face, recto, avers, avant ; vue d'ensemble ; vue sans cadre © 2006 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / René-Gabriel Ojéda
face, recto, avers, avant ; vue d'ensemble ; vue sans cadre © 2002 Musée du Louvre / Angèle Dequier
© 2006 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / René-Gabriel Ojéda
© 2002 Musée du Louvre / Angèle Dequier

La Gloire immortelle de Richelieu

Date de création/fabrication : 2e quart du XVIIe siècle (vers 1635)
Actuellement visible au Louvre
Salle 911
Aile Sully, Niveau 2
Numéro d’inventaire
Numéro principal : RF 2002 14
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique
Champaigne, Philippe de (Bruxelles, 1602 - Paris, 1674)
France École de

description

Dénomination / Titre
Titre : La Gloire immortelle de Richelieu
Description / Décor
Composition plafonnante

Caractéristiques matérielles

Dimensions
Hauteur : 0,5 m ; Hauteur avec accessoire : 0,625 m ; Largeur : 0,53 m ; Largeur avec accessoire : 0,65 m
Matière et technique
huile sur toile

Lieux et dates

Date de création / fabrication
2e quart du XVIIe siècle (vers 1635)

Données historiques

Historique de l'œuvre
Historique
Collection André Ciechanowiecki, Londres ; vente Paris, hôtel Drouot (Beaussant-Lefèvre), 28 juin 2002, no 7 ; acquis à cette vente.

Commentaire
Esquisse préparant l’une des cinq compositions faisant partie du décor de la voûte de la Petite Galerie (également appelée galerie des Objets d’art ou galerie de l’Avant-Cour) du Palais-Cardinal, aujourd’hui Palais-Royal, à Paris. La Petite Galerie était, au dire de Henri Sauval, « la plus riche et la mieux entendue de Paris » (cf.
Sauval, [v. 1655] 1724, II, p. 164). Elle abritait des meubles et des objets précieux. Le plafond comprenait cinq compositions de Philippe de Champaigne insérées dans un décor de grisaille avec des rostres à l’antique et les armes de Richelieu sur un fond d’or en mosaïque. Les sujets célébraient le bon gouvernement mais aussi le mécénat artistique de Richelieu : La Providence, La Gloire immortelle de Richelieu, La Paix et la Concorde et Le Génie de Richelieu de part et d’autre du panneau central montrant Apollon entouré des Muses. Le sujet de l’esquisse conservée au Louvre montre la Prévoyance (en haut à droite), tenant un gouvernail et une massue, l’Histoire, ailée, vêtue de blanc et écrivant sur le dos du Temps, sous la figure de Saturne, et enfin un amour (en haut à gauche) tenant l’ourobouros,
serpent qui se mord la queue, qui symbolise l’Immortalité ; l’ensemble signifiant que la gloire de Richelieu serait immortalisée par l’Histoire : « Toutes ces figures sans doute voulaient dire que nos neveux apprendraient d’une histoire pure et désintéressée, la prévoyance et la vigilance du cardinal, et que ses actions malgré le temps et l’envie passeraient à l’éternité » (cf. Sauval, [v. 1655] 1724, II, p. 165). En 2005, le tableau a été doublé par Jean-Pascal Viala et restauré en couche picturale par Laurent Blaise.
Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Ciechanowiecki, Andrew
Beaussant-Lefèvre (commissaires-priseurs, Paris)
Mode d’acquisition
achat par préemption en vente publique
Date d’acquisition
date : 2002
Propriétaire
Etat
Affectataire
Musée du Louvre, Département des Peintures

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Sully, [Peint] Salle 911- L'atticisme, Salle 911 - (ex-salle 26F)

Bibliographie

- Milovanovic, Nicolas, Peintures françaises du XVIIe du musée du Louvre, Editions Gallimard / Musée du Louvre Editions, 2021, p. 44, ill.coul., n°86
- Musée des Beaux-Arts d'Evreux (dir.), A l’école de Philippe de Champaigne, cat. exp. (Evreux (France), Musée des Beaux-Arts, Ancien Evêché, du 18 novembre 2007 au 17 janvier 2008), Paris, Somogy éditions d'art, 2007, n°1
- Pericolo, Lorenzo, « "Philippe, homme sage et vertueux": essai sur l'art et l'oeuvre de Philippe de Champaigne, 1602-1674 », dans Philippe de Champaigne, Bruxelles, La Renaissance du livre, 2002, p. 114-118
- Dorival, Bernard, Philippe de Champaigne (1602-1674) : La vie, l'oeuvre, et le catalogue raisonné de l'oeuvre, volume II, Paris, Léonce Laget, 1976, p. 196, n° 420c
- Importante collection d'esquisses françaises du XVIIe au XIXe siècle, [Vente, Paris, Drouot Richelieu, 28 juin 2002, Beaussant, Eric/ Lefèvre, Pierre-Yves], p. 13, p. 13 (coul.), n° 7

Expositions

- A l'Ecole de Philippe de Champaigne, Evreux (France), Musée d'Evreux-Ancien Evêché, 17/11/2007 - 17/02/2008
Dernière mise à jour le 11.01.2022
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances