Saint-Vallier depuis le levant

Vers 1567
Numéro d’inventaire
RF 55292, Recto
Collection
Département des Arts graphiques
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique
GIJSMANS Hendrik (Vers 1544-Vers 1611/1612)
Ecole flamande

description

Dénomination / Titre
Saint-Vallier depuis le levant
Type d'objet
Dessins
Description / Décor
Commentaire :
La signature apposée en bas de cette feuille, permet l'attribution d'une cinquantaine de feuilles provenant d'un même carnet d'esquisse aujourd'hui à la Staatsgalerie de Stuttgart, étudié en 2008 par Stijn Alsteens ('Paysages de France dessinés par Lambert Doomer et les artistes hollandais et flamands des XVIe et XVIIe siècle', cat. exp. Paris, fondation Custodia, 2008, p. 221-226). Donné jusqu'à présent à l'Anonyme Fabriczy, du nom de l'ingénieur qui identifia ce groupe à la fin du XIXe siècle, cet ensemble de paysages et de vues de villes, dessinées à la plume et à l'encre brune, comporte des vues de Lyon et des sites de la vallée du Rhône, des vues de villes italiennes, principalement Rome et Milan, mais aussi des vues de villes des Pays-Bas méridionaux. Il témoigne ainsi de l'itinéraire suivi par Hendrik Gijsmans lors de son voyage d'Italie. Le carnet d'esquisse fut rapidement démembré, mais la plus grande partie des feuilles a été recueillie au XVIIe siècle dans un grand album factice appartenant aux ducs de Wurtemberg, acquis ensuite par la Staatsgalerie de Stuttgart. Selon Olivia Savatier Sjöholm (dossier de présentation de l'oeuvre à la Commission des acquisitions de janvier 2014), la dédicace au Mareschal Damville offre une indication sur la datation de ce dessin. Le comte de Damville n'est autre qu'Henri Ier de Montmorency, gouverneur du Languedoc depuis 1563. Il est fait maréchal en février 1567 en reconnaissance de son engagement dans la lutte contre les Huguenots. Cette date constitue donc un terminus post quem pour ce dessin. La copie à la plume et encre brune, H. 0,197 ; L. 0,284, conservée à la Staatsgalerie de Stuttgart (inv. C 5809 v°) fut peut-être dessinée par Gijsmans lui-même afin de remplacer la feuille qu'il aurait retirée du carnet d'esquisse. Revue des Musées de France, 2015, n° 2, Acquisitions XVIe siècle, n° 12, p. 59-60, notice par Olivia Savatier Sjöholm.

Caractéristiques matérielles

Dimensions
H. 0,204 m ; L. 0,288 m
Matière et technique
Plume et encre brune. Signé en bas à gauche : Henrick Ghÿsm : F. Inscription à la plume et à l'encre brune, au sein de la composition : Languedocq ; La Rone. flu : ; Dolphiné. ; et en haut à droite : au Mareschal Danville. Filigrane français vers 1555 : pot à une anse surmonté d'une étoile (Briquet n° 12520).

Lieux et dates

Date de création / fabrication
Vers 1567

Données historiques

Historique de l'œuvre
Béziers, marché de l'art, 2013 ; acquis par Thierry Mercier. Achat auprès de Thierry Mercier par l'intermédiaire de la Galerie de Bayser. Décision du 9 janvier 2014.
Mode d’acquisition
achat
Date d’acquisition
2014

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Petit format
Dernière mise à jour le 07.11.2019
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances