Costume de Cyrus pour Louis XIV à la huitième entrée du « Ballet des Muses »

1666
1723 DR/ Recto
Département des Arts graphiques
Numéro d’inventaire
1723 DR/ Recto
Référence de l'inventaire manuscrit :
vol.1, p.14
Collection
Département des Arts graphiques
Collection Edmond de Rothschild
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique
GISSEY Henri (1621-1673)
Ecole française
(Marie-Françoise Christout)

Anciennes attributions :
ANONYME FRANCAIS
Ecole française
(Inventaire Edmond de Rothschild, 1935)

description

Dénomination / Titre
Costume de Cyrus pour Louis XIV à la huitième entrée du « Ballet des Muses »
Costumes des Fêtes, Mascarades. Théâtres, etc., de Louis XIV
Type d'objet
Dessin
Description / Décor
Commentaire :
Ce costume du roi Cyrus était destiné à Louis XIV pour la huitième entrée du Ballet des Muses, dansé la première fois à Saint-Germain-en-Laye le 2 décembre 1666 et repris plusieurs fois à l'hiver, puis à l'automne 1667. Le couple Cyrus et Mandane renvoie à l'Arthamène ou le grand Cyrus de Madeleine et Georges de Scudéry, un roman publié de 1649 à 1653. Composés par Isaac de Benserade, les 'Vers sur la personne et le personnage de ceux qui dansent dans le ballet' (Paris, Ballard, 1666) soulignent l'aspect politique et allégorique des travestissements du roi. Henri Gissey - dont on reconnaît les lambrequins ajourés et trilobés si caractéristiques - concourt à ce panégyrique par la magnificence du costume, notamment par l'énorme turban empanaché qui enserre une couronne à pointe. Il reprend aussi des idées qu'il avait utilisées pour l'habit du prince de Condé, incarnant l'empereur des Turcs au carrousel de 1662, en particulier la « sûveste de satin rouge cramoisy » fermée par des agrafes de turquoises et de diamants disposés en brandebourgs, dont les pans relevés laissent paraître la doublure de brocart d'argent. Il est probable que le dessinateur a puisé son inspiration dans 'L'histoire des Turcs' de Chalcondyle (1650), ouvrage recommandé par le père Ménestrier (1682, p. 252) pour la conception des costumes de ballet. À la fin du tome II, on retrouve 'Plusieurs descriptions des accoutrements de l'Empire ottoman' où les personnages persans retroussent ainsi les pans de leur veste, attachés à leur ceinture. Gissey raccourcit néanmoins la veste par rapport aux sources iconographiques, adaptation nécessaire, puisqu'il fallait que « l'habit ne soit point embarrassant, et qu'il laisse le corps et la jambe bien libre pour danser (M. Bouffard dans « En scène! Dessins de costumes de la collection Edmond de Rothschild », cat. exp. Paris, musée du Louvre, du 27 octobre 2021 au 31 janvier 2022, sous la direction de Mickaël Bouffard, Victoria Fernández Masaguer et Jérôme de La Gorce, éditions Liénart et musée du Louvre, 2021, p. 118-119, cat. 31).
Bibliographie :
M-F. Christout in "Le ballet de cour au XVIIe siècle", Genève, 1987, n°112, p. 128;
J. de La Gorce in 'Féeries d'opéra. Décors, machines et costumes en France, 1645-1765', Chambord, 1997, p. 134, repr. 138;
Jérôme de La Gorce, dans cat. expo. 'Fastes de cour au XVIIe siècle : Costumes de Bellange et de Berain', Chantilly, Musée Condé, 13 mai - 13 août 2015, p. 139 à 149;
Mickaël Bouffard et Jérôme de La Gorce dans 'The Convergence of Dancing and Drawing Practices in the Reign of Louis XIV: Costume Designs from the Edmond de Rothschild Collection in the Louvre', in 'Dance Research', 34.1, 2016, pp. 1-29, Edinburgh University Press.

Caractéristiques matérielles

Dimensions
H. 0,256 m ; L. 0,174 m
Matière et technique
Plume et encres grise et noire, lavis gris, et aquarelle.
Annotation à l'encre brune, en haut à droite : Cyrus persan ; à gauche : autre inscription tronquée
Filigrane au bâton royal de France (Proche de Delaunay no 196 et de Gaudriault nos 264-265).

Lieux et dates

Date de création / fabrication
1666

Données historiques

Historique de l'œuvre
Claude Pioche sieur du Rondray, 1733; Gilbert Paignon-Dijonval, 1810; Charles-Gilbert, Vicomte de Morel-Vindé, sa vente, 1819; Samuel Woodburn, Londres ; Colnaghi ; acquis par Danlos pour Edmond de Rothschild en 1889 ; don au musée du Louvre en 1935.
Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Dernière provenance : Rothschild, baron Edmond de
Mode d’acquisition
don
Date d’acquisition
1935

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Réserve Edmond de Rothschild
Recueil de dessins : Costumes des Fêtes, Mascarades. Théâtres, etc., de Louis XIV - Tome III - 1696 DR à 1761 DR

L'œuvre est visible sur rendez-vous en salle de consultation des Arts graphiques.

Expositions

- En scène ! Dessins de costumes de la collection Edmond de Rothschild
Etape :
Musée du Louvre, Paris, France - 28 octobre 2021 - 31 janvier 2022
Organisée par : Musée du Louvre-Département des Arts Graphiques (Paris, France)
Dernière mise à jour le 19.01.2022
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances