Plaque de reliure : Crucifixion

870 / 880 (2e moitié du IXe siècle)
Atelier rémois, Atelier de
Lieu de création : Reims (Champagne-Ardenne = Champagne Ardenne->Marne) (?)
OA 3936
Département des Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes
Actuellement visible au Louvre
Salle 501
Aile Richelieu, Niveau 1
Numéro d’inventaire
Numéro principal : OA 3936
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique
Atelier rémois Ivoirier, Atelier de, attribution d'après style

description

Dénomination / Titre
Titre : Plaque de reliure : Crucifixion
Type d'objet
plaque de reliure
Description / Décor
La plaque, très épaisse, est cernée d'une double bordure : d'abord, une suite de cercles et losanges champlevés, puis une frise de longs feuillages découpés et nervurés, divergents à partir d'un point central. La plaque est occupée par la Crucifixion. La traverse supérieure de la croix porte, au dessus du titulus, une fleur symbolisant une étoile (?). Au-dessus de la croix surgissent les bustes du Soleil et de la Lune, quatre anges en vol apparaissant au-dessus de chaque traverse horizontale. De part et d'autre de la croix se tiennent la Vierge et Longin, saint Jean et Stéphaton, tandis que les morts surgissent de leurs sarcophages. Au bas de la croix se dressait un serpent, dont il ne subsite que la queue. L'iconographie de cette Crucifixion est conforme à celle d'ivoires du "groupe Liuthard" et surtout de la "seconde école de Metz" mais le style indique une autre origine. Les figures raides, les drapés très appuyés, peuvent rapprocher l'oeuvre à un atelier rémois, actif dans la dernière décennie de l'épiscopat d'Hincmar mort en 882.
Inscriptions
Inscription :
sur le titulus, en lettres capitales gravées : "I H S "

Caractéristiques matérielles

Dimensions
Hauteur : 14 cm ; Largeur : 7,8 cm ; Profondeur : 1,4 cm
Matière et technique
Matériau/Technique : sculpture en bas-relief et en ronde-bosse, traces d'incrustations et de polychromie (rouge ; mixion ocre dans les cercles et losanges de la bordure
Matériau : ivoire d'éléphant = défense d'éléphant

Lieux et dates

Date de création / fabrication
Epoque / période : Charles II le Chauve (843-877) (Occident->moyen âge->haut moyen âge->dynastie des Carolingiens (752-987))

Date de création/fabrication : vers 870 - 880 (attribution d'après style)
Lieu de création / fabrication / exécution
Reims (Champagne-Ardenne = Champagne Ardenne->Marne) (?)

Données historiques

Mode d’acquisition
achat
Date d’acquisition
date : 1896
Propriétaire
Etat
Affectataire
Musée du Louvre, Département des Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Richelieu, [OArt] Salle 501 - Charlemagne, Vitrine 5 Dagulf

Bibliographie

- Gaborit-Chopin, Danielle ; Alcouffe, Daniel ; Bardoz, Marie-Cécile, Ivoires médiévaux : Ve-XVe siècle : catalogue, Paris, Réunion des musées nationaux, 2003, n° 46
- Gaborit-Chopin, Danielle, Ivoires du Moyen Age, Fribourg, Office du Livre, 1978, p. 68
- Deutscher vg. für Kunstwissenschaft (dir.), Goldschmidt, Adolph, Denkmäler der Deutschen Kunst. Elfenbeinskulpturen, erster band, Die Elfenbeinskulpturen aus der Zeit der Karolingischen und sachsischen Kaiser VIII-XI. Jahrhundert, Berlin, 1914, n°111
Dernière mise à jour le 03.02.2022
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances