amphore, image 1/5
amphore, image 2/5
amphore, image 3/5
amphore, image 4/5
amphore, image 5/5
amphore, image 1/5
amphore, image 2/5
amphore, image 3/5
amphore, image 4/5
amphore, image 5/5
Télécharger
Suivant
Précédent

amphore

vers -510
Lieu de création : Athènes
Lieu de découverte : Italie centrale
Cp Suppl 553 ; F 212
Département des Antiquités grecques, étrusques et romaines
Actuellement visible au Louvre
Salle 653
Aile Sully, Niveau 1
Numéro d’inventaire
Numéro de collection : Cp Suppl 553
Numéro catalogue : F 212
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique

description

Dénomination / Titre
Dénomination : amphore
Typologie : amphore à panse type B
Description / Décor
Décor : sur panse (face A et B) ; tableau (surmonté de, palmette et fleur de lotus : chaîne, double)
sur panse (face A) ; cycle d'Héraklès (?) ; héros (2, Héraklès, Iolaos, ?, bandeau, barbe, nu, tenant, couteau, quartier de viande, demi-allongé, sur, rocher, de part et d'autre de) ; Athéna (casque : cimier, haut, bandeau, égide, ceinture, péplos, tenant, lance) ; dans le champ ; arbre (2, rameau de feuilles, carquois : flèche, baudrier, arc, draperie, suspendu, 1) ; quartier de viande (2, sur rocher)
sur panse (face B) ; départ du guerrier ; scène mythologique (?) ; vieillard (Tyndare, ?, bandeau, demi-chauve, barbe, chitôn, himation, tenant, sceptre, faisant, face A) ; hoplite (Dioscure, ?, casque, cnémide, bouclier, épisème : oiseau, tenant, lance, flanqué de, chien) ; hoplite (Dioscure, ?, casque : cimier, haut, bandeau, barbe, chlamyde, bouclier, épisème : cercle, tenant, lance, 2, près de, cheval) ; femme (Léda, ?, bandeau, chitôn, himation, tenant, œnochoé, phiale, flanqué de, chien : collier)
sur panse (en bas) ; arêtes rayonnantes

Etat de l'oeuvre : le vase est incomplet, recollé à partir de 40 fragments ; moins une anse ; des nombreuses cassures un éclat sur l'embouchure.
Inscriptions
Inscription :
graffites sous le pied-inscription sur la face A
Langue :
grecque
Nature du texte :
graffite (contenu du texte->marque)
inintelligible (contenu du texte->formule diverse)

Caractéristiques matérielles

Dimensions
Hauteur : 51 cm ; Diamètre : 34,2 cm
Matière et technique
Matériau : argile
Technique : peinture brillante (peinture), incisé = incision, rehaut rouge (peinture->rehaut) (filets sur col, panse et pied ; face A : carquois, bandeaux, barbes, détails des vêtements d'Athena ; face B : bandeaux, détails des vêtements, cimier d'un hoplite, bordure d'un bouclier, queue et crinière du cheval, collier d'un chien), rehaut blanc (peinture->rehaut) (face A : baudrier, chairs d'Athéna, rochers ; face B : cheveux et barbe du vieillard, épisèmes, chairs de la femme)
Précision technique : coup de feu (anse gauche, bas de la panse)

Lieux et dates

Date de création / fabrication
Epoque / période : archaïque ; figures noires

Date de création/fabrication : 4e quart VIe s. av. J.-C. (vers -510)
Lieu de création / fabrication / exécution
Athènes
Lieu de découverte
Italie centrale (Etrurie)

Données historiques

Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Marquis Campana, Giampietro, Collectionneur
Mode d’acquisition
achat
Date d’acquisition
date : 1861 (achat)
date d'affectation : 1862
Propriétaire
Etat
Affectataire
Musée du Louvre, Département des Antiquités grecques, étrusques et romaines

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Sully, [AGER] Salle 653 - Galerie Campana III, Vitrine 13 murale

Bibliographie

- Union académique internationale. (dir.), Serbeti, Eleftheria, Corpus Vasorum Antiquorum. Greece. Fascicule 12, Athens, National Museum. Fascicule 6, C, [Athens, National Museum], Athens, Academy of Athens, 2012, p. 67, pl. 35.1
- Birchler Emery, Patrizia, L'iconographie de la vieillesse en Grèce archaïque [Texte imprimé] : une contribution à l'étude du grand âge dans l'antiquité, Sarrebrück, Editions universitaires européennes, 2010, p. 118, 119, no C 286
- Hatzivassiliou, Eleni, Athenian Black Figure Iconography between 510 and 475 B.C., Rahden/Westf, Marie Leidorf, 2010, p. 40, 49, 150, n° 597
- Dietrich, Nikolaus, Figur ohne Raum ? : Bäume und Felsen in der attischen Vasenmalerei des 6. und 5. Jahrhunderts v. Chr., Berlin, de Gruyter, 2010, p. 57-58, fig. 38
- Heinrich, Frauke, « Bodengelage im Reich des Dionysos. Gelagebilder ohne Klinen in der attischen Bilderwelt des 6. und 5. Jahrhunderts v.Chr. », dans Meyer, Marion (dir.), Besorgte Mütter und sorglose Zecher: Mythische Exempel in der Bilderwelt Athens, 2007, p. 136, n° Q56
- Gebauer, Jörg, Pompe und thysia. Attische Tieropferdarstellungen auf schwarz- und rotfigurigen Vasen, Münster, 2002, p. 453 à 455, fig. 298, n° M 4
- Wolf, Simone Ruth, Herakles beim Gelage : eine motiv und bedeutungsgeschichtliche Untersuchung des Bildes in der archaisch-frühklassischen Vasenmalerei, 1993, p. 199, pl. 74, 75, n° 15
- Spiess, Angela Bernadette, Der Kriegerabschied auf attischen Vasen der archaischen Zeit, 1992, p. 70, 236, pl. 31, 32, n° B279
- Boardman, John ; Palagia, Olga ; Woodford, Susan, « Herakles », dans Lexicon Iconographicum Mythologiae Classicae (LIMC), IV, Zürich und München, Artemis Verlag, 1988, p. 728-838, p. 820, n° 1518
- Johnston, Alan W., Trademarks on Greek vases, Berlin, Archäologisches Institut des Deutschen Reiches, 1979, p. 122, fig. 11e, n° 82, n° 33
- Moore, Mary B., Horses on black-figured Greek vases of the archaic period, ca. 620-480 B.C, Ann Arbor, University Microfilms, 1972, p. 123, n° 867
- Beazley, John D., Attic black-figure vase-painters, Oxford, Clarendon Press, 1956, p. 368, n° 103
- Pottier, Edmond, Corpus vasorum antiquorum. France, Musée du Louvre. France : Fasc.4 / Louvre : Fasc. 3, [Musée du Louvre, 3], Paris, Union Académique Internationale / Librairie ancienne Edouard Champion, 1925, pl. 27.1-3, pl. 28.1, 3
- Pottier, Edmond, Vases antiques du Louvre. salles E-G : le style archaïque à figures noires et à figures rouges, écoles ionienne et attique, [Musée du Louvre, Paris], Paris, Hachette, 1901, Disponible sur : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k62325441/f17.item.zoom , p. 117
Dernière mise à jour le 12.06.2024
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances