bracelet ; perle sphérique

-1550 / -1069 (Nouvel Empire)
N 1961 ; LP 323 ?
Département des Antiquités égyptiennes
Numéro d’inventaire
Numéro principal : N 1961
Autre numéro d'inventaire : LP 323 ?

description

Dénomination / Titre
Dénomination : bracelet ; perle sphérique
Description / Décor
sauterelle (perle, en forme de) (2 rangs de perles sauterelle alternant avec des rangs de perles sphériques)

Caractéristiques matérielles

Dimensions
Longueur : 13,7 cm ; Largeur : 3,8 cm
Matière et technique
Matériau : cornaline, lapis-lazuli, turquoise
Matériau secondaire : fil, os (barrettes d'attache des fils)

Lieux et dates

Date de création / fabrication
Nouvel Empire (-1550 - -1069)

Données historiques

Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Gastard, Edouard (Collectionneur ; Industriel) ( ? chimiste, directeur des manufactures d'indiennes du vice-roi Mehémet-Ali)
Mode d’acquisition
achat
Date d’acquisition
date d'arrivée au Musée : 1834
date de l'inscription sur l'inventaire : 1834 (registre de commandes et acquisitions du règne de Louis-Philippe, si bien collection Gastard)
date de vente publique : 06/1834 (23, 24 et 25 juin 1834, si bien collection Gastard)
Propriétaire
Etat
Affectataire
Musée du Louvre, Département des Antiquités égyptiennes

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
non exposé

Bibliographie

- Le Louvre à Québec. Les arts et la vie, cat. exp. (Québec, Musée national des beaux-arts, 5 juin-26 octobre 2008), Paris ; Québec, Hazan / Musée national des beaux-arts du Québec / Louvre éditions, 2008, p. 145 ; 270, ill. p. 147, n° 163

Bibliographie de comparaison

- Keimer, Ludwig, « Pendeloques en forme d'insectes faisant partie de colliers égyptiens », Annales du service des antiquités de l'Égypte (ASAE), 32, 1932, p. 129-150, pl. VIII

Expositions

- Le Louvre à Québec. Les arts et la vie, Québec (Canada), Musée National des beaux-arts du Québec, 05/06/2008 - 26/10/2008
- Pharaon, Valenciennes (Externe, France), 04/10/2007 - 20/01/2008
Dernière mise à jour le 03.05.2022
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances