Télécharger
Suivant
Précédent

Costume pour les estafiers des Maces de la quadrille des Zégris du « Carrousel des galans maures de Grenade »

Vers 1685
1552 DR/ Recto
Département des Arts graphiques
Numéro d’inventaire
1552 DR/ Recto
Référence de l'inventaire manuscrit :
vol.1, p.14
Collection
Département des Arts graphiques
Collection Edmond de Rothschild
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique
BERAIN Jean I (1640-1711)
Ecole française

Anciennes attributions :
ANONYME FRANCAIS
((Inventaire Edmond de Rothschild), 1935)

description

Dénomination / Titre
Costume pour les estafiers des Maces de la quadrille des Zégris du « Carrousel des galans maures de Grenade »
Costumes des Fêtes, Mascarades. Théâtres, etc., de Louis XIV
Type d'objet
Dessin
Description / Décor
Commentaire :
Chaque brigade de dix chevaliers qui s'affrontait dans le carrousel de "Galants Mures de Grenade" avait ses propres couleurs, seule indication permettant d'identifier avec certitude les dessins créés par Berain à cette occasion. Celui pour les estafiers des Maces a ainsi été remarqué pour la précision dans son annotation d'un « habit de brocard, feuille morte et argent ». On constate qu'en 1685, à l'âge de cinquante-cinq ans, le dessinateur des Menus Plaisirs continuait à recourir à des silhouettes à l'eau-forte pour d'autres costumes que ceux des opéras. Dans ce modèle, l'artiste n'utilise cependant qu'en partie le support pour le bras qui tient une lance, mais il a curieusement laissé de côté, sans chercher à lui accorder un autre rôle, l'autre membre qui lui fait face, dont seule une pâle silhouette surgissant de la figure tracée à l'encre laisse supposer l'existence. L'attitude, pensée d'abord pour vêtir probablement un interprète de ballet, a ainsi en partie disparu, à cause d'un trait gravé de manière trop fine, afin de donner naissance à un tout autre personnage, un estafier des Maces, reconnaissable à sa « veste de brocard d'argent et feuille morte ». Et Donneau de Visé d'ajouter : « elles sont courtes par le devant et laissent voir une manière de chemise de taffetas lainé d'argent et rayé feuille morte, au bas de laquelle pend une frange d'or », précisions que l'on peut vérifier dans le dessin de Berain (J. de La Gorce dans « En scène! Dessins de costumes de la collection Edmond de Rothschild », cat. exp. Paris, musée du Louvre, du 27 octobre 2021 au 31 janvier 2022, sous la direction de Mickaël Bouffard, Victoria Fernández Masaguer et Jérôme de La Gorce, éditions Liénart et musée du Louvre, 2021, p. 36, 74-75, cat 13, p. 80; V. Fernández Masaguer p. 13, 42)
La Gorce, "Le premier grand spectacle équestre donné à Versailles : Le Carrousel des galants maures », dans Daniel Roche (dir.), Les Écuries royales du XVIe au XVIIIe siècle, Association pour l'Académie d'art équestre de Versailles et Château de Versailles, 1998, p. 277, 282;

Caractéristiques matérielles

Dimensions
H. 0,27 m ; L. 0,222 m
Matière et technique
Plume et encre brune, lavis gris et brun sur une silhouette à l'eau-forte.
Filigrane au nom de Jésus (monogramme IHS) (Proche de Gaudriault no 724.)
Annoté par un collaborateur de l'artiste. En haut : 'Labit de brocard feuille morte / et argent Les boutonniere argent / garny de rubis et demeraude / Le turban sans cul Le page sera / de satin feuille morte chamaré de losang[es] / et chaine dargent dont lun sera / demeraude et lautre / un rubis'. Plus bas, à gauche : 'La manche pand / de mesme le tonnelet' ; à droite, de la main de Berain : 'Une manche en lanter[ne] / de mesme le tonnelet'.

Lieux et dates

Date de création / fabrication
Vers 1685

Données historiques

Historique de l'œuvre
Claude Pioche sieur du Rondray (1660/1665 -1733) (?), Paris, mars 1733 ; Gilbert Paignon-Dijonval (?) (1708-1792), 1810 ; Charles-Gilbert, vicomte de Morel-Vindé (?), sa vente, Londres, 1819 ; Samuel Woodburn (?), Londres ; Paul et Dominic Colnaghi (?), Londres ; acquis par Auguste Danlos pour Edmond de Rothschild en août 1889, 6900 francs ; don au musée du Louvre en 1935.
Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Dernière provenance : Rothschild, baron Edmond de
Mode d’acquisition
don
Date d’acquisition
1935

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Réserve Edmond de Rothschild
Recueil de dessins : Costumes des Fêtes, Mascarades. Théâtres, etc., de Louis XIV - Tome I - 1542 DR à 1603 DR

L'œuvre est visible sur rendez-vous en salle de consultation des Arts graphiques.

Expositions

- En scène ! Dessins de costumes de la collection Edmond de Rothschild
Etape :
Musée du Louvre, Paris, France - 28 octobre 2021 - 31 janvier 2022
Organisée par : Musée du Louvre-Département des Arts Graphiques (Paris, France)
Dernière mise à jour le 05.05.2023
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances