Nature morte aux prunes, ou Le Gobelet de vermeil

Date de création/fabrication : XVIIIe siècle (1700 - 1800)
France, École de
Vallayer-Coster, Anne, Genre de
Œuvre récupérée à la fin de la Seconde Guerre mondiale, déposée par l'office des biens privés ; en attente de sa restitution à ses légitimes propriétaires. Consulter la base de données ministérielle Rose Valland consacrée aux œuvres dites MNR (Musées nationaux récupération).
En dépôt : Musée des Beaux-Arts, Strasbourg
Numéro d’inventaire
Numéro principal : MNR 69
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique
France École de
Vallayer-Coster, Anne (Paris, 1744 - Paris, 1818), Genre de

Autres attributions :
Inventorié Comme : Vallayer-Coster, Anne (Paris, 1744 - Paris, 1818)
Ancienne Attribution : Vispre, Francis-Xavier (Besançon, 1730 - Londres (?), 1790)

description

Dénomination / Titre
Titre : Nature morte aux prunes, ou Le Gobelet de vermeil
Ancien titre : Nature morte aux prunes et gobelet
Ancien titre : Le gobelet de vermeil
Description / Décor

Caractéristiques matérielles

Dimensions
Hauteur : 0,36 m ; Largeur : 0,45 m
Matière et technique
toile

Lieux et dates

Date de création / fabrication
XVIIIe siècle (1700 - 1800)

Données historiques

Historique de l'œuvre
L'attribution a parfois été mise en doute. Pendant du MNR 70. Le tableau a fait partie de la collection du comte Léon Vandalin Mniszech ; il est présenté lors de la vente de la collection Mniszech, à Paris, galerie Georges Petit, les 9-11 avril 1902, sous la conduite de Me Chevallier, sous le numéro de lot 81, et adjugé (2100 F avec le numéro 82) à M. Féral (1). Le même tableau est ensuite présenté à la vente conduite par maître Glandaz (2) à la galerie Georges Petit le 12 juin 1929 sous le numéro de lot 24 (le MNR 70 figure sous le numéro de lot 24 bis) et la mention de la collection "Mniseck" [sic]) ; puis il réapparaît avec son pendant le MNR 70 lors de la vente à la galerie Charpentier conduite par maître Etienne Ader le 16 mai 1939 sous le numéro de lot 35 bis (et 35 ter pour le MNR 70) : il apparaît que la propriétaire est mademoiselle Bonnard et que l'acheteur de la paire est un certain Donner qui acquiert celle-ci pour 4000 francs (4600 francs avec les frais) (3). Le tableau est acheté à Theo Hermsen par Hildebrandt Gurlitt le 8 mai 1944 (32 000 RM avec son pendant le MNR 70) pour le musée de Linz (numéro 3534) ; il est mis en dépôt dans la mine d'Alt Aussee lors de la débâcle allemande. Le tableau est transporté au Central Collecting Point de Munich le 8 juillet 1945 ; il y est enregistré sous le numéro 3005 (4) e; il est rapatrié vers la France par le septième convoi en provenance de Munich le 23 mai 1946 ; puis il est retenu lors de la quatrième commission de choix des oeuvres de la récupération artistique du 21 décembre 1949. Il est attribué au musée du Louvre (département des Peintures) par l'Office des Biens et Intérêts Privés en 1950, puis déposé au musée des beaux-arts de Strasbourg en 1951 (numéro de dépôt 1868) (5). Notes: (1)Archives de Paris D48E3 86. (2)Les archives de Paris ne conservent pas les minutes de procès-verbaux des ventes conduites par maître Glandaz. (3)Archives de Paris, D43E3 115 : Etude de maître Etienne Ader, dossier de vente afférent à la vente du 16 mai 1939. (4)MEAE/209SUP232 C47 ; 209SUP582 R37 et Bundesarchiv BAK B323/565, B323/611 et B323/654 : "Property Card Art". (5)SMF, sous-direction des collections, dossier Récupération : Arrêté du ministère de l'Education nationale du 22 novembre 1951.
Mode d’acquisition
attribution par l'office des biens privés (MNR)
Date d’acquisition
date d'arrivée au Musée : 1950
Propriétaire
Musées Nationaux Récupération

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
non exposé

Bibliographie

- Lesné, Claude ; Roquebert, Anne. Catalogue des peintures M.N.R.. Paris, R.M.N., 2004. , p. : 488-489
- Roland-Michel, Marianne. Anne Vallayer-Coster. Paris, 1970. , notice n° 189
- Vergnet-Ruiz, Jean ; Laclotte, Michel. Petits et grands musées de France. Paris, 1962. , p. : 254
- Haug, Hans. La Peinture française au musée des Beaux-Arts de Strasbourg. Strasbourg, Ed. des musées de la ville, 1955. , notice n° 347 bis
Dernière mise à jour le 13.12.2019
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances