Portrait d'homme en buste sur fond vert

Vers 1520/1540
Numéro d’inventaire
3404 DR/ Recto
Anciens numéros d'inventaire :
ER 836
Référence de l'inventaire manuscrit :
vol.1, p.18
Collection
Département des Arts graphiques
Collection Edmond de Rothschild
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique
ANONYME FLAMAND XVIè s
Ecole flamande

Anciennes attributions :
HOLBEIN Hans le Vieux, école de

Propositions d'attributions :
ANONYME ALLEMAND XVIè s
ANONYME FRANCAIS XVIè s

description

Dénomination / Titre
Portrait d'homme en buste sur fond vert
Type d'objet
Dessin
Description / Décor
Commentaire :
Ce portrait n'est probablement pas une miniature autonome car des cadres comme celui-ci qui imite les effets de relief des cadres en bois existent autour des miniatures peintes dans les livres de prières. Il pourrait provenir soit d'un livre de prières soit d'un album amicorum. Tous les spécialistes s'accordent pour écarter le nom de Holbein et si tous supposent une datation autour de 1520-1540, les avis sont partagés quant à l'école à laquelle appartient le miniaturiste. (D. Cordellier in cat. raisonné 'Les enluminures du Louvre. Moyen Age et Renaissance', Paris, 2011, p. 330, n°169, repr. p. 330).

Caractéristiques matérielles

Dimensions
H. 0,093 m ; L. 0,07 m
Matière et technique
Enluminure sur parchemin. Or au pinceau pour le cadre feint.

Lieux et dates

Date de création / fabrication
Vers 1520/1540

Données historiques

Historique de l'œuvre
Edward Habich, sa marque (L. 862); vente Stuttgart, 27-29 avril 1899, n°7 (anonyme deutsche Meister, Schule Holbein) - Jos. Pollak - E. de Rothschild, acquis auprès de Joss. Polak en 1902.
Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Dernière provenance : Rothschild, baron Edmond de
Mode d’acquisition
don
Date d’acquisition
1935

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Réserve Edmond de Rothschild

Expositions

- Les enluminures du Louvre. Moyen Age et Renaissance, Paris, Musée du Louvre, 07/07/2011 - 10/10/2011
Dernière mise à jour le 25.08.2020
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances