Baldinucci et Heinecken l'auteur serait Botticelli. Bartsch compare les gravures aux Triomphe de Pétrarque qu'il attribue à Nicoletto da Modena. Ottley mentionna à Finiguerra. Hind note l'influence de Baldovinetti et Filippino Lippi. Phillips présente la série comme ayant été gravée par F. Rosselli d'après des dessins de Botticelli. Pour conclure, dans la peinture de Pesellino, 'La Nativité' conservée aux Offices on retrouve le même esprit qui anime ces gravures.
Bartsch, 1803-1821, XIII, p. 259, n° 11 et p. 265, n° 11 ; Passavant, 1860-1864, V, p. 52, n° 6 ; Hind, 1909, B. I, 6 ; Hind, 1938, B. I, 6, repr. pl. 177 ; cat. exp. Paris, 1961, p. 48-49, n° 36; TIB, n°24 commentary, part 2, 2404.006.

Caractéristiques matérielles

Dimensions
H. 0,225 m ; L. 0,156 m
Matière et technique
rehauts de couleur;burin;manière large

Données historiques

Historique de l'œuvre
Œuvre conservée dans le portefeuille n°150 du baron Edmond de Rothschild jusqu'en 2018.
Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Dernière provenance : Rothschild, baron Edmond de
Mode d’acquisition
don
Date d’acquisition
1935

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Réserve Edmond de Rothschild

L'œuvre est visible sur rendez-vous en salle de consultation des Arts graphiques.

Expositions

- La gravure italienne au Quattrocento. I - Florence. Troisième exposition temporaire du Cabinet Edmond de Rothschild
Etape :
Musée du Louvre-Département des Arts Graphiques, Paris, France - 01 avril - 01 juillet 1961
- Les incunables de la Collection Edmond de Rothschild du Musée du Louvre
Etape :
Musée national de l'Orangerie des Tuileries, Paris, France
- Cent incunables de la Collection d'estampes Edmond de Rothschild
Etape :
Galerie nationale du Jeu de Paume, Paris, France
Dernière mise à jour le 06.09.2021
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances