© 1995 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Daniel Arnaudet
© 1995 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Daniel Arnaudet
© 1995 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Daniel Arnaudet
© 1995 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Daniel Arnaudet
© 1985 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Maurice et Pierre Chuzeville
© 1982 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Peter Willi
© 1969 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Photographe inconnu
© 1966 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Photographe inconnu
© Musée du Louvre / Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes
© 1995 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Daniel Arnaudet
© 1995 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Daniel Arnaudet
© 1995 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Daniel Arnaudet
© 1995 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Daniel Arnaudet
© 1985 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Maurice et Pierre Chuzeville
© 1982 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Peter Willi
© 1969 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Photographe inconnu
© 1966 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Photographe inconnu
© Musée du Louvre / Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes

Plaque de parement : saint Matthieu

Epoque / période : gothique (Occident->moyen âge)

Date de création/fabrication : vers 1231
Lieu de création : Limoges (Limousin->Haute-Vienne = Haute Vienne)
Lieu de provenance : Grandmont (Limousin->Haute-Vienne = Haute Vienne) (?)

Actuellement visible au Louvre
Salle 502
Aile Richelieu, Niveau 1
Numéro d’inventaire
Numéro principal : MR 2650
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique

description

Dénomination / Titre
Titre : Plaque de parement : saint Matthieu
Titre d'usage : Apôtre de Grandmont
Type d'objet
orfèvrerie, argenterie ; devant d'autel = parement d'autel
Description / Décor
Cette plaque, ornée d'une effigie de saint Matthieu, appartient à un ensemble de six plaques semblables présentant les apôtres Jacques (New York, Metropolitan museum), Philippe (Saint-Pétersbourg, Ermitage), Martial (musée du Bargello, Florence), Paul et Thomas (musée du Petit Palais, Paris). Ils proviendraient d'un retable démembré de l'autel majeur de l'abbaye de Grandmont, près de Limoges ou de Saint-Martial de Limoges. Exceptionnels par leur facture et par leur style, ces apôtres sont des exemples d'interprétation du style « 1200 » en Limousin.
La figure de saint Matthieu est fixée sur un fond émaillé à l'aide d'un rivet. Comme les cinq autres plaques, elle est de forme cintrée et percée de sept trous de fixation. Ces apôtres, tous identifiés par une inscription, proviendraient de l'autel majeur de l'abbaye de Grandmont détruit en 1790, chef-lieu d'un ordre religieux en Limousin. L'autel devait comporter treize plaques car la tradition locale voulait que Martial, saint patron de Limoges, soit associé au collège apostolique.
Le saint Matthieu est traité en haut-relief. Très plastique, assis sur un petit édicule et tenant à la main gauche son Évangile, il se détache sur un fond de rinceaux émaillés. L'aspect monumental et exceptionnel est renforcé par les cabochons qui ornent les vêtements, la reliure du livre et les yeux. Ce puissant relief au modelé sensible est repris à la gravure avec beaucoup de raffinement et rappelle la statuaire du début du XIIIe siècle.
Les figures d'apôtres du maître-autel de l'abbaye de Grandmont sont effectivement proches de certaines sculptures de la grande statuaire gothique, telles les statues des portails des transepts de la cathédrale de Chartres (vers 1210-1230). Ces grandes figures d'applique par leur expression grave, le traitement des drapés quelque peu classique et l'auréole formant comme une calotte font de ces œuvres une expression du style « 1200 » en émaillerie. Ce style « 1200 » connut un développement dans le nord de la France et dans les vallées de la Meuse et du Rhin mais, comme le révèle le traitement longiligne des apôtres et les plis de leurs vêtements, il s'est aussi répandu, au début du XIIIe siècle, dans la région de Limoges.
Inscriptions
Etiquette :
"149" à l'encre
Inscription :
au revers "D 120" à l'encre noire, "N gravé" marque de montage (au centre de la partie supérieure) ?
s[anctus] MATEUS ("Saint Matthieu")

Marque gravée sur le revers de la plaque cf. cat. exp. Paris-NY, 1995-1996, p. 219.

Caractéristiques matérielles

Dimensions
Hauteur avec accessoire : 29 cm ; Longueur avec accessoire : 14 cm
Matière et technique
Matériau/Technique : Cuivre champlevé, gravé, ciselé, émaillé et doré. Appliques de cuivre repoussé, gravé, ciselé et doré. Email bleu foncé, lapis, turquoise, bleu moyen, blanc, vert, jaune et rouge.
Perles d'émail bleu foncé dans les yeux, perles d'émail bleu et turquoise,
Matériau : cuivre
Technique : repoussé = repoussage (techniques métal) (pour les appliques)
Technique : champlevé (techniques métal)
Technique : émaillé = émaillage = émail = émaux (techniques métal) (Email bleu foncé, lapis, turquoise, bleu moyen, blanc, vert, jaune et rouge.)
Technique : gravé = gravure (techniques métal)
Technique : ciselé = ciselure (techniques métal)
Technique : doré = dorure (techniques métal)
Matériau : perle de verre (perles d'émail bleu foncé dans les yeux, perles d'émail bleu et turquoise)

Lieux et dates

Date de création / fabrication
Epoque / période : gothique (Occident->moyen âge)

Date de création/fabrication : vers 1231
Lieu de création / fabrication / exécution
Limoges (Limousin->Haute-Vienne = Haute Vienne)
Lieu de provenance
Grandmont (Limousin->Haute-Vienne = Haute Vienne) (?)

Données historiques

Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Mode d’acquisition
achat
Date d’acquisition
date : 1825
Propriétaire
Etat
Affectataire
Musée du Louvre, Département des Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Richelieu, [OArt] Salle 502 - Suger, Vitrine 20 - Apôtre de Grandmont

Bibliographie

- Biron, Isabelle, Emaux sur métal du IXe au XIXe siècle. Histoire, technique et matériaux., Dijon, éditions Faton, 2015, p. 52, 178-231, fig. 33 p. 52 ; 11 p. 190 ; 39-40 p. 209
- Hahn, Cynthia, « Production, Prestige, and Patronage of Medieval Enamels », dans Hourihane, Colum (dir.), From Minor to Major. The Minor Arts in Medieval Art History, From Minor to Major. The Minor Arts in Medieval Art History. Princeton, Penn State University Press, 2012, p. 152-168, p. 158-159, fig. 7
- Durand, Jannic ; Giovannoni, Dorota ; Rapti, Ioanna, assistés de Renata Clavien (dir.), Sainte Russie. L'art russe des origines à Pierre le Grand., cat. exp. (Paris, musée du Louvre, 5 mars- 24 mai 2010), Paris, Musée du Louvre/Somogy, 2010, p. 182, fig. 8 p. 181
- Le Pogam, Pierre-Yves (dir.), Les premiers retables (XIIe - début du XVe siècle) - Une mise en scène du sacré, cat. exp. (Paris, musée du Louvre, 10 avril - 6 juillet 2009), Musée du Louvre éditions / Officina libraria, 2009, p. 57, fig. 23 p. 59
- The Louvre and the masterpiece, cat. exp. (Atlanta, High Museum of Art, 12 octobre 2008-6 septembre 2009, Minneapolis Institute of Arts, 18 octobre 2009-10 janvier 2010), Atlanta, High Museum of Art, 2008, p. 50, fig. p. 51, n° 16
- Boyer, Jean-François, « Reliquaires et orfèvrerie à Saint-Martial », dans Andrault-Schmitt, Claude (dir.), Saint-Martial de Limoges. Ambition politique et production culturelle (Xe - XIIIe siècles). Actes du colloque tenu à Poitiers et Limoges du 26 au 28 mai 2005, Pulim, 2006, p. 39-57, p. 51-52
- L'Oeuvre de Limoges. Emaux limousins du Moyen Age, cat. exp. (Paris, musée du Louvre, 23 octobre 1995 - 22 janvier 1996 et New York, The Metropolitan Museum of Art, 4 mars - 16 juin 1996), Paris, Réunion des musées nationaux, 1995, p. 218-222, n° 58 A
- Gaborit, Jean-René, « L'autel majeur de Grandmont », Cahiers de civilisation médiévale, juillet-septembre, n° 3, 1976, p. 231-246, p. 243-244, fig. 8
- Gauthier, Marie-Madeleine, Emaux du Moyen âge occidental, Fribourg, Office du Livre, 1972, p. 186-188
- L'Europe Gothique XIIe XIVe siècles, cat. exp. (Paris, musée du Louvre, 2 avril - 1er juillet 1968), Paris, Réunion des musées nationaux, 1968, p. 252-254, n° 393
- Souchal, Geneviève, « L'émail de Guillaume de Treignac, sixième prieur de Grandmont (1170-1188) », Gazette des Beaux-Arts, février, 1964, p. 65-80, p. 76 (note 44)
- Emaux de Limoges du Moyen Âge : églises et musées de France, cat. exp. (Rome, Bibliothèque apostolique vaticane, appartements Borgia, 12 novembre-22 décembre 1963), Paris, Association française d'action artistique, 1963, n° 90
- Souchal, Geneviève, « Les émaux de Grandmont au XIIème siècle [suite] », Bulletin monumental, CXXI, 2, 1963, p. 123-150, p. 126-146
- Gauthier, Marie-Madeleine, Emaux limousins champlevés des XIIe, XIIIe et XIVe siècles, Paris, Gérard le Prat, 1950, p. 49
- Emaux limousins : XIIe, XIIIe, XIVe siècles, cat. exp. (Limoges, musée municipal, 15 mai - 20 septembre 1948), Limoges, 1948, n° 105
- Marquet de Vasselot, Jean-Joseph, Les crosses limousines du XIIIe siècle, Paris, Firmin-Didot frères, fils et Cie, 1941, p. 120, 149-158
- Marquet de Vasselot, Jean-Joseph, Musée du Louvre. Catalogue sommaire de l'orfèvrerie, de l'émaillerie et des gemmes du Moyen Age au XVIIème siècle, Paris, Gaston Braun éditeur, 1914, p. 20, n° 93
- Darcel, Alfred, Musée national du Moyen Age et de la Renaissance [Louvre]. Série D. Notice des émaux et de l'orfèvrerie, 4e éd. avec supplément par E. Molinier, Paris, 1891, D 120
- Rupin, Ernest, L'Oeuvre de Limoges, Paris, 1890, p. 427-428
- Guibert, Louis, « L'école monastique d'orfèvrerie de Grandmont et l'autel majeur de l'église abbatiale. Notice accompagnée de deux inventaires les plus anciens du Trésor (1496-1515) », Bulletin de la Société Archéologique et Historique du Limousin, tome XXXVI, 1888, p. 51-98, p. 72 (note 2), 73, 77
- Courajod, Louis, La collection Durand et ses séries du Moyen Age et de la Renaissance au Musée du Louvre, Caen, 1888, p. 53, n° 115
- Linas, Charles de, « Une plaque d'émail limousin et la châsse de saint Etienne, à Grandmont », Revue de l'art chrétien, XXXIV, 1884, p. 164-167, p. 164-165
- Linas, Charles de, « Les émaux de l'abbaye de Grandmont », Revue de l'art chrétien, XXXIV, 1884, p. 341-343, p. 343
- Laborde, Léon de, Notice des émaux, bijoux et objets divers exposés dans les galeries du musée du Louvre, [Paris, Musée du Louvre], Paris, Charles de Mourgues Frères, 1857, Lab. 70

Expositions

- The Louvre and the Masterpiece, Minneapolis (Etats-Unis), Minneapolis Institute of Arts, 18/10/2009 - 10/01/2010, étape d'une exposition itinérante
- The Louvre and the Masterpiece, Atlanta (Etats-Unis), High Museum of Art, 12/10/2008 - 06/01/2009, étape d'une exposition itinérante
Dernière mise à jour le 20.09.2021
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances