© Musée du Louvre / Antiquités grecques, étrusques et romaines
© Musée du Louvre / Antiquités grecques, étrusques et romaines
© Musée du Louvre / Antiquités grecques, étrusques et romaines
© Musée du Louvre / Antiquités grecques, étrusques et romaines
© Musée du Louvre / Antiquités grecques, étrusques et romaines
© Musée du Louvre / Antiquités grecques, étrusques et romaines
© Musée du Louvre / Antiquités grecques, étrusques et romaines
© Musée du Louvre / Antiquités grecques, étrusques et romaines

figurine

Epoque / période : hellénistique

Date de création/fabrication : 4e quart IVe s. av. J.-C. (-325 - -300)
Lieu de création : Étrurie ; Latium
Numéro d’inventaire
Autre numéro d'inventaire : S 5730

description

Dénomination / Titre
Dénomination : figurine
Description / Décor
tête (jeune garçon, voile : en nimbe)

Etat de l'oeuvre : incomplet-moins la partie inférieure du revers
Restauration : complète(revers,en plâtre)

Caractéristiques matérielles

Dimensions
Hauteur : 26 cm ; Largeur : 17,2 cm ; Profondeur : 12 cm ; Poids : 2355 g
Matière et technique
Matériau : argile
Technique : moulé, modelé, trou d'évent, engobe, peinture
Précision technique : moule(face)-modèle(revers)-trou d'évent sur le revers-engobe noire(face)-peinture blanche(face)

Lieux et dates

Date de création / fabrication
Epoque / période : hellénistique

Date de création/fabrication : 4e quart IVe s. av. J.-C. (-325 - -300)
Lieu de création / fabrication / exécution
Étrurie ; Latium

Données historiques

Mode d’acquisition
ancien fonds
Propriétaire
Etat
Affectataire
Musée du Louvre, Département des Antiquités grecques, étrusques et romaines

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
non exposé

Bibliographie


Bibliographie de comparaison

- Pensabene, Patrizio. Le terrecotte del Museo nazionale Romano. II, Materiali Dai Depositi Votivi Di Palestrina. 2001. , p. : 187-188, pl. 24, n° 106
- Enea Nel Lazio : archeologia e mito. Rome, Fratelli Palombi, 1981. , p. : 2628, n° D272
Dernière mise à jour le 05.04.2019
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances