© 2012 Musée du Louvre / Antiquités grecques, étrusques et romaines
© 2012 Musée du Louvre / Antiquités grecques, étrusques et romaines
© 2012 Musée du Louvre / Antiquités grecques, étrusques et romaines
© 2012 Musée du Louvre / Antiquités grecques, étrusques et romaines

figurine

Date de création/fabrication : ? (Considéré comme douteux ou faux)
En dépôt : Musée Bonnat-Helleu, Bayonne
Numéro d’inventaire
Numéro dépositaire : "COLL. L. BONNAT INV. 315 56" manuscrit au feutre rouge sur une étiquette cartonnée reliée à la pièce par une ficelle)
Numéro dépositaire : 315 56

description

Dénomination / Titre
Dénomination : figurine
Ancien titre : Aphrodite, femme nue le pied droit sur un rocher (Inventaire du dépositaire ; 1922)
Description / Décor
Femme debout, dans une position de déhanchement très marqué : sa jambe droite pliée, pied reposant en hauteur sur un rocher, en appui sur sa jambe gauche ; tête tournée à gauche. Vêtue d'une tunique, aux plis serrés tombant sur les pieds, et d'un himation à partir des hanches, passant sur le coude gauche. Un bandeau bleu ceint le haut de la tête, duquel dépasse un chignon. Figurine sur une petite plinthe (env. 1 cm) rectangulaire à l'avers et arrondie au revers. Revers de la figurine traité en partie. Terre cuite creuse avec trou d'évent circulaire au revers.

Caractéristiques matérielles

Dimensions
Hauteur : 25,2 cm ; Largeur : 14 cm
Matière et technique
Matériau : argile (beige orangé : Munsell 5YR 6/6)
Technique : engobe (blanc), moulé, peinture (rose), peinture (bleue)

Lieux et dates

Date de création / fabrication
? (Considéré comme douteux ou faux)

Données historiques

Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Mode d’acquisition
legs
Date d’acquisition
date du legs : 1922
Propriétaire
Etat
Affectataire
Musée du Louvre, Département des Antiquités grecques, étrusques et romaines

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Bayonne (France), Musée Bonnat

Index

Dénomination
Matériaux
Technique
Dernière mise à jour le 25.01.2016
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances