© 2004 Musée du Louvre /
© 2004 Musée du Louvre /
© 2004 Musée du Louvre /
© 1995 Musée du Louvre /
© 1995 Musée du Louvre /
© 1985 RMN-Grand Palais (musée du Louvre)
© 1985 RMN-Grand Palais (musée du Louvre)
© 1985 RMN-Grand Palais (musée du Louvre)
© 1968 RMN-Grand Palais (musée du Louvre)
© 2004 Musée du Louvre /
© 2004 Musée du Louvre /
© 2004 Musée du Louvre /
© 1995 Musée du Louvre /
© 1995 Musée du Louvre /
© 1985 RMN-Grand Palais (musée du Louvre)
© 1985 RMN-Grand Palais (musée du Louvre)
© 1985 RMN-Grand Palais (musée du Louvre)
© 1968 RMN-Grand Palais (musée du Louvre)

Tête d'homme coiffé d'un bonnet côtelé

Date de création/fabrication : 1150 - 1200
Lieu de provenance : Notre-Dame-en-Vaux (France->Châlons-en-Champagne->collégiale)

Actuellement visible au Louvre
Salle 202
Aile Richelieu, Niveau 0
Numéro d’inventaire
Numéro principal : RF 1101
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique

description

Dénomination / Titre
Titre : Tête d'homme coiffé d'un bonnet côtelé
Type d'objet
fragment de statue
Description / Décor
Arrachement à l'arrière

Caractéristiques matérielles

Dimensions
Hauteur : 0,27 m ; Largeur : 0,147 m ; Profondeur : 0,175 m
Matière et technique
pierre calcaire

Lieux et dates

Date de création / fabrication
1150 - 1200
Lieu de provenance
Notre-Dame-en-Vaux (France->Châlons-en-Champagne->collégiale)

Données historiques

Historique de l'œuvre
Provient de l'église collégiale Notre-Dame-en-Vaux à Châlons-sur-Marne (Marne). Edifice devenu bien national à la Révolution et transformé en temple de la Raison. Cette tête pourrait avoir appartenu à l'une des statues-colonnes du portail du bras sud du transept, bûchées le 6 novembre 1793. Dépôt lapidaire, dans la tribune de Notre-Dame-en-Vaux après 1855.
Mis à disposition par la ville de Châlons-sur-Marne et attribué au musée du Louvre en 1896 (délibération du conseil municipal de Châlons-sur-Marne du 13 novembre 1895, autorisation du ministre de l'Instruction publique, des Beaux-Arts et des Cultes du 15 janvier 1896, comité du 30 avril 1896).
Une interversion dans la correspondance à l'inventaire a fait, en 1922, comme en 1950 et en 1962, attribuer à cette tête un numéro erroné RF 447, ce qui a entraîné une erreur de provenance : versement des Chantiers de Saint-Denis, 1881
Mode d’acquisition
attribué au Louvre
Date d’acquisition
autres dates : 13/11/1895
autres dates : 15/01/1896
date de comité/commission : 30/04/1896
Propriétaire
Etat
Affectataire
Musée du Louvre, Département des Sculptures du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Richelieu, [SCULPT] Salle 202 - Saint-Denis - La naissance de l’art gothique vers 1150, Vitrine 03

Bibliographie

- Pressouyre, Léon, « Trois fragments inédits du portail sud de Notre-Dame-en-Vaux à Châlons-en-Champagne », dans La sculpture en Occident - Etudes offertes à Jean-René Gaborit, Paris, Editions Faton, 2007, p. 20-25, Fig. 5
- Regards sur l'art médiéval - Collections du musée du Louvre et des musées de Châlons-en-Champagne, cat. exp. (Châlons-en-Champagne, musée des beaux-arts et d'archéologie, 1er juillet 2005 - 15 janvier 2006), 2005, p. 63, n° 21
- Baron, Françoise, Musée du Louvre - Sculpture française - I - Moyen Age, Paris, 1996, p. 61, [85]
- Pressouyre, Léon, « Une tête prétendue dyonisienne », Bulletin de la société nationale des antiquaires de France, 1967, p. 242-250, p. 242-250
- Cathédrales. Sculptures, vitraux, objets d'art, manuscrits des XIIe et XIIIe siècles, cat. exp. (Paris, musée du Louvre, 1962), 1962, p. 25, n° 4
- Aubert, Marcel ; Beaulieu, Michèle, Musée national du Louvre. Description raisonnée des Sculptures du Moyen Âge, de la Renaissance et des Temps modernes, t. 1, Moyen Âge, Paris, 1950, n° 66
- Haraucourt, Edmond ; Montremy, François de, Musée des Thermes et de l'Hôtel de Cluny. Catalogue général, t. 1, La pierre, le marbre et l'albâtre, Paris, 1922, n° 39

Expositions

- Regards sur l'art médiéval, Châlons-en-Champagne (France), Musée des Beaux-Arts et d'Archéologie, 01/07/2005 - 15/01/2006
Dernière mise à jour le 06.11.2017
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances