La foire de Gondreville

Vers 1625
CALLOT Jacques, gravé par
Numéro d’inventaire
L 44 LR/602 Recto
Collection
Département des Arts graphiques
Collection Edmond de Rothschild
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique
CALLOT Jacques (vers 1592-1635), gravé par
Ecole française

description

Dénomination / Titre
La foire de Gondreville
Fêtes et Foires, Représentations théâtrales : Le Jeu de boules, le bal champêtre, la petite foire
Type d'objet
Gravure
État de l'œuvre
Épreuve du 1er état
Description / Décor
Commentaire :
Callot réalise cette estampe à son retour de l'Italie vers 1625. D. Ternois considère cette œuvre comme "une des plus calmes de toute l'œuvre de Callot" (1962, p. 169). Gondreville était le lieu de villégiature de l'évêque de Toul, protecteur de Callot. Cependant cette pièce figure dans l'inventaire après décès de Callot comme "le village de Xeuilley" où il possédait une propriété. Lieure décrit quatre états de ce cuivre conservé au musée Lorrain de Nancy. Le premier est celui qui est conservé à la Collection. Le deuxième a une inscription au bas à gauche 'Ia. Callot fe. Nanceij.'. Le troisième porte l'excudit d'Israël Silvestre. Dans le quatrième état le fond de la planche a été repris entièrement. Il existe un grand nombre de copies, dont une par Bertaux conservée à la Collection (L 41 LR/9) et d'autres avec la signature 'Ja Callot fe Nanceij" (26197 LR et 26377 LR). (P. Jean-Richard, Maîtres de l'eau-forte des XVIe et XVIIe siècles. XIIe exposition de la collection Edmond de Rothschild, Paris, Musée du Louvre, 1980, p. 65 et 66, n°99). J. Lieure 'Jacques Callot', Catalogue de l'œuvre gravé, Paris, Editions de la Gazette des Beaux-Arts, 1927, vol II, p. 56 et 57, n°561. Meaume 623
Description de l'album :
Relié en demi-maroquin rouge à coins. Ex-libris du baron James Mayer de Rothschild sur le contreplat devant.

Caractéristiques matérielles

Dimensions
Dimensions à la feuille : H. 0,199 m ; L. 0,346 m
Dimensions au trait carré : H. 0,181 m ; L. 0,329 m
Dimensions au coup de planche : H. 0,192 m ; L. 0,335 m
Matière et technique
Eau-forte.

Lieux et dates

Date de création / fabrication
Vers 1625

Données historiques

Historique de l'œuvre
Signé au verso, à la plume et encre brune 'P. Mariette 1670' (L. 1790); A.P.F. Robert-Daumesnil; marque au recto (L. 2200); vente, Paris, 13 mars 1856, p. 61; Bibliothèque du Baron James de Rothschild. Acquis par James Mayer de Rothschild en 1856; legs à Edmond James de Rothschild; don au musée du Louvre en 1935.
Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Dernière provenance : Rothschild, baron Edmond de
Mode d’acquisition
don
Date d’acquisition
1935

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Réserve Edmond de Rothschild
Recueil : Callot Jacques -4-
L 44 LR
Folio 69
rapporté au recto

Expositions

- Maîtres de l'eau-forte des XVIe et XVIIe siècles. XIIe exposition de la collection Edmond de Rothschild, Paris, Musée du Louvre-Département des Arts Graphiques, 30/05/1980
- La gravure française au XVIIème siècle. 2° Exposition temporaire du Cabinet Edmond de Rothschild, Paris, Musée du Louvre-Département des Arts Graphiques, 01/05/1960
Dernière mise à jour le 29.01.2021
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances