© Musée du Louvre / Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes
© Musée du Louvre / Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes
© Musée du Louvre / Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes
© Musée du Louvre / Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes
© Musée du Louvre / Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes
© Musée du Louvre / Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes

Plaque : Multiplication des pains et des poissons.

Epoque / période : roman (Occident->moyen âge)

Date de création/fabrication : vers 968
Lieu de création : Milan (Italie->Lombardie) (?) ; Trèves (Allemagne->Rhénanie-Palatinat = Rhénanie Palatinat) (?)
Actuellement visible au Louvre
Salle 502
Aile Richelieu, Niveau 1
Numéro d’inventaire
Numéro principal : OA 6310
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique

description

Dénomination / Titre
Titre : Plaque : Multiplication des pains et des poissons.
Titre d'usage : Ivoire de Magdebourg, plaque de la multiplication des pains
Type d'objet
devant d'autel = antependium
Description / Décor
Le musée du Louvre possède deux plaques du groupe dit des "Ivoires de Magdebourg". Elles proviennent d'un ensemble (ambon, devant d'autel, intérieur de portes ?) offert par l'empereur Otton Ier (936-973) au monastère Saint-Maurice de Magdebourg, vraisemblablement en 968, lors de l'érection de ce dernier en archevêché. Seize plaques subsistent. Toutes de même dimension et travaillées dans un ivoire épais, les plaques sont cernées d'un large bord lisse. Les scènes ajourées se détachaient probablement sur un fond coloré afin de mettre en valeur la beauté de la matière. La Multiplication des pains et des poissons, où se pressent des personnages autour du Christ, possède un modelé puissant.
Inscriptions
Écriture :
à l'encre noir "6310" et à l'encre rouge "OA 6310"

Caractéristiques matérielles

Dimensions
Hauteur : 12,2 cm ; Largeur : 12 cm ; Epaisseur : 0,5 cm ; Epaisseur : 0,8 cm
Matière et technique
Matériau : ivoire d'éléphant = défense d'éléphant

Lieux et dates

Date de création / fabrication
Epoque / période : roman (Occident->moyen âge)

Date de création/fabrication : vers 968
Lieu de création / fabrication / exécution
Milan (Italie->Lombardie) (?) ; Trèves (Allemagne->Rhénanie-Palatinat = Rhénanie Palatinat) (?)

Données historiques

Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Mode d’acquisition
don d'un groupe d'amis du Louvre
Date d’acquisition
date : 1909
Propriétaire
Etat
Affectataire
Musée du Louvre, Département des Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Richelieu, [OArt] Salle 502 - Suger, Vitrine 4 - Art ottonien

Bibliographie

- Gaborit-Chopin, Danielle ; Alcouffe, Daniel ; Bardoz, Marie-Cécile, Ivoires médiévaux : Ve-XVe siècle : catalogue, Paris, Réunion des musées nationaux, 2003, n° 47
- Gaborit, Jean-René (dir.), Gaborit-Chopin, Danielle ; Durand, Jannic ; Gaborit, Jean-René, L'art roman au Louvre, [Collection "Trésors du Louvre"], Paris, Fayard / Musée du Louvre, 2005, p. 38, fig. 19
- Otto der Grosse. Magdeburg und Europa, cat. exp. (Magdebourg, Kulturhistorischen Museum, 2001), 2001, fig. 7, n° V 35 j
- Lasko, Peter, Ars Sacra, 800-1200, Yale University Press, 1994, p. 88-90
- Gaborit-Chopin, Danielle, « Un extraordinaire ivoire ottonien entre au Louvre », Revue du Louvre. La revue des musées de France, 3, 1993, p. 5-9, p. 5-9, fig. 1, 4
- Bernard von Hildesheim und das Zeitalter der Ottonen, cat. exp. (Hildesheim, Dom und Diözesanmuseum, 1993), 1993, fig., n° II-14f, h
- Little, Charles T., « From Milan to Magdeburg. The Place of the Magdeburg Ivories in Ottonian Art », dans Atti del X Congresso int. di studi sull' Alto Medievo (Milan, 1983), Spolète, 1986, p. 441-451,
- Mamat, Ursula, « Die Ordnung der Magdeburger Tafeln », Kunst in Hessen und am Mittelrhein, II, 1971, p. 33-49,
- Wixom, William D., « An Ottonian Ivory Book Cover », The Cleveland Museum of Art Bulletin, 1968, p. 275-289,
- Miracula Christi, cat. exp. (Recklinghausen, Kunsthalle, 1962), 1962, n° 102
- Deutscher vg. für Kunstwissenschaft (dir.), Goldschmidt, Adolph, Denkmäler der Deutschen Kunst. Die Elfenbeinskulpturen, zweiter band, Die Elfenbeinskulpturen aus der Zeit der Karolingischen und Sächsischen Kaiser, II, Berlin, 1918, pl. IV, n° 9
- Marquet de Vasselot, Jean-Joseph, Bulletin de la Société nationale des Antiquaires de France, 1909, p. 259-261, p. 261
- Westwood, John Obadiah, A Descriptive catalogue of the fictile ivories in the South Kensington museum, Londres, Chapman and Hall, 1876, p. 373
- A Gregorio XVI. Pontefice Ottimo Massimo Emulo del Magno da Cui redo Il Nome quando nel Settembre MVCCCXLI allietava Fabriano di sua Augusta presenza Girolam Conte Possenti onorato dal sovrano nel proprio Museo di Avori QQ. Cenni atorno a Quell'Elefantine scolture coll'ossequio di un suddito coll'Amore di un Figlio voleva intitolati [visite du Pape Gregoire XVI en septembre 1841 du musée des ivoires du comte Possenti à Fabriano], 1841, p. 7
- Migeon, Gaston, « Les accroissements des musées. Département des Objets d'art du Moyen Âge et de la Renaissance », Les Arts, n° 97, janvier 1910, p. 4-18, p. 13
- Berliner, Rudolf, « Zum Reliquiar mit den acht Elfenbeintäfelchen aus dem Halleschen Heiligtum », Mainzer Zeitschrift, XVII-XVIII, 1922-1923, p. 40-41,
- Neeb, Ernst, « Die Letzen drei fehlenden Blätter von Aschaffenburger Prachtcodex des Halleschen Heiltums aus der Zeit der Erzbischofs Albrecht von Brandenburg », Mainzer Zeitschrift, XVII-XVIII, 1922-1923, p. 35-40,

Expositions

- Otto der Grosse, Magdeburg und Europa, Magdebourg (Allemagne), Kulturhistorishes Museum, 27/08/2001 - 02/12/2001
Dernière mise à jour le 04.02.2021
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances