© 2006 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Franck Raux
© 2006 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Franck Raux
© Musée du Louvre / Maurice et Pierre Chuzeville
© 2006 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Franck Raux
© 2006 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Franck Raux
© Musée du Louvre / Maurice et Pierre Chuzeville

vase

Date de création/fabrication : Obeid 4 (-4700 - -4200)
Lieu de découverte : Girsu = Tello (Livre d'inventaire : chantier Est)
Actuellement visible au Louvre
Salle 236
Aile Richelieu, Niveau 0
Numéro d’inventaire
Numéro principal : AO 14281
N° de fouille : TG 5705

description

Dénomination / Titre
Dénomination : vase
Description / Décor
gobelet

Décor : décor linéaire
Précision sur l'objet : Gobelet à décor de lignes

Caractéristiques matérielles

Dimensions
Hauteur : 10,2 cm ; Diamètre : 8,3 cm
Matière et technique
Matériau : terre cuite
Technique : peint (décor)

Lieux et dates

Date de création / fabrication
Obeid 4 (-4700 - -4200)
Date de découverte
1930-1931
Lieu de découverte
Girsu = Tello (Livre d'inventaire : chantier Est)

Données historiques

Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Mode d’acquisition
partage après fouilles
Date d’acquisition
date de comité/commission : 28/05/1931
date du conseil : 01/06/1931
Propriétaire
Etat
Affectataire
Musée du Louvre, Département des Antiquités orientales

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Richelieu, [AO] Salle 236 - Mésopotamie archaïque (du néolithique à l'époque des dynasties archaïques de Sumer), Vitrine 1 Préhistoire mésopotamienne. De l'époque de Jarmo à l'époque d'Obeid.

Bibliographie

- Quenet, Philippe (dir.), Ana ziqquratim : sur la piste de Babel, cat. exp. (Strasbourg (Externe, France), Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg, 2016), Strasbourg, Presses universitaires de Strasbourg, 2016, p. 93

Expositions

- Ana Ziqquratim, Strasbourg (Externe, France), Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg, 26/04/2016 - 21/06/2016
Dernière mise à jour le 12.03.2021
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances