Le Brelan

CALLOT Jacques, gravé par
L 45 LR/667 Recto
Département des Arts graphiques
Numéro d’inventaire
L 45 LR/667 Recto
Collection
Département des Arts graphiques
Collection Edmond de Rothschild
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique
CALLOT Jacques (vers 1592-1635), gravé par
Ecole française

description

Dénomination / Titre
Le Brelan
Les joueurs de cartes ou L'enfant prodigue trompé par une troupe de filous
Type d'objet
Gravure
État de l'œuvre
Épreuve du 2e état
Description / Décor
Commentaire :
Cette estampe se situerait après le voyage de Callot aux Pays-Bas et avant 1629, date à laquelle la plus grande production de l'œuvre de Callot commence à être éditée par Israël.
Cette estampe fût souvent copiée et est en relation avec un tableau de Rutilio Manetti gravé par Bernardino Capitelli. W. Reed (in Boston, 1989, pp. 165 et 166) situe la gravure italienne vers 1635 et admet que tableau et gravure dérivent de la composition de Callot. Toutefois, un dessin confirme l'hypothèse contraire, à savoir celle de la copie par Callot de l'œuvre de Manetti (voir Ternois, n°1115).
A rapprocher de la feuille du Musée des Beaux-Arts de Rennes, attribuée à Jean Le Clerc, Le Souper galant (inv. 794.1.2576) (Guillaume Kazerouni, Dessiner pour créer. Feuilles françaises des XVIe et XVIIe siècles du musée des Beaux-Arts de Rennes, cat. exp. Musée des Beaux-Arts de Rennes, 18 avril-17 août 2014, Editions Snoeck, 2014, n° 39, p. 98-101)
J. Lieure 'Jacques Callot', Catalogue de l'œuvre gravé, Paris, Editions de la Gazette des Beaux-Arts, 1927, vol II, p. 90, n°596.
P. Choné in 'Jacques Callot, 1592- 1635', Paris, 1992, p. 289 et 290, n°362.
E. Meaume 666
Description de l'album :
Relié en demi-maroquin rouge à coins. Ex-libris du baron James Mayer de Rothschild sur le contreplat devant.
H : 00,475 m
L : 00,343 m
D : 00,050 m
Livre ouvert : 00,665 m

Caractéristiques matérielles

Dimensions
Dimensions à la feuille : H. 0,211 m ; L. 0,276 m
Dimensions au trait carré : H. 0,214 m ; L. 0,274 m
Matière et technique
Eau-forte rehaussée de burin. Entre les deux doubles traits d'encadrement on a gravé quatre vers latins : 'FRAVDI NATA COHORS IVVENEM CIRCVMVENIT ASTV / PELLICIS, HINC MODVLIS, LVDITVR, INDE DOLIS, PERDIT OPES, LVXV FAMAE NEC PARCIT AVITAE / PRODIGIVS HINC, SECVM NOMINA LARGA TRAHIT'.
Filigrane de la mariée.

Données historiques

Historique de l'œuvre
Acquis par James Mayer de Rothschild en 1856; legs à Edmond James de Rothschild; don au musée du Louvre en 1935.
Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Dernière provenance : Rothschild, baron Edmond de
Mode d’acquisition
don
Date d’acquisition
1935

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Réserve Edmond de Rothschild
Recueil : Callot Jacques -5-
L 45 LR
Folio 9
rapporté au recto

L'œuvre est visible sur rendez-vous en salle de consultation des Arts graphiques.

Expositions

- La gravure française au XVIIème siècle. 2° Exposition temporaire du Cabinet Edmond de Rothschild
Etape :
Musée du Louvre-Département des Arts Graphiques, Paris, France
Dernière mise à jour le 06.09.2021
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances