Les Grandes misères de la Guerre : Distribution des récompenses

1633
CALLOT Jacques, gravé par
Numéro d’inventaire
L 44 LR/570 Recto
Collection
Département des Arts graphiques
Collection Edmond de Rothschild
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique
CALLOT Jacques (vers 1592-1635), gravé par
Ecole française
edité par HENRIET Israël

description

Dénomination / Titre
Les Grandes misères de la Guerre : Distribution des récompenses
Type d'objet
Gravure
État de l'œuvre
Épreuve du 3e état
Description / Décor
Commentaire :
Cette pièce représente le moment où le roi remercie et récompense les gentilshommes qui ont participé à la guerre. Elle appartient à la série de dix-huit estampes réalisées par Callot sur les souffrances et crimes provoqués par la guerre des Trente ans. A la mort d'Israel Henriet l'excudit fut remplacé par celui de Callot qui ne figurait que sur le titre et sur la dernière pièce de la série. Les dix-huit cuivres sont conservés au musée lorrain de Nancy. La Collection Rothschild conserve la série complète en plusieurs états (L 44 LR/536 à L 44 LR/570). Cette estampe est du troisième état. Le premier état n' a pas les mentions de Callot et d'I. Henriet. Le deuxième ne contient pas les six vers sur la marge du bas et le quatrième ne comporte plus l'excudit d'Israël Henriet. (J. Lieure, 'Jacques Callot', Catalogue de l'œuvre gravé, Paris, Editions de la Gazette des Beaux-Arts, 1927, vol III, p. 71 à 78, n°1356.) Meaume 581
Description de l'album :
Relié en demi-maroquin rouge à coins. Ex-libris du baron James Mayer de Rothschild sur le contreplat devant.

Caractéristiques matérielles

Dimensions
Dimensions à la feuille : H. 0,082 m ; L. 0,187 m
Dimensions au trait carré : H. 0,073 m ; L. 0,185 m
Matière et technique
Eau-forte. L'excudit est gravé en bas à droite de la composition: "Callot fecit Israel excudit.". Dans la marge inférieure est gravée une suite de six vers divisée en groupes de deux. Ils sont de l'abbé Michel de Marolles: "Cet exemple d'un Chef plein de reconnaissance,/ Qui punit les méchants et les bons recompance,/ Doit picquer les soldats d'un aiguillon d'honneur,/ Puis que de la vertu, depend tout leur bon-heur,/ Et qu'ordinairement ils reçoiuent du Vice/ La honte, le mespris, et le dernier supplice."
L'estampe est numérotée en bas à droite : '18".

Lieux et dates

Date de création / fabrication
1633

Données historiques

Historique de l'œuvre
Acquis par James Mayer de Rothschild en 1856; legs à Edmond James de Rothschild; don au musée du Louvre en 1935.
Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Dernière provenance : Rothschild, baron Edmond de
Mode d’acquisition
don
Date d’acquisition
1935

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Réserve Edmond de Rothschild
Recueil : Callot Jacques -4-
L 44 LR
Folio 45
rapporté au recto
Dernière mise à jour le 29.08.2020
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances