© 2007 Musée du Louvre /
© 2007 Musée du Louvre /
© 2007 Musée du Louvre /
© 2007 Musée du Louvre /
© 2007 Musée du Louvre /
© 2007 Musée du Louvre /

Numa Pompilius et Manco Capac (fondateur de Cuzco Pérou)

Date de création/fabrication : 1807
Actuellement visible au Louvre
Salle 134
Aile Sully, Niveau -1
Numéro d’inventaire
Numéro principal : RF 386 A
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique
Moitte, Jean Guillaume (Paris, 1746 - Paris, 1810)
France

description

Dénomination / Titre
Titre : Numa Pompilius et Manco Capac (fondateur de Cuzco Pérou)
Type d'objet
bas-relief esquissé
Description / Décor

Caractéristiques matérielles

Dimensions
Hauteur : 0,358 m ; Largeur : 0,325 m ; Profondeur : 0,041 m
Matière et technique
bronze

Lieux et dates

Date de création / fabrication
1807

Données historiques

Mode d’acquisition
legs
Date d’acquisition
date : 1881
Propriétaire
Etat
Affectataire
Musée du Louvre, Département des Sculptures du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Sully, [HIST LOUVRE] Salle 134 - Salle de la maquette, Vitrine 05

Bibliographie

- Napoléon et le Louvre, cat. exp. (Pékin (Chine), Cité Interdite - Palais impérial, 04/04/2008-02/07/2008), Pékin, The Forbidden City Publishing House, 2008, p. 276, ill. 277, n° 64
- Gramaccini, Gisela, Jean-Guillaume Moitte, Leben und Werk, Berlin, 1993, t. I, p. 158-160
- Beaulieu, Michèle, « Les esquisses de la décoration du Louvre au département des Sculptures », Bulletin monumental, 253-254, 1946,
- Vitry, Paul, Musée national du Louvre. Catalogue des sculptures du Moyen Âge, de la Renaissance et des Temps modernes. Supplément avec notice historique sur les collections de Sculptures modernes, Paris, 1933, n° 1846

Expositions

- Napoléon et le Louvre, Moscou (Fédération de Russie), Musée historique d' Etat de Moscou, 20/09/2010 - 10/12/2010
- Napoléon et le Louvre, Pékin (Externe, Chine), Cité Interdite - musée du Palais, 04/04/2008 - 02/07/2008
Dernière mise à jour le 17.05.2021
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances