face, recto, avers, avant ; vue d'ensemble ; vue sans cadre © 2011 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / René-Gabriel Ojéda
dos, verso, revers, arrière ; détail étiquette © 2005 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Gérard Blot
face, recto, avers, avant ; vue d'ensemble ; vue sans cadre © RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Hervé Lewandowski
© 2011 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / René-Gabriel Ojéda
© 2005 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Gérard Blot
© RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Hervé Lewandowski

« La demeure d’un labrador » (planteur de canne à sucre), dit auparavant Le Village de Serinhaem (en Pernambouc)

Date de création/fabrication : Milieu du XVIIe siècle (* sinon même bien plus tard (vers 1661-1669, selon Corrêa do Lago) (après 1650 - 1655)
Post, Frans
Pays-Bas, École de
Numéro d’inventaire
Numéro principal : INV 1722
Autre numéro d'inventaire : B 294
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique
Post, Frans (1612 (?) - 1680)
Pays-Bas dit aussi Pays-Bas, , École de

description

Dénomination / Titre
Titre : « La demeure d’un labrador » (planteur de canne à sucre), dit auparavant Le Village de Serinhaem (en Pernambouc)
Ancien titre : dit auparavant Le Village de Serinhaem (en Pernambouc)
Description / Décor
Tableau peint en Hollande comme les INV. 1723-1725, vers 1650-1655, sinon même bien plus tard (vers 1661-1669, selon Corrêa do Lago), une fois Post rentré du Brésil (en 1644). Grâce à la liste Nassau, on peut reconnaître ici, en plus de la maison d’un « labrador », un village portugais et une chapelle. À tort, Sousa Leão, qui n’avait pas eu connaissance de l’étiquette originale, croyait pouvoir identifier l’INV. 1722 avec le tableau numéroté I.I. de la liste Nassau et, assez gratuitement, l’intitulait Serinhaem.
Inscriptions
Signature :
S.b.m. : F Post (signature peut-être refaite).

Caractéristiques matérielles

Dimensions
Hauteur : 1,12 m ; Hauteur avec accessoire : 1,21 m ; Largeur : 1,46 m ; Largeur avec accessoire : 1,54 m
Matière et technique
huile sur toile

Lieux et dates

Date de création / fabrication
Milieu du XVIIe siècle (* sinon même bien plus tard (vers 1661-1669, selon Corrêa do Lago) (après 1650 - 1655)

Données historiques

Historique de l'œuvre
L’un des 9 grands tableaux de Post (n’en subsistent plus au Louvre que 4 de ce format : les INV. 1722-1725, plus 2 récemment retrouvés dans des coll. brésiliennes, cf. Corrêa do Lago [2007], nos 83 et 97), acquis en 1678 par Jacob Cohen, l’agent financier du prince Jean-Maurice de Nassau-Siegen (1604-1679), ancien gouverneur, capitaine et amiral-général du Brésil [hollandais] de 1636 à 1644 (Jean-Maurice arrive au Brésil en 1637 en compagnie de Post justement), pour étoffer le « don » du prince à Louis XIV en 1679 (42 tableaux en tout dont sans doute 27 Post et 15 Albert Eeckhout), ensemble qui aurait dû donner lieu à une gratification du roi jamais versée du fait de la mort du prince ; ces 9 Post rajoutés par Cohen et trouvés çà et là en Hollande (cf. Corrêa do Lago [2007], p. 51-52) sont décrits dans une liste des archives Nassau sous les lettres A.A. jusqu’à I.I., l’INV. 1722 correspondant au D.D. ; l’un des 34 paysages brésiliens du « don » parvenus à Versailles en 1679, et mentionnés par Du Mets sans nom d’auteur dans l’inventaire du Garde-Meuble à Paris en 1681 sous le n° global 443 (cf. Guiffrey II [1886], p. 22-23) ; l’un des 29 tableaux transférés à Chaville en 1696 et inventoriés par Bailly en 1709-1710 (dont 23 petites « Vues du pays des Indes », voir les INV. 1726-1729, et 6 plus grandes, voir les INV. 1722-1725) ; l’un des 5 grands Post mentionnés par Durameau à Versailles en 1794 ; l’un des 18 tableaux (« vues marines des colonies » – grands et petits – transférés en 1802 au ministère de la Marine pour l’installation d’une galerie de peinture (Destrem [1919], p. 294 ; Chatelle [1939], p. 62), puis inscrits à l’Inventaire du Musée Napoléon (vers 1810), toujours à la Marine ; l’un des 4 grands Post portés à l’inventaire B du Musée royal vers 1815 et envoyés à Trianon sous la Restauration puis placés avec les 4 autres plus petits (voir les INV. 1726-1729) au musée de la Marine au Louvre (installé là jusqu’en 1937) et de ce fait jamais catalogués avant 1979.Selon l'inventaire supplémentaire B de 1824 : son emplacement était Trianon.
Mode d’acquisition
ancienne collection royale/de la Couronne
Propriétaire
Etat
Affectataire
Musée du Louvre, Département des Peintures

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Abu Dhabi (Emirats Arabes Unis), Louvre Abu Dhabi

Bibliographie

- Charnier, Jean-François ; Daucé, Noémi ; Bourrat, Olivier, Louvre Abu Dhabi : le guide du musée, Paris, Skira, 2018, p. 195, ill. coul., n°3
- Loyrette, Henri, sous la direction de ; Van Tuyll van Serooskerken, Carel, coordination scientifique ; Andreu, Guillemette, La recherche au musée du Louvre: 2010, Paris/Milan, Musée du Louvre/Officina Libraria, 2011, p. 229-230
- Foucart-Walter, Élisabeth (dir.), Foucart, Jacques, Catalogue des peintures flamandes et hollandaises du musée du Louvre, [Musée du Louvre, Département des peintures], Paris, Editions Gallimard/Musée du Louvre Editions, 2009, p. 204, ill. n&b
- Corrêa do Lago, Pedro ; Ducos, Blaise (dir.), Frans Post. Le Brésil à la cour de Louis XIV, cat. exp. (Paris, musée du Louvre, 29 septembre 2005 - 2 janvier 2006), Milan et Paris, 5 Continents / Musée du Louvre, 2005,

Expositions

- Frans Post, Bâle (Suisse), Kunsthalle, 28/07/1990 - 16/09/1990, étape d'une exposition itinérante
- Brésil baroque, Paris (France), Petit Palais - Musée des beaux arts de la ville de Paris, 04/11/1999 - 06/02/2000
- Louvre Abu Dhabi, premier accrochage, Abu Dhabi (Emirats Arabes Unis), Louvre Abu Dhabi, 01/11/2017 - 30/11/2018
- Frans Post, le Brésil à la cour de Louis XIV, La Chapelle, 29/09/2005 - 02/01/2006
- Frans Post, Bâle (Suisse), Kunsthalle, 13/05/1990 - 22/07/1990, étape d'une exposition itinérante
Dernière mise à jour le 21.03.2019
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances