© 2012 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / René-Gabriel Ojéda
© 2012 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / René-Gabriel Ojéda
© 2012 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / René-Gabriel Ojéda
© 2012 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / René-Gabriel Ojéda
© 1994 Musée du Louvre /
© 1994 Musée du Louvre /
© 1994 Musée du Louvre /
© 1994 Musée du Louvre /
© 2012 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / René-Gabriel Ojéda
© 2012 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / René-Gabriel Ojéda
© 2012 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / René-Gabriel Ojéda
© 2012 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / René-Gabriel Ojéda
© 1994 Musée du Louvre /
© 1994 Musée du Louvre /
© 1994 Musée du Louvre /
© 1994 Musée du Louvre /

Annibal

Date de création/fabrication : 1687 - 1722
Lieu de provenance : Versailles (France)

Actuellement visible au Louvre
Salle 105
Aile Richelieu, Niveau -1
Numéro d’inventaire
Numéro principal : MR 2093
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique
Slodtz, Sébastien (1655 - 1726)
France

description

Dénomination / Titre
Titre : Annibal
Type d'objet
statue
Description / Décor
Inscriptions
Inscription :
Sur la plinthe, à droite: "Seb. Slodtz . Fecit . 1722"

Caractéristiques matérielles

Dimensions
Hauteur : 2,5 m ; Largeur : 1,068 m ; Profondeur : 0,928 m
Matière et technique
marbre

Lieux et dates

Date de création / fabrication
1687 - 1722
Lieu de provenance
Versailles (France)

Données historiques

Historique de l'œuvre
Commandé par la direction des Bâtiments du roi pour l'allée royale du château de Versailles d'après un petit modèle exécuté par le sculpteur François Girardon. Modèle par Slodtz payé le 13 juillet 1687. Exécution en marbre toujours en cours en août 1689, mais probablement interrompue jusqu'en 1696. Terminé en 1704. Atelier du sculpteur, 1707. Parfait paiement, 1711. Placé en pendant du Jules César par Nicolas Coustou (voir MR 1798), dans le jardin des Tuileries en juin 1722 et daté à cette occasion. Entré au Louvre le 5 juin 1872.
Mode d’acquisition
entrée
Date d’acquisition
date : 1722
date d'arrivée au Musée : 05/06/1872
Propriétaire
Etat
Affectataire
Musée du Louvre, Département des Sculptures du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Richelieu, [SCULPT] Salle 105 - Cour Puget, Salle 105 - Partie médiane

Bibliographie

- Maral, Alexandre. Girardon, le sculpteur de Louis XIV. Paris, Arthéna, 2015. , p. : 596
- Gaborit, Jean-René sous la direction de. Bresc-Bautier, Geneviève ; Leroy-Jay Lemaistre, Isabelle ; Scherf, Guilhem ; Agboton Jean-Charles ; Grollemund, Hélène ; Lafabrie, Michèle ; Tupinier-Barrillon Béatrice. Sculpture française II - Renaissance et Temps Modernes, vol. 1 et 2. Paris, Editions de la Réunion des musées nationaux, 1998. , p. : 596
- Bresc-Bautier, Geneviève ; Pingeot, Anne. Sculptures des jardins du Louvre, du Carrousel et des Tuileries. Paris, 1986. , p. : 115-128, 357
- Souchal, François. La Moureyre-Gavoty, Françoise (de) ; Dumuis, Henriette. French sculptors of the 17th and 18th centuries : the reign of Louis XIV. 3, Oxford ; Londres, Cassirer ; Faber, 1977-1987. , p. : 1987, p. 274, n° 5
- Souchal, François. Les Slodtz, sculpteurs et décorateurs du roi (1685-1764). Paris, 1967. , p. : 584-586
- Vitry, Paul. Musée national du Louvre. Catalogue des sculptures du Moyen Âge, de la Renaissance et des Temps modernes. Première partie, Moyen Âge et Renaissance ; deuxième partie, Temps modernes. I, Paris, 1922. , 1510
- Michel, André. Musée national du Louvre. Catalogue sommaire des sculptures du Moyen Âge, de la Renaissance et des Temps Modernes. Paris, 1897. , 828
- Barbet de Jouy, Henry. Musée national du Louvre. Description des Sculptures du Moyen-Age, de la Renaissance et des Temps modernes. Paris, 1873. 204 p., , 268 bis
- Clarac, (Comte de). Musée de sculpture antique et moderne ou description historique et graphique du Louvre et de toutes ses parties, des statues, bustes, bas-reliefs et inscriptions du musée royal des Antiques et des Tuileries […]. Paris, 1841-1853. , 2638
Dernière mise à jour le 01.12.2020
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances