© 2006 Musée du Louvre / Pierre Philibert
© 2006 Musée du Louvre / Pierre Philibert
© 2006 Musée du Louvre / Pierre Philibert
© 2006 Musée du Louvre / Pierre Philibert
© 2006 Musée du Louvre / Pierre Philibert
© 2006 Musée du Louvre / Pierre Philibert
© 2006 Musée du Louvre / Pierre Philibert
© 2006 Musée du Louvre / Pierre Philibert
© 2006 Musée du Louvre / Pierre Philibert
© 2006 Musée du Louvre / Pierre Philibert
© 2006 Musée du Louvre / Pierre Philibert
© 2006 Musée du Louvre / Pierre Philibert
© 2006 Musée du Louvre / Pierre Philibert
© 2006 Musée du Louvre / Pierre Philibert
© 2006 Musée du Louvre / Pierre Philibert
© 2006 Musée du Louvre / Pierre Philibert
© 2006 Musée du Louvre / Pierre Philibert
© 2006 Musée du Louvre / Pierre Philibert
© 2006 Musée du Louvre / Pierre Philibert
© 2006 Musée du Louvre / Pierre Philibert
© 2006 Musée du Louvre / Pierre Philibert
© 2006 Musée du Louvre / Pierre Philibert
© 2006 Musée du Louvre / Pierre Philibert
© 2006 Musée du Louvre / Pierre Philibert
© 2006 Musée du Louvre / Pierre Philibert
© 2006 Musée du Louvre / Pierre Philibert
© 2006 Musée du Louvre / Pierre Philibert
© 2006 Musée du Louvre / Pierre Philibert
© 2006 Musée du Louvre / Pierre Philibert
© 2006 Musée du Louvre / Pierre Philibert

Buffon (Georges-Louis Leclerc comte de) (1707-1788) naturaliste, intendant du Jardin du roi

Date de création/fabrication : 1783
Numéro d’inventaire
Numéro principal : RF 379
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique
Houdon, Jean Antoine (Versailles, 1741 - Paris , 1828)
France

description

Dénomination / Titre
Titre : Buffon (Georges-Louis Leclerc comte de) (1707-1788) naturaliste, intendant du Jardin du roi
Type d'objet
buste
Description / Décor
Inscriptions
Inscription :
Sur la tranche de l'épaule droite : "houdon f."

Caractéristiques matérielles

Dimensions
Hauteur : 0,465 m ; Largeur : 0,289 m ; Profondeur : 0,291 m ; Hauteur avec accessoire : 0,645 m
Matière et technique
marbre, marbre blanc veiné, marbre blanc veiné

Lieux et dates

Date de création / fabrication
1783

Données historiques

Historique de l'œuvre
Réplique du buste remis en 1782 à l'impératrice Catherine II de Russie (actuellement à Saint-Petersbourg, musée de l'Ermitage). Probablement au Salon de 1783, n° 248. Legs de Jacques-Édouard Gatteaux (1788-1881), 1881 (comité du 28 avril 1881, décret du 15 février 1883).
Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Mode d’acquisition
legs
Date d’acquisition
date de comité/commission : 28/04/1881
date du décret : 15/02/1883
Propriétaire
Etat
Affectataire
Musée du Louvre, Département des Sculptures du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
non exposé

Bibliographie

- Scherf, Guilhem (dir.), Jean-Antoine Houdon : la sculpture sensible, cat. exp. (Montpellier (France), Musée Fabre, 17/03/2010-27/06/2010), Paris, Somogy éditions d'art, 2010, p. 226, fig.130, p.229
- Houdon (1741-1828). Statues, portraits sculptés / Musée du Louvre, Département des sculptures, Moyen âge, Renaissance et temps modernes, Paris, Musée du Louvre éditions / Somogy, 2006, p. 90-95, cat.15, n° 15
- Arnason, H. H., The Sculptures of Houdon, Londres, 1975, p. 114, note 164
- Réau, Louis, Houdon, sa vie, son œuvre, t.I ; t. II, Paris, 1964, t. I, p. 363-365, t. II, p. 27, n° 94
- Vitry, Paul, Musée national du Louvre. Catalogue des sculptures du Moyen Âge, de la Renaissance et des Temps modernes. Première partie, Moyen Âge et Renaissance ; deuxième partie, Temps modernes, I, Paris, 1922, n° 1363
- Michel, André, Musée national du Louvre. Catalogue sommaire des sculptures du Moyen Âge, de la Renaissance et des Temps Modernes, Paris, 1897, n° 714

Expositions

- Houdon au Louvre : chefs-d'oeuvre des Lumières , Atlanta (Etats-Unis), Musée, 07/06/2008 - 07/09/2008
- Houdon portraits sculptés, Rio de Janeiro (Brésil), Museo Historico Nacional, 07/01/2009
- Jefferson's America and Napoléon's France, New Orleans (Etats-Unis), New Orleans Museum of Art, 12/04/2003 - 31/08/2003
Dernière mise à jour le 17.05.2021
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances