RMN-Grand Palais (Musée du Louvre) - Michel Urtado
Autre RMN
Autre RMN - Grand Palais (Musée du Louvre) Thierry Le Mage
RMN-Grand Palais (Musée du Louvre) - Michel Urtado
RMN
RMN - Grand Palais (Musée du Louvre) Thierry Le Mage

Etude de la statue de Saint Etienne d'Orsanmichele

INV 1231, Recto
Département des Arts graphiques
Inventory number
INV 1231, Recto
Former inventory number:
NIII 21275
MA 12560
Handwritten inventory reference:
vol.1, p.193
Collection
Département des Arts graphiques
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
Artist/maker / School / Artistic centre
Ghiberti, Lorenzo (1378-1455)
Ecole florentine
(F. Baldinucci)

Possible attribution:
Ghiberti, Lorenzo (1378-1455), atelier de
Ecole florentine
(L. Ragghianti Collobi, 1974)
Fra Angelico (Guido di Pietro, dit Fra Giovanni da Fiesole) (vers 1395 / 1400-1455), attribué à
Ecole florentine
(Middeldorf, 1976)
ROSSELLO DI JACOPO FRANCHI (1377-1456)
Ecole florentine
(B. Berenson, 1938)
Fra Angelico (Guido di Pietro, dit Fra Giovanni da Fiesole) (vers 1395 / 1400-1455), atelier de
Ecole florentine
(Carl Brandon Strehlke, 2019)

Description

Object name/Title
Etude de la statue de Saint Etienne d'Orsanmichele
Type of object
Dessins
Description/Features
Commentaire :
Attribué à Lorenzo Ghiberti par F. Baldinucci (t. I, p. 23), qui l'a identifié comme une étude préparatoire pour la statue en bronze de saint Etienne commandée à l'artiste peu après 1420 par la corporation de l'Arte della Lana, pour une niche extérieure de l'église d'Orsanmichele, à Florence. Publié par B. Berenson ('The Drawings of the Florentine Painters', Chicago, 1938, n° 2391B ; R. Bacou, 'Dessins florentins du Trecento et du Quattrocento', cat. exp. Paris, Musée du Louvre, 1952, n° 43) comme autographe de Rossello di Jacopo Franchi ; le spécialiste le reconnait comme une probable étude préparatoire pour la statue en bronze de saint Philippe réalisée par Nanni di Banco et située dans une niche de la même église. L. Ragghianti Collobi ('Il libro dei disegni del Vasari', I, Florence, 1974, p. 49), qui y a vu une page du Libro dei disegni de Giorgio Vasari, a identifié ce dessin comme le 'modello' de présentation exécuté par l'atelier de Ghiberti pour la statue en bronze de saint Etienne. Middeldorf (cf. 'Biblioteca dei disegni, vol. XVII, Maestri Toscani del Quattrocento', Florence, 1976, n° 4) a proposé son attribution à Fra' Angelico.
Voir aussi : B. Degenhart-A. Schmitt, 'Corpus der Italienischen Zeichnungen 1300-1450', Berlin, 1968, p. 293-295 ; R. Krautmemer, 'Lorenzo Ghiberti', Princeton, 1982, p. 97, note n° 19 ; P. Morselli, 'The Proportions of Ghiberti's Saint Sthephen...' in The Art Bulletin, vol. LX, n° 2, 1978, p. 235-241 ; C. Brandon Strehlke in cat. exp. 'Fra Angelico and the Rise of the Florentine Renaissance', Madrid, Museo Nacional del Prado, 2019, n° 40 Sur la collection Baldinucci voir, Federica Mancini, "the red chalk drawings coming from Filippo Baldinucci's collection at the Louvre Museum", dans Disegni a pietra rossa, Avare Disegno, 3, sous la direction de Luca Fiorentino e Michael W. Kwakkelstein, Florence, 2021, pp. 211-221.

Physical characteristics

Dimensions
H. 0,698 m ; L. 0,305 m
Materials and techniques
Détrempe, rehauts d'or sur toile. Collé en plein.

History

Object history
F. Baldinucci ; cartouche sous le dessin: Di Lorenzo Ghiberti ... circa all' Anno 1420 ; 1er volume de sa collection, p. 23 (Lorenzo Ghiberti) - son fils, Francesco Saverio Baldinucci - Pandolfo Pandolfini, Camillo Pandolfini, Roberto Pandolfini, Angiolo Pandolfini, Anna Eleonora Pandolfini (épouse de Filippo Strozzi) et Eleonora Teresa Pandolfini, par héritage - Vendu par l'entremise de Filippo Strozzi, sur rapport de François Xavier Fabre, au Musée Napoléon en 1806; marque du Louvre (L. 1886).
Inventaire du musée Napoléon :
Inventaire du Musée Napoléon. Dessins. Vol.9, p.1606, chap. : Ecole italienne, volume 48. (...) Numéro : 12560. Désignation des sujets : p. 1605 Les quatre volumes suivans, sont reliés et couverts d'une peau de mouton, peinte en rouge, avec fermoirs actuellement en assez mauvais état : ils contiennent des dessins recueillis par Philippe Baldinucci, florentin, qu'il attribuait aux excellens peintres, sculpteurs et architectes qui ont paru depuis la renaissance des arts, à Florence, en commençant par Cimabue, jusqu'aux artistes existant en 1695. Il les avait arrangés dans l'ordre chronologique de son p. 1606 ouvrage intitulé : notizie de' professori del disegno da Cimabue in quà. C'est une acquisition. #Volume 48. Les quatre premières feuilles contiennent un avertissement et la table des maîtres auxquels Baldinucci attribuait les dessins des quatre volumes de ce recueil. Vint ensuite sur le revers de la feuille, le portrait de Baldinucci, dessiné au crayon noir. Cote : 1DD41
Collector / Previous owner / Commissioner / Archaeologist / Dedicatee
Dernière provenance : Strozzi, Filippo
Acquisition details
achat
Acquisition date
1806

Location of object

Current location
Très grand format

The artwork can be seen by appointment in the Louvre's Prints and Drawings Study Room.

Exhibition history

- Fra Angelico and the Rise of the Florentine Renaissance
Etape :
Museo nacional del Prado, Madrid, Espagne - 28 mai - 15 septembre 2019
Organisée par : Museo nacional del Prado (Madrid, Espagne)
- Le Printemps de la Renaissance. La sculpture et les arts à Florence
Etape :
Fondazione - Palazzo Strozzi, Florence, Italie - 21 mars - 18 août 2013
Organisée par : Fondazione - Palazzo Strozzi (Florence, Italie)
- Dessins florentins du trecento et du quattrocento : IIIe exposition du Cabinet des dessins
Etape :
Musée du Louvre, Paris, France - 01 juin - 31 juillet 1952
Organisée par : Musée du Louvre-Département des Arts Graphiques (Paris, France)
- Notice des dessins, cartons, pastels, miniatures et émaux, exposés dans les salles du Ier étage au Musée impérial du Louvre. Première partie : Ecoles d'Italie, Ecoles Allemande, Flamande et Hollandaise
Etape :
Musée du Louvre, Paris, France
Organisée par : Musée du Louvre (Paris, France)
Last updated on 30.04.2022
The contents of this entry do not necessarily take account of the latest data.