© 1996 Musée du Louvre / Pierre Philibert
© Musée du Louvre / Maurice et Pierre Chuzeville
© 1996 Musée du Louvre / Pierre Philibert
© Musée du Louvre / Maurice et Pierre Chuzeville

Panneau décoré d'un mufle de lion encadré par deux cornes d'abondance

Date de création/fabrication : 1500 - 1600
Lieu de provenance : château (France->Gaillon)

Actuellement visible au Louvre
Salle 211
Aile Richelieu, Niveau 0
Numéro d’inventaire
Numéro principal : MR 3092
Autre numéro d'inventaire : N 15529
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique

description

Dénomination / Titre
Titre : Panneau décoré d'un mufle de lion encadré par deux cornes d'abondance
Type d'objet
bas-relief
Description / Décor

Caractéristiques matérielles

Dimensions
Hauteur : 0,52 m ; Profondeur avec accessoire : 0,06 cm ; Largeur : 0,84 m ; Profondeur : 0,035 m ; Profondeur avec accessoire : 0,06 m
Matière et technique
marbre

Lieux et dates

Date de création / fabrication
1500 - 1600
Lieu de provenance
château (France->Gaillon)

Données historiques

Historique de l'œuvre
Château construit par le cardinal Georges Ier d'Amboise (Chaumont, 1460 - Lyon, 1510), ministre de Louis XII, nommé au siège archiépiscopal de Rouen en 1494, et vice-roi du Milanais en 1500. En 1502, il entreprend la reconstruction du château de Gaillon, afin de réaliser une grande résidence. Elisabeth Chirol a défini deux périodes de construction, la première de 1502 à 1506, la seconde de 1506 à 1510. Y ont participé des artistes français et italiens, et un grand nombre d'œuvres ont été importées d'Italie. Beaucoup d'incertitudes demeurent quant à l'attribution des vestiges subsistant du château mis en vente le 28 ventôse, an IV (17 mars 1796) et démantelé. Le château a été acquis par Darcy en 1797. Les acquisitions ont été faites par Alexandre Lenoir, pour le musée des Monuments français, soit à Provost (ou Prouvost, ou Prévôt, ou Provôt), considéré comme propriétaire du château, soit à des marbriers parisiens qui avaient déjà récupéré les matériaux de démolition.
Proviennent du bassin d'une fontaine du jardin haut, car ils sont reproduits de façon approximative sur un dessin de Jacques Androuet Du Cerceau exécuté vers 1576 (La fontaine de Gaillon, dans le pavillon du jardin d'en haut, dessin conservé au British Museum, port folio IV, feuille 546). Panneaux acquis par Alexandre Lenoir, du "propriétaire du château" le 23 vendémiaire an VI (14 octobre 1797), considérés comme étant de Paul Ponce. Musée des Monuments français, 1797-1816. Attribués au Louvre par décision ministérielle du 6 juillet 1818. Entrés le 15 juillet 1818.
Mode d’acquisition
entrée
Date d’acquisition
date de l'arrêté/décision : 06/07/1818
date d'arrivée au Musée : 15/07/1818
date de l'inscription sur l'inventaire : 1849
date de l'inscription sur l'inventaire : 1857
Propriétaire
Etat
Affectataire
Musée du Louvre, Département des Sculptures du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Richelieu, [SCULPT] Salle 211 - Michel Colombe (vers 1430 - vers 1512-1515) - La sculpture vers 1500 : vers la Renaissance, Salle 211 - (ex-salle 11)

Bibliographie

- Chancel-Bardelot, Béatrice de, sous la direction de, Le musée des Monuments français d'Alexandre Lenoir, histoire et collections, [INHA / Louvre], Paris, Institut National d'Histoire de l'Art, 2014, Disponible sur : https://agorha.inha.fr/inhaprod/ark:/54721/00145 , https://agorha.inha.fr/inhaprod/ark:/54721/003135415
- Gaborit, Jean-René sous la direction de, Sculpture française II - Renaissance et Temps Modernes, vol. 1 et 2, Paris, Editions de la Réunion des musées nationaux, 1998, p. 615
- Bresc-Bautier, Geneviève, « Fontaines laïques de la Première Renaissance française : les marbres de Tours, de Blois et de Gaillon », dans Actes du colloque international, Sources et fontaines du Moyen Age à l'Age Baroque, des 28, 29, 30 novembre 1996, 1998,
- Miller, Naomi, French Renaissance Fountains, New York / Londres, 1977, p. 64 et suivantes
- Chirol, Elisabeth, Le château de Gaillon, Paris, 1952, p. 222-223, n° 135
- Lesueur, Pierre, « Jérôme Pacherot et le château de Gaillon », Bulletin de la Société de l'histoire de l'art français (BSHAF), 1937, 67-87,
- Vitry, Paul, Musée national du Louvre. Catalogue des sculptures du Moyen Âge, de la Renaissance et des Temps modernes. Première partie, Moyen Âge et Renaissance ; deuxième partie, Temps modernes, I, Paris, 1922, n° 468-471
- Courajod, Louis, Histoire du département de la sculpture moderne au musée du Louvre, 1894, p. 42, n° 225
- Barbet de Jouy, Henry, Musée national du Louvre. Description des Sculptures du Moyen-Age, de la Renaissance et des Temps modernes, Paris, 1873, p. 54-55, n° 70-73 ; 184-187
Dernière mise à jour le 17.05.2021
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances