figurine

Epoque / période : archaïque

Date de création/fabrication : 4e quart VIe s. av. J.-C. ; 1e quart Ve s. av. J.-C. (-525 - -475)
Lieu de création : Taras = Tarente
Lieu de découverte : Tarente = Taras
Actuellement visible au Louvre
Salle 648
Aile Sully, Niveau 1
Numéro d’inventaire
Numéro d'entrée : MNB 2610

description

Dénomination / Titre
Dénomination : figurine
Description / Décor
banqueteur (parotide, tenant, phiale, allongé, sur, lit)

Décor : sur lit ; bande

Etat de l'oeuvre : incomplet-moins pieds et partie gauche du lit
Restauration : dépoussiérage(2008)

Caractéristiques matérielles

Dimensions
Hauteur : 20,5 cm ; Largeur : 13,5 cm ; Profondeur : 4,7 cm
Matière et technique
Matériau : argile
Technique : moulé, préparation, peinture (peinture rouge sur parotide, bord du manteau, décor du lit)

Lieux et dates

Date de création / fabrication
Epoque / période : archaïque

Date de création/fabrication : 4e quart VIe s. av. J.-C. ; 1e quart Ve s. av. J.-C. (-525 - -475)
Lieu de création / fabrication / exécution
Taras = Tarente
Lieu de découverte
Tarente = Taras

Données historiques

Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Mode d’acquisition
achat
Date d’acquisition
Date : 1880
Propriétaire
Etat
Affectataire
Musée du Louvre, Département des Antiquités grecques, étrusques et romaines

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Sully, [AGER] Salle 648 - Figurines en terre cuite grecques - Époques archaïque et classique, Vitrine 16 murale

Bibliographie

- Besques, Simone. Catalogue raisonné des figurines et reliefs en terre-cuite grecs, étrusques et romains I. Epoques préhellénique, géométrique, archaïque et classique. Paris, Editions des Musées Nationaux, 1954., p. : 61, pl. 42, B402

Bibliographie de comparaison

- Herdejürgen, Helga. Die Tarentinischen Terrakotten des 6. bis 4. Jahrhunderts v. Chr. im Antikenmuseum Basel. Die Tarentinischen Terrakotten des 6. bis 4. Jahrhunderts v. Chr. im Antikenmuseum Basel. 1971. , pl. 25B
Dernière mise à jour le 09.12.2019
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances