Néron et Sénèque dans un encadrement rocaille

Numéro d’inventaire
RF 55295, Recto
Collection
Département des Arts graphiques
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique
NILSON Johann Esaias (1721-1788)
Ecole allemande

description

Dénomination / Titre
Néron et Sénèque dans un encadrement rocaille
Type d'objet
Dessins
Description / Décor
Commentaire :
Dans le dossier d'acquisition de l'oeuvre, avril 2014, Olivia Savatier Sjoholm indique que l'éditeur augsbourgeois Johann Georg Hertel (1700-1775) passa commande pour une suite gravée représentant des personnages antiques ou mythologiques dans un encadrement décoratif, accompagnés de vers en allemand et en latin. Plusieurs artistes contribuèrent à cette série qui fut ensuite étendue à d'autres sujets, allégories et scènes de genre, avec plus de quatre-vingt planches dont seize en tout reproduisent des modèles de Nilson. La gravure à l'eau-forte de la planche n° 22, intitulée Nero (330 x 212 mm. Brunswick, Herzog Anton Ulrich-Museum), fut exécutée par Balthazar Sigmund Setlezky (1694-1771) (Marianne Schuster, Johann Esaias Nilson, Ein Kupferstecher des Süddeutschen Rokoko, Munich, 1936, n° 454). Les contours de cette composition ont été incisés et le verso de la feuille frotté à la sanguine pour faciliter le transfert. L'empereur Néron invite le spectateur à regarder Sénèque se laisser ouvrir les veines, tandis qu'à l'arrière-plan la ville de Rome se consume dans les flammes (incendie de 64). L'encadrement sert de commentaire à l'action principale, avec dans la partie supérieure la personnification de la Prudence, vertu faisant défaut à celui que la lettre qualifie de 'tyran' emporté par la 'colère'. Les attributs de l'allégorie, miroir et serpent enroulé autour du bras, correspondent à ceux décrits par Cesare Ripa dans son Iconologia, dont Johann Georg Hertel édita à Augsbourg une version illustrée vers 1758. Revue des Musées de France, 2015, n° 2, Acquisitions XVIIIe siècle, n° 43, p. 70, notice par Olivia Savatier Sjöholm. Lire aussi : Peter Fuhring, Architecture & Ornement, Cent dessins, Galerie Paul Prouté, Paris, 2014, n° 41.

Caractéristiques matérielles

Dimensions
H. 0,268 m ; L. 0,179 m
Matière et technique
Plume et encre noire, lavis gris et rehauts de gouache blanche. Contours repassés au stylet et verso entièrement frotté à la sanguine pour faciliter le transfert.

Données historiques

Historique de l'œuvre
Bassenge, Berlin, vente 97 du 27 mai 2011, p. 217, n° 6337 ; acquis à cette vente par la Galerie Paul Prouté, Paris. Commission du 3 avril 2014. Décision du 3 avril 2014.
Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Dernière provenance : Galerie Paul Prouté
Mode d’acquisition
achat
Date d’acquisition
2014

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Petit format
Dernière mise à jour le 02.07.2019
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances