dos, verso, revers, arrière © 2021 Musée du Louvre / Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes
dos, verso, revers, arrière © 2021 Musée du Louvre / Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes
dos, verso, revers, arrière © 2021 Musée du Louvre / Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes
dos, verso, revers, arrière © 2021 Musée du Louvre / Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes
© 2021 Musée du Louvre / Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes
© 2021 Musée du Louvre / Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes
© 2021 Musée du Louvre / Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes
© 2021 Musée du Louvre / Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes

Marbre de la console d'applique OAR 246

Epoque / période : Louis XV (1715-1774) (Occident->époque moderne = Ancien Régime->dynastie des Bourbons)

Date de création/fabrication : 1700 - 1800
Lieu de création : France (Europe)
Œuvre récupérée à la fin de la Seconde Guerre mondiale, déposée par l'office des biens et intérêts privés (OBIP); en attente de sa restitution à ses légitimes propriétaires. Consulter la base de données ministérielle Rose Valland consacrée aux œuvres dites MNR (Musées nationaux récupération)..
Numéro d’inventaire
Numéro principal : OAR 246 bis
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique

description

Dénomination / Titre
Titre : Marbre de la console d'applique OAR 246
Type d'objet
console d'applique
Description / Décor
marbre griotte.
Inscriptions
Inscription :
au revers, inscription du numéro d'inventaire du musée "LI 43", du numéro OAR "OAR 260" et "Console [???] 140"

Caractéristiques matérielles

Matière et technique
Matériau : marbre
Couleur : rouge

Lieux et dates

Date de création / fabrication
Epoque / période : Louis XV (1715-1774) (Occident->époque moderne = Ancien Régime->dynastie des Bourbons)

Date de création/fabrication : 1700 - 1800
Lieu de création / fabrication / exécution
France (Europe)

Données historiques

Historique de l'œuvre
les quatre consoles Louis XV, deux consoles de parois droites (OAR 260, 261 et leurs marbres), deux consoles d'angle (OAR 262 et 263), ont pu être identifiées comme provenant de Saint-Florian en croisant plusieurs sources.
Dans les listes de préparation aux commissions de choix des oeuvres de la récupération artistique (dite liste de l'OBIP) figurent les informations suivantes : « N° d'ordre : 4 ; N° allemand : 461/2 ; Provenance : 1° Linz ; Pays : France ; Style : Louis XV ; Sujet : 4 consoles ; Matière : bois laqué vert et or ; Observations : [néant] ». Les mentions du nombre « 4 » et de la couleur « bois laqué vert et or » concernent à l'évidence les quatre consoles OAR 260, 261, 262, 263 et leur convoi de provenance « 1° Linz » et un éventuel numéro dans ce convoi « 461/2 » est aussi indiqué.
La recherche s'est orientée vers les documents relatifs aux oeuvres revenues de Saint-Florian par le premier convoi en provenance de Linz. Trois documents concernent les consoles OAR 260 et 261 (les extraits concernant les consoles OAR 262 et 263 sont cités dans les dossiers de ces oeuvres) : le calepin de déballage du premier convoi en provenance de Linz : « caisse HR 20 - Deux consoles bois peint gris et doré - Italie XVIIIe - sans marbre » et : « Caisse HR 21 - 2 dessus de marbre de consoles » ; Saint-Florian : liste complète des objets acquis par le Rundfunk, campagne d'achat de 1944 : « N° d'inventaire allemand : 46 ; Nature des objets : 4 consoles (fond bleu) ; Provenance : Serge Roche, 279 rue St Honoré ; Renfermé dans caisse : 15.20.21.26 » ; Saint Florian : Inventaire des caisses rapatriées contenant les objets acquis par le Rundfunk, campagne d'achat de 1944 : « Numéro des caisses : 20 ; Objets contenus : 2 parties inférieures de 2 consoles ; N° d'inventaire d'origine : 46 » + Extrait : « Numéro des caisses : 21 ; Objets contenus : 2 dessus de consoles ; Numéro d'inventaire d'origine : 46".
La provenance « Saint-Florian » pour ces deux consoles OAR 260 et 261 ne fait pas de doute : quatre éléments appuient cette démonstration : le nombre de consoles : 4 (rare) ; la teinte de ces consoles : bois peint gris et or ; le style : 18e (Louis XV) ; la provenance du premier convoi de Linz (cité Liste OBIP/listes convoi de Linz).
Ainsi, c'est le calepin de déballage du premier convoi en provenance de Linz (premier document) qui permet d'établir la provenance, les autres documents étant trop imprécis. L'une des quatre consoles (OAR 263) porte l'inscription « rechts zur Kapelle », ce qui donne une origine allemande à ces consoles et non italienne comme il est indiqué dans la liste de l'OBIP, car elles ne sont assurément pas de facture française.
La console d'applique (OAR 260) d'une suite de quatre (OAR 260, 261, 262, 263) a été achetée par le garde-meuble régional de la Province de l'Oberdonau, établi dans l'abbaye de Saint-Florian requisitionnée, pour le Rundfunk en 1944. Cette console provenait de chez « Serge Roche, 279 rue St Honoré ». Elle a été exportée irrégulièrement de France.
Un document nous apprend que cette console faisait partie d'un convoi de deux wagons (trente cinq caisses), expédié de France par Mr. Knoth, conseiller au Ministère de la Propagande. Arrivée à Linz en juillet 1944, cette console est inscrite sur la liste des objets déballés qui se trouvaient à Saint-Florian - Haute-Autriche -. Elle est enregistrée dans l'inventaire de la deuxième campagne d'achat du Rundfunk sous le numéro 46 - n° d'inventaire Saint-Florian -.
Après une enquête menée par Boris Lossky, la console est restituée en juin 1946 à la commission de récupération artistique sous le couvert de l'Office des Biens et Intérêts Privés (OBIP), délégation du ministère des Affaires étrangères pour les restitutions.
Elle revient à Paris le 20 juin 1946 par le premier convoi en provenance de Linz, dans la caisse « HR : 20 », puis elle est inscrite sur la liste des oeuvres mises à la disposition des musées nationaux par l'OBIP.
La console est retenue lors de la troisième commission de choix des oeuvres de la récupération artistique du 19 décembre 1949, prise en charge par la direction des musées de France et confiée par celle-ci à la garde du musée du Louvre (département des Objets d'art) en 1951. Elle est alors inscrite dans l'inventaire OAR (Objets d'Art Récupération), établi par Hubert Landais, sous le numéro OAR 260.
La console est déposée au château de Compiègne le 26 juillet 1950 et exposée en « salle 35 ». Les marbres des consoles d'applique sont déposés en novembre 1951 au Palais des Rohan à Strasbourg (ARD 22/11/1951). Le marbre et la console OAR 246 sont actuellement exposés dans la chambre du roi au musée des arts décoratifs de Strasbourg (source : base POP Culture, base Rose Valland).
Mode d’acquisition
attribution par l'office des biens et intérêts privés (MNR)
Date d’acquisition
date de l'arrêté : 1951
Propriétaire
Musées Nationaux Récupération

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Strasbourg (France), Musée des Arts Décoratifs, salle d'exposition
Dernière mise à jour le 13.04.2022
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances