Télécharger
Suivant
Précédent

stèle cintrée

-570 / -526 (Khenemibrê Amasis)
Lieu de découverte : Sérapéum = Sérapéum de Memphis (Saqqara-Nord->Saqqara->Nécropole memphite) (En avant des débris du grand pylône ou dans le sable de la chambre n° 2 de la tombe d'Apis ?)
N 486 ; IM 4034 ; S 2252
Département des Antiquités égyptiennes
Numéro d’inventaire
Numéro principal : N 486
Autre numéro d'inventaire : IM 4034
Numéro d'usage : S 2252

description

Dénomination / Titre
Dénomination : stèle cintrée (plusieurs fragments recollés)
Description / Décor
Décor : scène d'adoration ; homme (à genoux, adorant) ; Apis (taureau, debout, disque solaire à uraeus, collier) ; table d'offrandes ; disque solaire ailé à uraeus (dans le cintre)
Inscriptions
Écriture :
hiéroglyphique (8 lignes)
Nature du texte :
biographie personnelle (participation aux funérailles d'Apis)
Traduction :
Je suis un serviteur véritable, favori du grand
dieu. (J’ai) couvert(?) mon corps au moment de
la montée au ciel (d’Apis) (et) me suis abstenu de
pain et d’eau jusqu’à l’achèvement de quatre jours.
J’étais nu, vêtu (uniquement) sur le bas du corps,
étant parmi les indigents, en deuil et gémissant.
Aucune nourriture ne descendit dans mon ventre
excepté du pain, de l’eau et des légumes jusqu’à
l’achèvement des 70 jours, jusqu’à ce que le grand
dieu sorte de la ouâbet et qu’il repose dans sa grande
place dans la nécropole, dans le désert occidental de
Houtkaptah (= Memphis), moi me tenant devant
lui en me lamentant […]. (D. Devauchelle)
Noms et titres
Apis-Osiris ; Psammétique III (fils du roi) ; Amasis (père) ; Tinetkheta (mère, épouse du roi, contrôleuse des employées de la Tente-des-jeunes-filles) ; Padineith (prêtre-it-nétjer, prêtre-hem-nétjer de Ptah, prêtre-sem, contrôleur de tous les pagnes)

Caractéristiques matérielles

Dimensions
Hauteur : 33,5 cm ; Largeur : 26,5 cm ; Epaisseur : 8 cm
Matière et technique
Matériau : calcaire
Technique : bas-relief creux = sculpture en creux

Lieux et dates

Date de création / fabrication
Khenemibrê Amasis (probablement an 23) (mention de règne) (-570 - -526)
Date de découverte
23 août 1852
Lieu de découverte
Sérapéum = Sérapéum de Memphis (Saqqara-Nord->Saqqara->Nécropole memphite) (En avant des débris du grand pylône ou dans le sable de la chambre n° 2 de la tombe d'Apis ?)

Données historiques

Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Mariette, Auguste, Fouilleur/Archéologue
Mode d’acquisition
partage après fouilles
Date d’acquisition
date de l'inscription sur l'inventaire : 1852
Propriétaire
Etat
Affectataire
Musée du Louvre, Département des Antiquités égyptiennes

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
non exposé

Index

Mode d'acquisition

Bibliographie

- Jurman, Claus, Memphis in der Dritten Zwischenzeit. eine studie zur (Selbst-) Repräsentation von Eliten in der 21. und 22. Dynastie, Hamburg, Widmaier Verlag, 2020, p. 859 note 4311
- Marković, Nenad, « The majesty of Apis has gone to heaven: Burial of the Apis Bull in the Sacred Landscape of Memphis during the Late Period (664-332 BCE) », dans Kothay, Katalin Anna (dir.), Burial and Mortuary Practices in Late Period and Graeco-Roman Egypt. Proceedings of the International Conference held at the Museum of Fine Arts, Budapest, 17-19 July 2014, Budapest, Museum of Fine Arts, 2017, p. 145-154, p. 149
- Jansen-Winkeln, Karl, Inschriften der Spätzeit. Teil IV: Die 26. Dynastie, Psametik I. - Psametik III., Wiesbaden, Harrassowitz Verlag, 2014, p. 484, n° 57-175
- Devauchelle, Didier, « Les stèles du Sérapéum de memphis conservées au musée du Louvre », dans Acta Demotica. Acts of Fifth International Conference for Demostists, Pisa, 4th-8th September 1993, Pise, Giardini Editori e Stampatori, (Egitto e Vicino Oriente (EVO) 17), 1994, p. 95-114, p. 101
- Porter, Bertha ; Moss, Rosalind L.B., Topographical Bibliography of Ancient Egyptian Hieroglyphic Texts, Reliefs, and Paintings, 3.2, Memphis. Saqqâra to Dahshûr, Oxford, Griffith Institute, Ashmolean Museum, 1979, p. 798
- Pierret, Paul, Catalogue de la Salle historique de la galerie égyptienne, Paris, 1882, p. 71, N° 309
- Rougé, Emmanuel de, Notice sommaire des monuments égyptiens exposés dans les galeries du musée du Louvre, [Musée Impérial du Louvre], Paris, Imp. Simon Raçon et Comp., 1855, Disponible sur : https://bibliotheque-numerique.inha.fr/idurl/1/12321 , p. 57
- Marković, Nenad, « Keepers of the Secrets of the Sky, the Earth, and the Underworld: the High Priests of Ptah at Memphis During the Kushite and the Saite-Persian Periods (c. 728-332 BC) », dans Kubisch, Sabine ; Klinkott, Hilmar (dir.), Power of the Priests. Political Use of Religious Knowledge. Proceedings of the Conference Held at the Christian-Albrecht University Kiel November 29 until December 1, 2018, Berlin ; Boston, De Gruyter, 2024, p. 253-306, p. 277 note 165
- Devauchelle, Didier, « La XXVIe dynastie au Sérapéum de Memphis », dans Devauchelle, Didier (dir.), La XXVIe dynastie : continuités et ruptures. Actes du Colloque international organisé les 26 et 27 novembre 2004 à l'Université Charles-de-Gaulle – Lille 3. Promenade saïte avec Jean Yoyotte, Paris, Cybèle, 2011, p. 139-152, p. 145, 149, fig. 3a-b
- Vercoutter, Jean, Textes biographiques du Sérapéum de Memphis. Contribution à l'étude des stèles votives du Sérapéum, Paris, Librairie ancienne Honoré Champion, (Bibliothèque de l'École des Hautes Études IVe section (Sciences historiques et philologiques) ; 316), 1962, p. 37-43, 45 note 3, 93 note 8, 120, pl. V, Texte E
- Vercoutter, Jean, « Une épitaphe royale inédite du Sérapéum », Mitteilungen des Deutschen Archäologischen Instituts, Abteilung Kairo (MDAIK), 16, 1958, p. 333-345, p. 335
- Chassinat, Emile, « Textes provenant du Sérapéum de Memphis », Recueil de travaux relatifs à la philologie et à l'archéologie égyptiennes et assyriennes : pour servir de bullletin à la Mission Française du Caire (RecTrav), 21, 1899, p. 56-73, p. 63, n° XVI
- Bénédite, Georges, « Une tête de statue royale. Psammétik III », Gazette des Beaux-Arts, 1897, p. 35-42, p. 40
Dernière mise à jour le 08.01.2024
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances