Actéon sur le point de découvrir Diane se reposant avec ses compagnes auprès de la source Gargaphié

1548
Numéro d’inventaire
RF 54794, Recto
Collection
Département des Arts graphiques
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique
Primaticcio, Francesco (dit Le Primatice) (1504-1570)
Ecole bolonaise

description

Dénomination / Titre
Actéon sur le point de découvrir Diane se reposant avec ses compagnes auprès de la source Gargaphié
Type d'objet
Dessins
Description / Décor
Commentaire :
Etude préparatoire, identifiée par Dominique Cordellier alors que le dessin était encore en collection privée (2010), pour l'un des vitraux prévus par Primatice pour la grande salle du château d'Anet en 1548. Les vitraux peints en grisaille et réalisés par le peintre verrier Nicolas Beaurain, illustraient l'histoire de Diane suivant les Métamorphoses d'Ovide. Ils furent déposés au XVIIIe siècle et sont aujourd'hui perdus. Comme l'indique l'inscription portée au verso de la feuille, ce sujet devait prendre place avant l'histoire de la nymphe Aréthuse dont des dessins, également par Primatice, sont conservés au Louvre (inv. 8534) et à Sacramento (Crocker Art Museum, Inv. 1871.260). Il représente le moment où Actéon, au cours d'une chasse, est sur le point de découvrir la déesse Diane (figure allusive à Diane de Poitiers) qui se repose avec ses compagnes auprès de la source Gargaphié (Ovide, Métamorphoses, III, 150-172). Il s'agit d'un rare témoignage de l'activité de Primatice, peintre italien au service du roi Henri II, comme concepteur de vitraux civils (D. Cordellier, 2012). Le dessin porte au verso le nom du maitre verrier parisien Jean Allardin que l'on trouve aussi au verso de dessins de vitraux de Jean Cousin le Père à Louvre et au Musée des Beaux-Arts d'Anges (Dominique Cordellier, communication au colloque Philibert de l'Orme, au CESR de Tours, 2014). Bibliographie : Dominique Cordellier, in Revue des Musées de France, 2012, n° 2.

Caractéristiques matérielles

Dimensions
H. 0,534 m ; L. 0,396 m
Matière et technique
Plume et encre brune, rehauts et repentirs à la gouache blanche, en partie oxydés. Papier filigrané (raisin, France, vers 1530-1560 ; Briquet 13145). Pli horizontal. Au verso, inscriptions à la plume et encre brune vers le centre : 'Prima d Aretusa' et en bas : 'seconde croysee de la Salle / aretusa'. Inscription à la sanguine en bas vers la gauche, tronquée : 'Allardin'

Lieux et dates

Date de création / fabrication
1548

Données historiques

Historique de l'œuvre
Jean François Gigoux (1806-1894), sa marque (L.1164), sa vente Paris, Hôtel Drouot, salle 5, 20-23 mars 1882, n°135, p.38 (Primaticcio Francesco - Diane et ses nymphes surprises par Actéon. Plume et sépia) - Collection privée, France. S.V.V. Nordmann, Hôtel Drouot, Paris, vente du 7 décembre 2010, n° 7 ; préemption. Commission des acquisitions du 10 novembre 2010. Conseil artistique des musées nationaux du 24 novembre 2010. Confirmation de préemption du 13 décembre 2010. Décision du président-directeur du 14 décembre 2010.
Mode d’acquisition
achat
Date d’acquisition
2010

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Grand format
Dernière mise à jour le 25.09.2019
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances