© 2007 Musée du Louvre / Martine Beck-Coppola
© 2007 Musée du Louvre / Martine Beck-Coppola
© 2007 Musée du Louvre / Martine Beck-Coppola
© 2007 Musée du Louvre / Martine Beck-Coppola
vue de dessous © 2007 Musée du Louvre / Martine Beck-Coppola
© 2007 Musée du Louvre / Martine Beck-Coppola
© 1970 RMN-Grand Palais (musée du Louvre)
© Musée du Louvre / Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes
© 2007 Musée du Louvre / Martine Beck-Coppola
© 2007 Musée du Louvre / Martine Beck-Coppola
© 2007 Musée du Louvre / Martine Beck-Coppola
© 2007 Musée du Louvre / Martine Beck-Coppola
© 2007 Musée du Louvre / Martine Beck-Coppola
© 2007 Musée du Louvre / Martine Beck-Coppola
© 1970 RMN-Grand Palais (musée du Louvre)
© Musée du Louvre / Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes

Reliquaire-monstrance composite.

1250 / 1315 (2e moitié du XIIIe siècle)
Lieu de création : Meuse (Europe->Région mosane)
OA 5554
Département des Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes
Actuellement visible au Louvre
Salle 503
Aile Richelieu, Niveau 1
Numéro d’inventaire
Numéro principal : OA 5554
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique

description

Dénomination / Titre
Titre : Reliquaire-monstrance composite.
Type d'objet
monstrance-reliquaire = monstrance reliquaire
Description / Décor
le petit reliquaire, de forme et proportions déroutantes, associe trois éléments. Le principal est une monstrance de cristal de plan triangulaire à monture d'orfèvrerie gravée d'inscriptions désignent la relique, le sang du Christ, et le donateur, un abbé nommé Herman. La base rectangulaire, ornée des symboles des quatre évangélistes gravés en réserve sur un fond guilloché, est en fait un second reliquaire, divisé en plusieurs logettes et fermé par une plaquette de cristal qui permet d'apercevoir les reliques et leurs authentiques. L'inscription gravée sur le pourtour reprend le texte de ces authentiques, désignant quatre autres reliques de la Passion du Christ, fragments de la Colonne, des Liens, du Suaire et de l'Eponge. Ces deux petits reliquaires sont reliés par un gros saphir percé, serti dans un mince bandeau à décor de feuillages et dragons découpé dans la même feuille d'argent que le dessus du pied. Les deux éléments sont donc solidaires et ont ainsi nécessairement été exécutés ensemble. La petite monstrance architecturale placée au-dessus pourrait, en revanche, être d'origine différente, les pinacles et les statuettes sont montés sur charnières (à l’intérieur du cristal, 2 fragments roulés sur eux mêmes formant de petits cylindres).
Inscriptions
Inscription :
sur le reliquaire :
- VERus. SANG[u]IS. XristI. Haec. Est
("le vrai sang du Christ est ici")
CIVIT /PAULUS/ AS I[e]R [usa]LeM
("Paul/ la ville de Jerusalem")
ABBAS HERMANus ME FIERI ProCURAVIT
("l'abbé Hermann m'a fait faire")
sur le phylactère :
[Sanc]TIFICATI In SANG[uin]E (christi) VI ERIMus AB IRA Per IPO (?)
("sanctifiés par le sang nous irons")
sur le pied :
+ DE STATUA D(omi)NI + DE LIGA/MI/NE DomiNI
("de la Colonne du Seigneur, des Liens du Seigneurs")
+ DE SUDA/RI/O DoMinI + DE SPON/G/IA DomiNI
("du Suaire du Seigneur, de l'Eponge du Seigneur")
Haec Sunt SanCtA SanCtORum ("Ici sont les saints des saints")
sur les authentiques placées à l'intérieur du pied :
DE STATUA DomiNI
DE LIGAMI[n]E DomiNI
DE SUDARIO DomiNI

Caractéristiques matérielles

Dimensions
Hauteur avec accessoire : 14,1 cm ; Largeur : 3,9 cm ; Largeur : 3,4 cm (de la base)
Matière et technique
Matériau : argent
Technique : doré = dorure (techniques métal)
Matériau : saphir
Matériau : cristal de roche

Lieux et dates

Date de création / fabrication
Epoque / période : gothique (Occident->moyen âge)

Date de création/fabrication : 1250 - 1300 et 1300 - 1315
Lieu de création / fabrication / exécution
Meuse (Europe->Région mosane)

Données historiques

Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Mode d’acquisition
legs
Date d’acquisition
date : 1901
Propriétaire
Etat
Affectataire
Musée du Louvre, Département des Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Richelieu, [OArt] Salle 503 - Jeanne d'Evreux, Vitrine 2

Bibliographie

- Antoine-König, Élisabeth, « L'art médiéval au musée du Louvre et au musée de Cluny 1901 », dans Prevost-Marcilhacy, Pauline (dir.), Les Rothschild. Une dynastie de mécènes en France, Paris, Somogy : BnF Éditions : Louvre Éditions, 2016, p. 250-263, p. 255-256, fig. 2 p. 254
- Marquet de Vasselot, Jean-Joseph, Musée du Louvre. Catalogue sommaire de l'orfèvrerie, de l'émaillerie et des gemmes du Moyen Age au XVIIème siècle, Paris, Gaston Braun éditeur, 1914, n° 198
- Molinier, Emile, Donation de M. le baron Adolphe de Rothschild (Musée national du Louvre), Paris, E. Lévy, 1902, n° 3
Dernière mise à jour le 15.04.2021
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances