© 2008 Musée du Louvre /
© 2008 Musée du Louvre /
© 2008 Musée du Louvre /
© 2008 Musée du Louvre /
© 2008 Musée du Louvre /
© 2008 Musée du Louvre /
© 2008 Musée du Louvre /
© 2008 Musée du Louvre /
© 2008 Musée du Louvre /
© 2008 Musée du Louvre /
© 2008 Musée du Louvre /
© 1996 Musée du Louvre /
© 1996 Musée du Louvre /
© 1996 Musée du Louvre /
© 1996 Musée du Louvre /
© 1996 Musée du Louvre /
© 2008 Musée du Louvre /
© 2008 Musée du Louvre /
© 2008 Musée du Louvre /
© 2008 Musée du Louvre /
© 2008 Musée du Louvre /
© 2008 Musée du Louvre /
© 2008 Musée du Louvre /
© 2008 Musée du Louvre /
© 2008 Musée du Louvre /
© 2008 Musée du Louvre /
© 2008 Musée du Louvre /
© 1996 Musée du Louvre /
© 1996 Musée du Louvre /
© 1996 Musée du Louvre /
© 1996 Musée du Louvre /
© 1996 Musée du Louvre /

La nymphe de Fontainebleau

Date de création/fabrication : 1542 - 1543
Lieu de provenance : Fontainebleau (France)

Actuellement visible au Louvre
Numéro d’inventaire
Numéro principal : MR 1706
Autre numéro d'inventaire : N 15050
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique
Cellini, Benvenuto (Florence , 1500 - Florence, 1571)
Bontemps, Pierre (1507 - 1568)
Italie

description

Dénomination / Titre
Titre : La nymphe de Fontainebleau
Type d'objet
relief
Description / Décor

Caractéristiques matérielles

Dimensions
Hauteur : 2,05 m ; Largeur : 4,09 m
Matière et technique
bronze

Lieux et dates

Date de création / fabrication
1542 - 1543
Lieu de provenance
Fontainebleau (France)

Données historiques

Historique de l'œuvre
Commandé par François Ier et exécuté en 1542-1543, dans l’atelier de l’hôtel de Nesle à Paris, avec le concours des fondeurs Pierre Villain et Guillaume Saligot pour l’assemblage et des sculpteurs Thomas Dambry, Pierre Bontemps et Laurent Mailleu pour la ciselure destinée à la « Porte dorée » du château de Fontainebleau. Après la disgrâce et le départ de Cellini en 1545, inachevé et délaissé dans l’atelier de Nesle. Sous Henri II, transporté par Philibert Delorme et placé au-dessus du portail du château d’Anet entre 1552 et 1555. Saisie révolutionaire 3 germinal an II (23 mars 1794) placé au dépôt de Nesle. Décision du Conservatoire des Arts 5 ventôse an IV (23 février 1796) et 19 brumaire an V de transporter le relief au muséum en vue d’être installé dans la petite cour du muséum. Monté dans la galerie du muséum (procès-verbal du Conseil d’administration du « Muséum Central des Arts », 8 floréal an V, 27 avril 1797). Restauré en 1811 par les fondeurs-ciseleurs Delafontaine père et fils et placé dans la salle des Caryatides par l’architecte Pierre-François Fontaine. Transféré dans les salles de Sculptures en 1849 et remplacé par un moulage d’Antoine-Léonard Louis Barye dans la salle des Caryatides.

Bronze en huit parties.
Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Mode d’acquisition
saisie révolutionnaire
Date d’acquisition
date : 1794
autres dates : 23/03/1794
autres dates : 23/02/1796
autres dates : 09/11/1796
Propriétaire
Etat
Affectataire
Musée du Louvre, Département des Sculptures du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Denon, [SCULPT] Sculptures italiennes des collections royales - Escalier Mollien, [SCULPT] Escalier Mollien haut

Bibliographie

- Beaufils, Oriane ; Droguet, Vincent (dir.), L'Art de la fête à la cour des Valois, cat. exp. (Fontainebleau (Externe, France), Musée national du château de Fontainebleau, 2020), Fontainebleau, Château de Fontainebleau ; In Fine, 2020, p. 254, p. 253, fig. 1
- Clouet, Thomas, « Fontainebleau de 1541 à 1547. Pour une relecture des Comptes des Bâtiments du roi », Bulletin monumental, Tome 170-3, Le château de Fontainebleau. Recherches récentes, 2012, p. 195-234, p. 214, fig. 9
- Bresc-Bautier, Geneviève, sous la direction de (dir.), Bormand, Marc ; Gaborit, Jean-René ; Guillot de Suduiraut, Sophie ; Lafabrie, Michèle ; Le Pogam, Pierre-Yves ; Tupinier-Barrillon, Béatrice ; Leroy-Jay Lemaistre, Isabelle ; Scherf, Guilhem, Les Sculptures européennes du Musée du Louvre: Byzance, Espagne, îles Britanniques, Italie, Anciens Pays-Bas et Belgique, pays germaniques et de l’Europe de l’Est, pays scandinaves, Antiques restaurées et copies d’antiques, Paris, Somogy, éditions d'art ; Musée du Louvre éditions, 2006, p. 100, ill. 100
- Martinez, Jean-Luc, Les antiques du Musée Napoléon. Edition illustrée et commentée des volumes V et VI de l'inventaire du Louvre en 1810, Paris, RMN, 2004, p. 751-752, N° 1610
- Bresc-Bautier, Geneviève, « Parisian Casters in the Sixteenth Century », dans Bresc-Bautier, Geneviève (dir.), Large Bronzes in the Renaissance, Péta Motture éd., 2003, p. 94-113, p. 103-114
- Alcouffe, Daniel ; Amiet, Pierre ; Baratte, François, Louvre : Guide des collections, Paris, Réunion des Musées Nationaux, 1989, p. 337-338, n° 348
- Pope-Hennessy, John, Benvenuto Cellini, Paris, 1985, p. 133-146
- Grodecki, Catherine, « Le séjour de Benvenuto Cellini à l’hôtel de Nesle et la fonte de la nymphe de Fontainebleau d’après les actes des notaires parisiens. Note additionnelle par Sylvia Pressouyre  », Bulletin de la société de l’histoire de Paris et de l’Ile-de-France, t. 98, 1971, 1-48,
- Vitry, Paul, Musée national du Louvre. Catalogue des sculptures du Moyen Âge, de la Renaissance et des Temps modernes. Première partie, Moyen Âge et Renaissance ; deuxième partie, Temps modernes, I, Paris, 1922, n° 699
- Dimier, Louis, « Benvenuto Cellini à la cour de France  », Revue archéologique, 32/Janvier-juin1898, 1898, P. 241-276, Disponible sur : http://www.jstor.org/stable/41732078 ,
- Michel, André, Musée national du Louvre. Catalogue sommaire des sculptures du Moyen Âge, de la Renaissance et des Temps Modernes, Paris, 1897, n° 381
- Courajod, Louis, Alexandre Lenoir, son journal et le musée des Monuments français, t. 1-2, Tome I et II, Paris, 1878, Disponible sur : https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k124726w.texteImage ,
- Barbet de Jouy, Henry, Musée impérial du Louvre. Description des sculptures modernes, 1855, p. 20, n° 35
- Guilhermy, Ferdinand de, « Musée de sculpture au Louvre Renaissance et temps modernes », Annales archéologiques, tome XII, 1852, p. 248
- Supplément à la notice des Antiques du Musée Napoléon contenant l'indication des monuments exposés dans la Salle des Fleuves, Paris, Imprimerie de L. P. Dubray, 1811, i
- Lenoir, Alexandre, Description historique et chronologique des Monumens de sculpture réunis au musée des Monumens français, Paris, an VIII (1799), Disponible sur : http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb443659474 , cité p. 250
- Dezallier d'Argenville, Antoine-Nicolas, Voyages pittoresques des environs de Paris ou descriptions des Maisons royales, châteaux et autres lieux de plaisance situés à quinze lieux aux environs de cette ville, Paris, 1755, p. 176
- Clarac, Charles Othon Frédéric Jean-Baptiste de (Comte de), Musée de sculpture antique et moderne ou description historique et graphique du Louvre et de toutes ses parties, des statues, bustes, bas-reliefs et inscriptions du musée royal des Antiques et des Tuileries […], Paris, 1841-1853,
- Marsden, Jonathan ; Basset, Jane, « Cellini’s other satyr for the Porte Dorée at Fontainebleau », The Burlington Magazine, 145, 1205, 2003, aout, p. 552-563, Disponible sur : https://www.jstor.org/stable/20073164 ,
- Jestaz, Bertrand, « Benvenuto Cellini et la cour de France (1540-1545) », dans Art et artistes en France de la Renaissance à la Révolution, 161, janvier-juin 2003, 71-132,
- Guilhermy, Ferdinand de, « Musée de Sculpture au Louvre –suite de la salle Michel-Ange », Annales archéologiques, t. XII, p. 294-299,
Dernière mise à jour le 02.10.2020
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances