L'Enfant berger

1770
DEMARTEAU Gilles, gravé par
Numéro d’inventaire
19312 LR/ Recto
Anciens numéros d'inventaire :
ER 19535
Référence de l'inventaire manuscrit :
vol.8, p.59
Collection
Département des Arts graphiques
Collection Edmond de Rothschild
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique
DEMARTEAU Gilles (1722-1776), gravé par
Ecole française
gravé d'après BOUCHER François

description

Dénomination / Titre
L'Enfant berger
Type d'objet
Gravure
Description / Décor
Commentaire :
Gravé aussi à l'eau forte par Boucher et terminé au burin par Aveline (18277 LR). (P. Jean-Richard, Inventaire général de gravures de l'Ecole française 'L'œuvre gravé de François Boucher dans la Collection Edmond de Rothschild', Paris, 1978, p. 207 à 209, n° 780). Cette œuvre servit aussi d'inspiration pour les scènes peintes sur un étui en vernis Martin sur bois aujourd'hui conservé au musée Cognac Jay (inv. J. 594). (José de los Llanos, Christiane Grégoire dans cat. expo. 'Boîtes en or et objets de vertu', Musée Cognacq-Jay, Paris, France, 8 décembre 2011 - 22 avril 2012, p. 335, n°162).
De Leymarie, 1896, p. 64, n°212
Roux, 1949, VI, p. 402, n°212

Caractéristiques matérielles

Dimensions
Dimensions à la feuille : H. 0,263 m ; L. 0,212 m
Dimensions au trait carré : H. 0,211 m ; L. 0,164 m
Dimensions au coup de planche : H. 0,245 m ; L. 0,195 m
Matière et technique
Manière de crayon, impression en sanguine brune.
Cette œuvre est rangée dans le transit Grand format de l'école française.

Lieux et dates

Date de création / fabrication
1770

Données historiques

Historique de l'œuvre
Oeuvre conservée dans le portefeuille n°449 du baron Edmond de Rothschild jusqu'en 2011.
Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Dernière provenance : Rothschild, baron Edmond de
Mode d’acquisition
don
Date d’acquisition
1935

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Réserve Edmond de Rothschild

Expositions

- Boîtes en or et objets de vertu, Paris, Musée Cognacq-Jay, 08/12/2011 - 13/01/2012
Dernière mise à jour le 29.10.2020
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances