Urne, d'une paire de vases dits "séditieux" (Marie-Antoinette), avec OA 11833 (Louis XIV)

Epoque / période : Période Révolutionnaire (1792-1799) (Occident->époque contemporaine) ; Le Consulat (1799-1804) (Occident->époque contemporaine)

Date de création/fabrication : vers 1800
Lieu de création : France (Europe)
Numéro d’inventaire
Numéro principal : OA 11834
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique

description

Dénomination / Titre
Titre : Urne, d'une paire de vases dits "séditieux" (Marie-Antoinette), avec OA 11833 (Louis XIV)
Type d'objet
urne
Description / Décor
Cette paire de petites urnes décoratives, en bois tourné, offre la particularité de cacher les profils de Louis XVI et de Marie Antoinette. Selon un effet d’optique, ces deux images ne sont pas visibles d’emblée mais apparaissent au niveau de la partie inférieure de la panse et du pied.
Ces élégants vases d’ornement, apparemment identiques, reprennent des formes empruntées à l’architecture. De forme ovoïde, ces petites urnes reposent sur un socle haut en forme de fut de colonne. L’ensemble en bois d’acajou remarquablement tourné est orné de bronze doré : sur la colonne, une chaînette est retenue par quatre anneaux ; les vases sont soulignés de trois rangées de perlettes et de deux boutons en guise d’anse ; un couvercle fixe surmonté d’une pomme de pin en bronze ferme le tout.
La très belle qualité du tournage ne doit pas faire oublier le contenu dissimulé de ces vases ; anodins au premier abord, ils cachent dans la partie inférieure, au niveau du pied, les profils du roi et de la reine qui se détachent en négatif dans la moulure. En outre, leur forme, très proche d’une type d’urne funéraire, indique qu’ils ont été réalisés après 1793, année de la mort du couple royal Louis XVI (21 janvier) et Marie Antoinette (16 octobre).
Il s’agit sans doute d’une commande de royalistes ; cette façon d’évoquer la famille royale après la révolution est un hommage rendu à une époque révolue sans être inquiété. Il existe également des gravures dites séditieuses dissimulant des figures cachées.
Urne de droite sur la photographie.

Caractéristiques matérielles

Dimensions
Hauteur : 15 cm ; Largeur : 3,7 cm ; Profondeur : 3,7 cm
Matière et technique
Matériau : bronze
Technique : doré = dorure (techniques métal)
Matériau : acajou
Technique : tourné = tournage (techniques bambou/ bois/ corne/ ivoire/ écaille)

Lieux et dates

Date de création / fabrication
Epoque / période : Période Révolutionnaire (1792-1799) (Occident->époque contemporaine) ; Le Consulat (1799-1804) (Occident->époque contemporaine)

Date de création/fabrication : vers 1800
Lieu de création / fabrication / exécution
France (Europe)

Données historiques

Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Mode d’acquisition
don
Date d’acquisition
date : 1996
Propriétaire
Etat
Affectataire
Musée du Louvre, Département des Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
non exposé

Bibliographie

- Alcouffe, Daniel ; Baratte, Sophie ; Coquery, Emmanuel ; Dion, Anne ; Durand, Jannic ; Gaborit-Chopin, Danielle ; Mabille, Gérard ; Malgouyres, Philippe ; Rochebrune, Marie-Laure de ; Taburet-Delahaye, Elisabeth ; Kriser, Danièle ; Frémontier-Murphy, Camille ; Vittet, Jean. Nouvelles acquisitions du département des Objets d'art : 1995-2002. [Musée du Louvre, département des Objets d'art]. Paris, Réunion des musées nationaux, 2003. 275 p., , cat. 106
Dernière mise à jour le 17.02.2021
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances