Hercule enfant tue le serpent

Numéro d’inventaire
862 DR/ Recto
Référence de l'inventaire manuscrit :
vol.1, p.12
Collection
Département des Arts graphiques
Collection Edmond de Rothschild
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique
ANONYME ITALIEN fin XVè s
Ecole italienne (anonymes d'écoles régionales indéterminées)

Propositions d'attributions :
MAJORANA Cristoforo
(De Marinis, T.)
RAPICANO Nardo
(G. Toscano)

description

Dénomination / Titre
Hercule enfant tue le serpent
Type d'objet
Dessin
Description / Décor
Commentaire :
L'incipit de cet ouvrage relate le nom de son auteur, Pietro Andrea Bassi (documenté en 1398-1447) et du dédicataire, Nicolo d'Este, mort en 1441. Le premier exemplaire du texte est conservé à la Biblioteca Ambrosiana de Milan (ms. D. 524). D'autres copies manuscrites et ornées d'enluminures auraient été réalisées pour différents destinataires : Galeazzo Sforza au Harvard College Library (ms. Typ. 226 H); à la Biblioteca Nacional de Madrid (ms. 10071). En 1475 les textes de Fatiche di Ercole fut imprimé à Ferrare par Agostino Carneri, un exemplaire de cette édition est conservée à la Bibliothèque Nationale de France (Rés. Y² 288). Tammaro De Marinis attribue à Cristoforo Majorana les enluminures de ce manuscrit car le décor de candélabres et les initiales à 'bianchi girari' révèlent la manière de l'école napolitaine des années 1470-1490. G. Toscano et L. Mocciola l'attribuent à Nardo Rapicano ou bien à une collaboration de deux artistes comme c'est le cas du livre d'heures conservé à la Biblioteca Nazionale de Naples, ms. I.B. 26. Les ressemblances entre ces deux manuscrits sont visibles dans l'antre de Cacus dans le XIIIème travail avec la grotte derrière le roi David priant, ou celle du rocher sur lequel se dresse Hercule soutenant le ciel dans son XIème travail avec celui de l'arrière plan de la Visitation. On peut également souligner les architectures du Vème travail très proches de ceux enluminés dans le Bréviaire de Ferdinand d'Aragon (Naples, ms. I.B. 57, f.47v°). Certaines figures ont pu faire l'objet de reprises tardives (c'est le cas des figures d'Hercule du Ier et XIème travaux). Il serait possible que le travail de l'enlumineur principal se soit arrêté au dessin général des scènes et à l'achèvement de quelques paysages. Ensuite, un autre artiste aurait repris le manuscrit travaillant sur certaines figures peut-être les plus intéressantes. Probablement commandé par Ferdinand d'Aragon, ou par l'un de ses proches, dont sa fille Eléonore épousa Hercule duc de Ferrare. (G.Toscano et L. Mocciola in cat. raisonné 'Les enluminures du Louvre. Moyen Age et Renaissance', Paris, 2011, p. 101 et ss, n°51, repr. p. 102 et ss).
Description de l'album :
Manuscrit sur parchemin "Gesti del Famoso Hercule de Pietro Andrea Bassi" composé de 199 feuillets dont 17 enluminures. Reliure en maroquin Lavallière orné de filets dorés (Leighton Brewer St W. en bas au centre sur le contreplat de devant).
A l'origine ce manuscrit était orné de vingt-trois enluminures en pleine page et de vingt-trois initiales à 'bianchi girari', certains feuillets montrant l'empreinte des encadrements d'enluminures et d'initiales, aujourd'hui perdues.
H. 270 mm ; L. 180 mm.

Caractéristiques matérielles

Dimensions
H. 0,27 m ; L. 0,185 m
Matière et technique
Miniature sur parchemin

Données historiques

Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Dernière provenance : Rothschild, baron Edmond de
Mode d’acquisition
don
Date d’acquisition
1935

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Réserve Edmond de Rothschild
Recueil de dessins : 862 DR à 878 DR (MS III - Hercule)
Folio 23
dessiné au recto

Expositions

- Les enluminures du Louvre. Moyen Age et Renaissance, Paris, Musée du Louvre, 07/07/2011 - 10/10/2011
Dernière mise à jour le 29.07.2020
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances