Etudes de têtes

INV 6402, Verso
Département des Arts graphiques
Numéro d’inventaire
INV 6402, Verso
Anciens numéros d'inventaire :
NIII 4535
MA 4279
Référence de l'inventaire manuscrit :
vol.3, p.301
Collection
Département des Arts graphiques
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique
MAZZUOLA Francesco (1503-1540)
Ecole lombarde

description

Dénomination / Titre
Etudes de têtes
Type d'objet
Dessins
Description / Décor
Commentaire :
Cette étude a été réalisé lors de la première partie de la carrière de Parmigianino, à Parme, avant 1524 (Popham, 1971, n° 382). Les éléments tracés au verso semblent le confirmer. En effet, comme mis en évidence par C. Loisel (2003), on remarque que la femme vue a mi-corps, tracée à la sanguine, présente tant une proximité avec les caractères de la déesse et des nymphes imaginées pour les fresques de la Rocca Sanvitale, à Fontanellato (voir à New York, une feuille de la collection Tobey (Popham, 1971, I, n° 748, pl. 34), qu'avec une étude, conservée à Budapest (Szepmuveszeti Muzeum, Inv. 2108 r°), appartenant à la série des recherches pour la Sainte Cécile de Santa Maria della Steccata. De plus, La petite tête dessinée à la plume s'apparente au célèbre Autoportrait au miroir de Vienne (Kunsthistorisches Museum) que Parmigianino exécuta avant de quitter Parme pour l'offrir au pape. La spécialiste indique aussi que la jeune fille au tambourin est la copie de la partie supérieure d'une figure gravée par Agostino Veneziano en 1516 (Bartsch, XIV p. 203 n° 250). Quant aux trois études de profil, D. Cordellier (2015, n° 13) a suggéré qu'il pourrait s'agir des premières pensées pour les figures à gauche dans 'La Circoncision' également donnée au souverain pontife en 1524 (Detroit, Detrait Institut of Art). Il a aussi reconnu dans l'inscription, sans doute de la main de Parmigianino : 'no[n] finxi mai dam / ma rti', le debut du madrigal 'non finsi mai d'amarti' composé par Fra Ruffin (le madrigal est mentionné par I, Fenelon et J. Haar, 'The Italian Madrigal in the Early Sixteenth Century: Sources and Interpretation', Cambridge, Cambridge University Press, 1988, p. 182).
Bibliographie :
- S.J.Freedberg, 'Parmigianino. His works in painting', Cambridge, 1950, p. 254 ;
- A.E. Popham, Catalogue of the Drawings of Parmigianino, 3 vol. , New Haven and London, 1971, I, p. 139, n° 382, pl. 92 ;
- S. Béguin, 'Il misterioso Parmigianino', dans 'Parmigianino : i disegni', par S. Béguin, M. Giampaolo, M. Vaccaro, Torino, 2000, p. 24.
- M. Di Giampaolo, 'Novità su Parmigianino disegnatore di "paesi"', dans 'Parmigianino e il manierismo europeo', actes du colloque international (Parme, 13-15 juin 2002), par L. Fornari Schianchi, Cinisello Balsamo (Milan), 2002, p. 235 fig. 5 ;
- C. Loisel, dans 'Parmigianino e il manierismo europeo', cat. exp. (Parme, Galleria Nazionale, 8 février - 15 mai 2003, Vienne, Kunsthistorisches Museum, 4 juin- 14 septembre 2003), par L. Fornieri Schianchi, S.Ferino-Pagden, Cinisello Balsamo Milano, 2003, p. 266-267 n° 2.3.30a ;
- K.Obernhuber, 'Parmigianino disegnatore dans Parmigianino e il manierismo europeo', cat. exp. (Parme, Galleria Nazionale, 8 février - 15 mai 2003, Vienne, Kunsthistorisches Museum, 4 juin- 14 septembre 2003), par L. Fornieri Schianchi, S.Ferino-Pagden, Cinisello Balsamo Milano, 2003, p. 76 ;
- A. Gnann, 'Parmigianino: Die Zeichnungen', 2 vol., Petersberg, Michael Imhof Verlag, 2007 (Studien zur internationalen Architektur- und Kunstgeschichte, 58), n° 152 ;
- D. Cordellier dans 'Parmigianino. Dessins du Louvre', cat. exp. Paris, Musée du Louvre, 17 décembre 2015 - 15 février 2016, Paris-Milan, 2015, p. 75 n° 13.

Caractéristiques matérielles

Dimensions
H. 0,188 m ; L. 0,154 m
Matière et technique
Sanguine, plume et encre brune. Inscription à la plume encre brune : A / Anchora, à la sanguine, d'une autre écriture : Cinq -, et, tête-bêche, à la plume et encre brune, deux lignes biffées et d'une quatrième écriture, sans-doute de la main de Parmigianino : no[n] finxi mai dam / ma rti. Angles abattus.
Forme
octogonale

Données historiques

Historique de l'œuvre
J. Richardson senior (L. 2183), montage caractéristique avec, à la plume et encre brune, au recto, inscription en bas au milieu : Parmeggiano., et au verso, cote de Richardson : L 2 : 2 : - (L. 2984). - J. Barnard (¿ 1784), à la plume et encre brune, sur le montage, au recto, son paraphe (L. 1420) et, au verso, son paraphe, le numéro et les dimensions du dessin : J.B. N°. : 719 / 7 ¿ by 6 (L. 1420). - J. Bertheels, sa vente, Paris, 3 février 1789, n° 81 (François Mazzola, dit le Parmesan) ; Saint-Morys ; saisie des émigrés en 1793, remis au Museum en 1796-1797 [Morel d'Arleux, Inventaire manuscrit, III, n° 4279 (Parmesan ; Émigré) ; Inventaire du Musée Napoléon. Dessins, III, n° 4279 (Le Parmesan ; Collection nouvelle). ; marque du Louvre (L. 1955).
Inventaire du musée Napoléon :
Inventaire du Musée Napoléon. Dessins. Vol.3, p.555, chap. : Ecole de Parme, carton 38. (...) Numéro : 4279. Nom du maître : Idem & Le Parmesan /&. Numéro d'ordre dans l'oeuvre du maître : 42. Désignation des sujets : Un saint hermite. Dessin à la plume et lavé. Il est de forme octogone. Dimensions : H. 19 x L. 15,5cm. Origine : Collections nouvelle, de Richardson et de Jean Barnard.Prix de l'estimation de l'objet : 15francs. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon /&. Observations : Idem & Remis le 27 août 1828 pour être relié. à l'encre /&. Signe de recollement : Vu au crayon#trait oblique / au crayon / sur le n° d'ordre. Cote : 1DD35

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Petit format

L'œuvre est visible sur rendez-vous en salle de consultation des Arts graphiques.

Expositions

- Parmigianino. Dessins du Louvre
Etape :
Musée du Louvre - Hall Napoléon, Paris, France - 18 décembre 2015 - 15 février 2016
Dernière mise à jour le 06.09.2021
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances