© 1988 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Daniel Arnaudet
© 1988 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Photographe inconnu
© 1988 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Daniel Arnaudet
© 1988 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Photographe inconnu

Icône : Hétimasie et saints militaires.

Epoque / période : dynastie Macédoniens (867-1057) (Byzance->époque byzantine (457-1453))

Date de création/fabrication : 985 - 1015 (attribution d'après style)
Lieu de création : Byzance
Actuellement visible au Louvre
Salle 501
Aile Richelieu, Niveau 1
Numéro d’inventaire
Numéro principal : OA 11152
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique

description

Dénomination / Titre
Titre : Icône : Hétimasie et saints militaires.
Type d'objet
icône portative
Description / Décor
La plaque de stéatite, enserrée aujourd'hui dans un cadre de bois peint tardif, est divisée en deux registres sculptés en bas relief. Dans la partie supérieure est représenté le trône de l'Hétimasie, où repose le livre des Ecritures, et qui symbolise l'attente du Jugement dernier : le trône a été préparé pour le retour du Christ sur Terre à la fin des Temps. Derrière le trône la croix à double travers, la lance et l'éponge au bout d'une pique rapellent la Passion. Débout de chaque côté, les archanges Michel et Raphaël, vêtus d'une longue écharpe imperiale (loros) montent la garde. Ils tiennent d'une main le globe terrestre gravé d'une croix et de l'autre un labarum signe de victoire hérité de l'Antiquité. En dessous sont figurés les quatre grands saints militaires de Byzance : Demetrios, Théodore, Georges et Procope, identifiés par les inscriptions. Ils sont vêtus comme des martyres d'une dalmatique et d'une chlamyde brodée agraphée à l'épaule, et tiennent une petite croix de leur mais gauche. La plaque est sertie dans un cadre de bois peint, évidé à cet éffet, orné, au revers, d'une Croix mais qui semble postérieur à lépoque byzantine. Elle appartient à une tradition qui transformait certains réliefs de stéatite en icône.
Inscriptions
Inscription :
Hétimasie, Michel, Gabriel, Démétrios, Théodore, Gerges, Procope (Identification en grec)
"Martyrs des précetes de l'Evangile, surgis de quatre extrémités (du monde), les stratélates (conducteurs de l'armée) sont tous pêts (à recevoir) le prix remporté au combat de la clérouquie. (Traduction des vers gravés sur le registe médian par Jannic Durand, Revue du Louvre, 3-1988)

Caractéristiques matérielles

Dimensions
Hauteur : 18,4 cm ; Largeur : 11,2 cm ; Epaisseur : 0,4 cm ; Hauteur avec accessoire : 25,2 cm ; Largeur avec accessoire : 17,8 cm
Matière et technique
Matériau : stéatite (Traces de dorure et de polychrome)
Matériau secondaire : bois (Tilleul (?) peint)

Lieux et dates

Date de création / fabrication
Epoque / période : dynastie Macédoniens (867-1057) (Byzance->époque byzantine (457-1453))

Date de création/fabrication : 985 - 1015 (attribution d'après style)
Lieu de création / fabrication / exécution
Byzance

Données historiques

Mode d’acquisition
don
Date d’acquisition
date : 1988
Propriétaire
Etat
Affectataire
Musée du Louvre, Département des Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Richelieu, [OArt] Salle 501 - Charlemagne, Vitrine 9 Reliquaire Vraie Croix Martin Le Roy

Bibliographie

- Durand, Jannic ; Durand, Maximilien, « A propos du triptyque "Harbaville" : quelques remarques d'iconographie médio-byzantine », Patrimoine des Balkans, Num. spécial : Voskopojë sans frontières 2004, 2005, p. 133-155, pl. XXV
- Baratte, Sophie (dir.), Nouvelles acquisitions du département des Objets d'art : 1985-1989, cat. exp. (Paris, musée du Louvre, 26 octobre 1990 - 21 janvier 1991), Paris, Réunion des musées nationaux, 1990, n° 31

Expositions

- Byzantium. Splendour and Daily Life, Bonn (Allemagne), Kunst und Ausstellungshalle, 26/02/2010 - 20/06/2010
Dernière mise à jour le 18.06.2021
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances