vue d'ensemble © 2011 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Hervé Lewandowski
vue d'ensemble © Musée du Louvre / Maurice et Pierre Chuzeville
© 2011 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Hervé Lewandowski
© Musée du Louvre / Maurice et Pierre Chuzeville

stèle

Epoque / période : romain impérial

Date de création/fabrication : 3e quart IIe s. ap. J.-C. (d'après Von Moock ; fin ; debut) (vers 150 - 175)
Lieu de création : Athènes
Lieu de découverte : Athènes
Numéro d’inventaire
Numéro d'entrée : MNC 702
Numéro catalogue : Ma 812

description

Dénomination / Titre
Dénomination : stèle
Typologie : stèle en naïscos à fronton
Description / Décor
Décor : fronton (orné de, acrotère) ; sur fronton ; bouclier
petit garçon (bijou de raie, nu, chlamyde, fibule, bracelet, 2, tenant, balle, colombe, pied, posé, sur, tortue, près de) ; chien (assis)

Etat de l'oeuvre : Intact. Quelques rares éclats sur le nez du défunt et sur les bords de la stèle (d'après le catalogue de L. Laugier 2021).
Inscriptions
Inscription :
Ἡρακλείδης Ͻ Πειρεύς. (Hérakleidès [fils d’Hérakleidès], (du dème) du Pirée)
épitaphe d'Hérakleidès - Nom gravé sur une ligne sur l'architrave
Langue :
grecque
Nature du texte :
épitaphe (contenu du texte->inscription funéraire)
Onomastique
Herakleides (fils de, Herakleidès,du dème de, le Pirée)

Caractéristiques matérielles

Dimensions
Hauteur : 69 cm ; Largeur : 37 cm ; Epaisseur : 6 cm ; Poids : 26 kg
Matière et technique
Matériau : marbre
Technique : bas-relief (sculpture)

Lieux et dates

Date de création / fabrication
Epoque / période : romain impérial

Date de création/fabrication : 3e quart IIe s. ap. J.-C. (d'après Von Moock ; fin ; debut) (vers 150 - 175)
Lieu de création / fabrication / exécution
Athènes
Lieu de découverte
Athènes

Données historiques

Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Sewitz
Weber, Alfred (collection)
Mode d’acquisition
achat
Date d’acquisition
Date : 1884
Propriétaire
Etat
Affectataire
Musée du Louvre, Département des Antiquités grecques, étrusques et romaines

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
non exposé

Bibliographie

- Laugier, Ludovic, Les sculptures grecques de l'époque impériale : la collection du musée du Louvre, Paris ; Madrid, Louvre éditions ; Editions El Viso, 2021, p. 105-106, ill. p. 105, n° 71
- Grossman, Janet Burnett, The Athenian Agora. Results of Excavations conducted by the American School of Classical Studies at Athens. XXXV Funerary Sculpture, Princeton, 2013, p. 207, n. 229
- Von Moock, Derk W., Die figürlichen Grabstelen Attikas in der Kaiserzeit : Studien zur Verbreitung, Chronologie, Typologie und Ikonographie, 1998, p. 174, pl. 60 c, n° 469
- Laurens, Annie-France ; Pomian, Krzysztof, « L'anticomanie » : la collection d'antiquités aux 18ᵉ et 19ᵉ siècles, Paris, Éditions de l'EHESS, 1992, p. 81, n. 40
- Lymperopoulos Stamatios G, Attische Grabreliefs der Kaiserzeit. Untersuchungen zu den nachklassischen attischen Grabreliefs unter besonderer Berücksichtigung der Kaiserzeit, Hambourg, 1985, p. 351, n° C 44
- Rolley, Claude, « Les cultes égyptiens à Thasos : à propos de quelques documents nouveaux », Bulletin de correspondance hellénique (BCH), 92, 1968, Disponible sur : http://www.persee.fr/collection/bch , p. 212-213, fig. 29, n° 12
- Conze, Alexander, Die attischen Grabreliefs IV, Berlin, W. Spemann, 1911-1922, p. 64, pl. 431, n° 1986
- Héron de Villefosse, Antoine, Catalogue sommaire des marbres antiques, [Musée du Louvre. Département des antiquités grecques et romaines], Paris, 1896, Disponible sur : https://bibliotheque-numerique.inha.fr/idurl/1/8797 , p. 50, n° 812
- Héron de Villefosse, Antoine, Catalogue sommaire des Monuments de Sculpture exposés hors vitrine, Paris, 1890, Disponible sur : https://bibliotheque-numerique.inha.fr/idurl/1/11167 , p. 36, n° 2026
- Kirchner, Johannes (dir.), Inscriptiones Graecae. II-III.2. Inscriptiones Atticae Euclidis anno posteriores, 1913-1940, n° 7164
- Mühsam, A, « Attic Grave Reliefs from the Roman Period », Berytus, 10, 1952-1953, p. 61, n. 10
Dernière mise à jour le 10.01.2022
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances