© 1998 Musée du Louvre / Christian Larrieu
© 1998 Musée du Louvre / Christian Larrieu

figurine

Epoque / période : néolithique moyen

Date de création/fabrication : 1e moitié VIe millénaire av. J.-C. ; 3e quart VIe millénaire av. J.-C. (-5800 - -5300)
Lieu de création : Thessalie
Lieu de découverte : Grèce
Actuellement visible au Louvre
Salle 170
Aile Denon, Niveau -1
Numéro d’inventaire
Numéro d'entrée : MNE 1147

description

Dénomination / Titre
Dénomination : figurine (fragment, tête)
Description / Décor
personnage

Etat de l'oeuvre : la partie gauche du visage est épaufrée

Caractéristiques matérielles

Dimensions
Hauteur : 4,4 cm ; Largeur : 2,1 cm
Matière et technique
Matériau : argile (argile rose)
Technique : modelé, incisé = incision
Précision technique : incisions(yeux, bouche)

Lieux et dates

Date de création / fabrication
Epoque / période : néolithique moyen

Date de création/fabrication : 1e moitié VIe millénaire av. J.-C. ; 3e quart VIe millénaire av. J.-C. (-5800 - -5300)
Lieu de création / fabrication / exécution
Thessalie
Lieu de découverte
Grèce

Données historiques

Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Mode d’acquisition
achat
Date d’acquisition
Date : 1997
Propriétaire
Etat
Affectataire
Musée du Louvre, Département des Antiquités grecques, étrusques et romaines

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Denon, [AGER] Salle 170 - Grèce préclassique, Vitrine 1

Bibliographie


Bibliographie de comparaison

- Orphanidis, Laia, Eisagōgḗ stēn Neolithikḗ eidōloplastikḗ : Notioanatolikḗ Eurṓpē kai Anatolikḗ Mesógeios = Introduction to Neolithic figurine art : Southeastern Europe and Eastern Mediterranean, Athena, Akademia Athenon, 1998, p. 131-134, fig. 38B
- Papathanassopoulos, George (dir.), Neolithic culture in Greece, Athens, Nicholas P. Goulandris Foundation, Museum of Cycladic Art, 1996, p. 302, n° 210
- Gallis, Kostas ; Orphanidis, Laia, Figurines of neolithic Thessaly, Akadimia Athinon, 1996, p. 133, 138-151, n° 65-67, 72-87
Dernière mise à jour le 27.04.2021
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances