Arion

PASQUIER Jean Jacques, gravé par
18905 LR/ Recto
Département des Arts graphiques
Numéro d’inventaire
18905 LR/ Recto
Anciens numéros d'inventaire :
ER 19197
Référence de l'inventaire manuscrit :
vol.8, p.50
Collection
Département des Arts graphiques
Collection Edmond de Rothschild
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique
PASQUIER Jean Jacques , gravé par
Ecole française
gravé d'après Boucher, François
oeuvre originale SAINT-AUBIN Augustin de

description

Dénomination / Titre
Arion
Type d'objet
Gravure
Description / Décor
Commentaire :
Pièce gravée à l'eau-forte par Augustin de Saint Aubin et terminée au burin par Pasquier. (P. Jean-Richard, Inventaire général de gravures de l'Ecole française 'L'œuvre gravé de François Boucher dans la Collection Edmond de Rothschild', Paris 1978, p. 349, n°1445).
Le Blanc, 1856, III, p. 146, n°122 ; Portalis et Béraldi, 1882, III, 1ère partie, p. 282 et III, 2e partie, p. 441, n°2.

Caractéristiques matérielles

Dimensions
Dimensions à la feuille : H. 0,454 m ; L. 0,582 m
Dimensions au trait carré : H. 0,313 m ; L. 0,453 m
Dimensions au coup de planche : H. 0,365 m ; L. 0,492 m
Matière et technique
Eau-forte et burin. Lettre gravée au dessous du titre : D'apres le Tableau original de François Boucher, Premier Peintre du Roy, Directeur de son Académie Royale de Peinture et de Sculpture. / Gravé à l'Eau forte par Augustin St. Aubin, et terminé au Burin par Jacques Jean Pasquier éleve de Mr. Cars. / A Paris chez Laurent Cars Graveur du Roy, Conseiller en son Académie de Peinture et Sculpture . Rue St. Jacques vis-à-vis le College du Plessis."

Données historiques

Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Dernière provenance : Rothschild, baron Edmond de
Mode d’acquisition
don
Date d’acquisition
1935

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Réserve Edmond de Rothschild

L'œuvre est visible sur rendez-vous en salle de consultation des Arts graphiques.

Index

Collections
Personnes
Techniques
Dernière mise à jour le 06.09.2021
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances