© 1993 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Photographe inconnu
© Musée du Louvre / Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes
© Musée du Louvre / Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes
© Musée du Louvre / Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes
© 1993 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Photographe inconnu
© Musée du Louvre / Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes
© Musée du Louvre / Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes
© Musée du Louvre / Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes

Plaque de reliure : Scènes de la Passion, Ascension

850 / 870 (Milieu du IXe siècle ; 2e moitié du IXe siècle)
Lieu de création : Metz (Lorraine->Moselle) (?)
OA 6000
Département des Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes
Numéro d’inventaire
Numéro principal : OA 6000
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique

description

Dénomination / Titre
Titre : Plaque de reliure : Scènes de la Passion, Ascension
Type d'objet
plaque de reliure
Description / Décor
La plaque est entourée d'une large bordure de feuillages échancrés et retroussés à leur extrémité, ciselés avec soin et repris au trépan. La surface est divisée en cinq registres, matérialisés par une ligne au sol un peu montueuse et dans lesquels se succèdent les épisodes de la Passion. La lecture se fait de bas en haut. Sur le premier registre, en bas : Baiser de Judas, Arrestation du Christ, puis miracle du Christ recollant l'oreille du serviteur du Grand Prêtre, que saint Pierre avait tranchée d'un coup d'épée. Au-dessus : le Christ prophétise à saint Pierre son reniement, le coq apparaissant en haut, à gauche, puis le Christ devant Pilate assis entre deux colonnes, supportant une architrave, puis la Flagellation, où le Christ vu de dos, les cheveux dénoués tombant sur les épaules, est attaché à une colonne corinthienne. Sur le troisième registe, la Crucifixion : au centre, le Christ, la tête tournée vers la gauche, est entouré par la Vierge et saint Jean, le porte-lance et le porte-éponge ; de part et d'autre se dressent les croix des deux larrons, dont des bourreaux brisent les jambes à coup de bâton. Au-dessus, sur le quatrième registre, se déroule la Descente de croix avec deux personnages déclouant le Christ, tandis que la Vierge, agenouillée à la droite de la croix, avance sa main voilée pour saisir la main pendante de son fils ; la scène suivante représente la Mise au tombeau du Christ, dans une iconographie particulère : Joseph d'Arimathie et Nicodème, introduisent par les pieds, le corps du Christ emmailloté dans un linceul dans un haut tombeau de pierre, dont un homme, placé à droite tient la dalle de fermeture ; la Vierge, derrière le corps de son fils et à gauche de la scène, embrasse la tête du Christ laissée découverte ; dans la dernière scène du registre, à la partie supérieure, l'Ange, devant lequel sont recroquevillés deux soldats endormis, accueille deux saintes femmes. Le cinquième et dernier registre est consacré à l'Ascension, dans une iconographie dont témoigne déjà au VIe siècle l'Evangile syriaque "de Rabbula", et qui s'apparente à la vision du Christ en gloire de l'Apocalypse : deux anges enlèvent le Christ debout dans une mandorle bordée d'un motif de croisettes, deux groupes d'apôtres et la Vierge étant placés de part et d'autre.
Cet ivoire, d'une richesse iconographique exceptionnelle soulent des questions pour sa date et l'origine de ses sources.

Caractéristiques matérielles

Dimensions
Hauteur : 15,4 cm ; Largeur : 9,3 cm ; Epaisseur : 1 cm
Matière et technique
Matériau : ivoire d'éléphant = défense d'éléphant
Technique : bas relief (techniques bambou/ bois/ corne/ ivoire/ écaille->sculpté)

Lieux et dates

Date de création / fabrication
Epoque / période : Charles II le Chauve (843-877) (Occident->moyen âge->haut moyen âge->dynastie des Carolingiens (752-987))

Date de création/fabrication : vers 850 - 870
Lieu de création / fabrication / exécution
Metz (Lorraine->Moselle) (?)

Données historiques

Mode d’acquisition
achat
Date d’acquisition
date : 1905
Propriétaire
Etat
Affectataire
Musée du Louvre, Département des Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
non exposé

Bibliographie

- Gaborit-Chopin, Danielle ; Alcouffe, Daniel ; Bardoz, Marie-Cécile, Ivoires médiévaux : Ve-XVe siècle : catalogue, Paris, Réunion des musées nationaux, 2003, n° 37
- Gaborit-Chopin, Danielle, « La plaque de la Passion du Louvre : ivoire ottonien ou carolingien? », Revue du Louvre. La revue des musées de France, 4, 2003, 43-51, p. 42-51, ill. 1
Dernière mise à jour le 19.04.2022
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances