© 2019 Musée du Louvre / Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes
© 2019 Musée du Louvre / Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes
© 2019 Musée du Louvre / Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes
© 2019 Musée du Louvre / Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes

Cadre ovale en argent doré

Date de création/fabrication : 1600 - 1620
Lieu de création : Italie (Europe)
Numéro d’inventaire
Numéro principal : OA 3022
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique

description

Dénomination / Titre
Titre : Cadre ovale en argent doré
Type d'objet
orfèvrerie, argenterie ; cadre
Description / Décor
Cadre à double face, de forme ovale, orné de cuirs découpés et, au haut, d'une tête de chérubin.

Caractéristiques matérielles

Dimensions
Hauteur : 7,8 cm ; Largeur : 4,4 cm ; Profondeur : 1,1 cm
Matière et technique
Matériau/Technique : argent doré
Technique : techniques métal (orfèvrerie)

Lieux et dates

Date de création / fabrication
1600 - 1620
Lieu de création / fabrication / exécution
Italie (Europe)

Données historiques

Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Mode d’acquisition
legs
Date d’acquisition
date du legs : 1883
Propriétaire
Etat
Affectataire
Musée du Louvre, Département des Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
non exposé

Bibliographie

- Marquet de Vasselot, Jean-Joseph. Catalogue sommaire de l’orfèvrerie, de l’émaillerie et des gemmes du Moyen Age au XVIIe siècle. Paris, 1914. , p. : 76, MV 421
- Darcel, Alfred. Musée national du Moyen Age et de la Renaissance [Louvre]. Série D. Notice des émaux et de l'orfèvrerie, 4e éd. avec supplément par E. Molinier. Paris, 1891. , p. : 608, D 1039
- Courajod, Louis ; Molinier, Emile. Donation du baron Charles Davillier : Catalogue des objets exposés au Musée du Louvre. Paris, Imprimeries réunies, 1885. , p. : 164, n° 336
Dernière mise à jour le 21.02.2019
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances