Guerino dit Meschino

Vers 1490/1500
Numéro d’inventaire
3811 LR/ Recto
Anciens numéros d'inventaire :
ER 10586
Collection
Département des Arts graphiques
Collection Edmond de Rothschild
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique
ANONYME OMBRIEN XVe siècle , gravé par
Ecole italienne

description

Dénomination / Titre
Guerino dit Meschino
Type d'objet
Gravure
État de l'œuvre
Épreuve du 1er état
Description / Décor
Commentaire :
Epreuve du premier état. Il existe un second état retravaillé. Kristeller a noté le caractère vénitien de l'estampe. Le Dr. Calabi lui donne une origine lombarde se basant sur l'inscription. C'est certainement pour illustrer les aventures du cavalier Guerino di Meschino, personnage du livre de Andrea dei Mangalotti di Barberino, que cette figure a été gravée probablement d'après un dessin ombrien. On connaît quatre versions d'un dessin d'après lequel l'estampe a pu être copiée : un dessin du Louvre, l'Inv. 3451, un dessin de la collection J. P. Heseltine. Une copie des deux premiers dessins attribuée à Ercole de' Roberti conservée aux Offices et une copie attribuée à Gerino da Pistoia conservé à l'Académie de Venise. La composition a été gravée sur le cuivre où le maître ES avait buriné la grande 'Madone d'Einsiedeln' (Geisberg 24, Bl. 163, T. 70, n°91 LR). On peut rapprocher le type du personnage en armure du Saint Michel du volet d'un tryptique de la Villa Torlonia à Rome (Canuti, 9, T. I). L'attiture et l'armure sont aussi voisines du Saint Georges d'Andrea Mantegna. Un grand bois illustrant Guerino di Meschino s'apparent par le style du dessin aux gravures représentant Achilles, Troilus, Pyrrhus et Theseus (Hind, 28, F. 8, 9, 10 et 11) Passavant, 1860-1864, V, p. 195, n° 115 ; Hind, 1909, F. 1, 9 ; Hind, 1938, F. 6, repr. pl. 463 ; cat. exp. Paris, 1965, p. 82-83, n° 73; G. Lambert, 1999, p. 183 (épreuve BNF).

Caractéristiques matérielles

Dimensions
H. 0,175 m ; L. 0,127 m
Matière et technique
Filigrane : raisin (Hind (28), n° 92) ;

Lieux et dates

Date de création / fabrication
Vers 1490/1500

Données historiques

Historique de l'œuvre
Œuvre conservée dans le portefeuille n°152 du baron Edmond de Rothschild jusqu'en 2018.
Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Dernière provenance : Rothschild, baron Edmond de
Mode d’acquisition
don
Date d’acquisition
1935

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Réserve Edmond de Rothschild

Expositions

- La gravure italienne au Quattrocento et au début du Cinquecento. II. Florence et le Nord de l'Italie. Sixième exposition temporaire du cabinet Edmond de Rothschild, Paris, Musée du Louvre, 23/03/1965 - 03/05/1965
- Les incunables de la Collection Edmond de Rothschild du Musée du Louvre, Paris, Musée national de l'Orangerie des Tuileries, 16/03/1957
Dernière mise à jour le 28.07.2020
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances