RMN-Grand Palais - Photo S. Maréchalle
Autre Musée du Louvre - Angèle Dequier
RMN-Grand Palais - Photo S. Maréchalle
Musée du Louvre - Angèle Dequier

Le jugement de Pâris

138 Ni/ Recto
Département des Arts graphiques
Numéro d’inventaire
138 Ni/ Recto
Anciens numéros d'inventaire :
ER 9088
Référence de l'inventaire manuscrit :
vol.9, p.44
Collection
Département des Arts graphiques
Collection Edmond de Rothschild
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique
FINIGUERRA Maso (vers 1425-1464)
Ecole florentine
oeuvre originale Antonio del Pollaiuolo

Propositions d'attributions :
DEI Matteo di Giovanni (1427-vers 1480), attribué à
Ecole florentine
(Blum, André)
FINIGUERRA Maso (vers 1425-1464), attribué à
Ecole florentine
(Blum, André)

description

Dénomination / Titre
Le jugement de Pâris
Type d'objet
Gravure
Description / Décor
Commentaire :
Le dessin 'Chien de chasse avec muselière' des Offices (Melli, 1995, fig 16) est préparatoire à ce nielle. L'ambiance de cette oeuvre rappelle celle du 137 Ni, 'Le baptême du Christ', dans les bâtiments de style gothique. Le chien du premier plan est traité de la même façon que l'âne du 125 Ni 'Trois jeunes soulevant un âne'. Blum définissait ce nielle ainsi que le 126 Ni comme "présumé de Maso Finiguerra ou de Matteo Dei", en repportant l'attribution faite par Gaetano Milanesi dans la révue 'L'art' (1883/1884). Pour Pascal Torres in Maîtres de l'invention de la Collection Rothschild du Musée du Louvre, (Madrid, Fondation Juan March, 2004, p. 120), Antonio Pollaiolo participe dans le dessin de la composition et situe son travail après l'exécution de la croix du Baptistère de Florence. L'identification de travail commun entre Pollaiolo et Maso est historique et on la retrouve chez Vasari, Filarete et Cellini (Trattato de l'orificeria, ed. 1971, p. 601). Le degrè de participation de Pollaiolo est difficile à définir. Selon Phillips la collaboration entre les deux artistes devait commencer par la suggestion du motif par Finiguerra, suivie par le dessin de Pollaiolo, travail précédant l'exécution sur la plaque de métal niellée par Finiguerra. (P. Torres et C. Loisel in 'Il Rinascimento italiano nella Collezione Rothschild del Louvre', Casa Buonarroti, Florence, mai - septembre 2009, p. 88-90)
Bibliographie : Bartsch 1803-1821, XIII, p. 55, n. 14 ; Duchesne 1826, p. 222, n. 233 ; Dutuit 1888, n. 347 (repr.) ; Blum 1950, p. 13, nn. 14, 16, pl. IV, VII.

Caractéristiques matérielles

Dimensions
H. 0,061 m ; L. 0,044 m
Matière et technique
Nielle sur papier

Données historiques

Historique de l'œuvre
Provenance : Collection José de Salamanca, marquis de Salamanque, vente Londres en février 1869 ; Collection Jacopo Durazzo, vente Stuttgart en novembre 1872, n.52, acquis par Edmond de Rothschild.
Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Dernière provenance : Rothschild, baron Edmond de
Mode d’acquisition
don
Date d’acquisition
1935

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Réserve Edmond de Rothschild
Recueil : Nielles Tome X (137 Ni. à 150 Ni.)
L 11 LR

L'œuvre est visible sur rendez-vous en salle de consultation des Arts graphiques.

Expositions

- Chefs-d'oeuvre de la Renaissance italienne de la collection Edmond de Rothschild au musée du Louvre
Etape :
China Central Academy of Fine Arts Museum, Pékin, Chine - 14 novembre 2010 - 23 janvier 2011
- Il Rinascimento italiano nella collezione Rothschild del Louvre
Etape :
Casa Buonarroti, Florence, Italie - 27 mai - 14 septembre 2009
Dernière mise à jour le 06.09.2021
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances