RMN-Grand Palais (Musée du Louvre) - Thierry Le Mage
Autre RMN
RMN-Grand Palais (Musée du Louvre) - Thierry Le Mage
RMN

Étude pour le tombeau d'un pape (Clément VII ?)

1534
Numéro d’inventaire
INV 113, Recto
Anciens numéros d'inventaire :
NIII 145
MA 142
Numéros de catalogues :
Inventaire italien, t. IX FV 65
Référence de l'inventaire manuscrit :
vol.1, p.19
Collection
Département des Arts graphiques
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique
Bandinelli, Baccio (1493-1560)
Ecole florentine
(F. Reiset (Inv. ms))

Anciennes attributions :
BUONARROTI Michelangelo
BANDINELLI Baccio

Propositions d'attributions :
LANDINI Taddeo
(H. Siebenhüner, 1962)
ANTICHI Prospero
(R. Montini, 1957)

description

Dénomination / Titre
Étude pour le tombeau d'un pape (Clément VII ?)
Type d'objet
Dessins
Description / Décor
Commentaire :
L'attribution du dessin à Bandinelli, due à Everhard Jabach, après avoir été refusée par Morel d'Arleux (Inv. ms), qui inventoria la feuille sous le nom de Michel-Ange, a été confirmée par F. Reiset (Inv. ms). Depuis, seuls R. Montini ('Le Tombe dei papi', Rome, 1957, p. 357) et H. Siebenhüner (dans 'Festschrift für Hans Sedlmayr', Munich, 1962, p. 229-230), ce dernier suivi par V. Bush ( 'The Colossal Sculpture of the Cinquecento', New York, 1976, p. 227), ont rejeté cette attribution en estimant, sans arguments définitifs, qu'il s'agissait d'un dessin pour le premier tombeau de Grégoire XIII, autrefois situé près de la Cappella Gregoriana (Saint-Pierre, Vatican), et fait, selon le premier, par Prospero Antichi et, selon les deux autres, par Taddeo Landini. · la suite de R. B. Ward ('Baccio Bandinelli as a draughtsman', thèse de l'Université de Londres, 1982, n° 340), on considère désormais cette étude comme un premier projet de Bandinelli pour le décor sculpté du tombeau de Clément VII (Rome, Santa Maria sopra Minerva) qui lui fut commandé le 25 mars 1536 (L. A. Waldman, 'Baccio Bandinelli and Art at the Medici Court.', Philadelphia, 2004, doc. 254). D'autres dessins en rapport avec cette oeuvre sont conservés à Rome (Gabinetto Nazionale delle Stampe, inv. F. C. 130657-94) et à Providence (Rhode Island School of Design, Museum of Art, inv. 51.507).
Voir : L. Angelucci, dans 'Baccio Bandinelli', (Cabinet des Dessins), par C. van Tuyll et al., Paris, 2008, n° 23.
Voir aussi: F. Viatte, Musée du Louvre, Département des Arts graphiques, Inventaire général des dessins italiens, IX : 'Baccio Bandinelli, dessins, sculptures, peinture', par F. Viatte et M. Bormand (pour les sculptures), V. Delieuvin (pour la peinture), avec la collaboration de V. Goarin, Paris, 2011, n°65.

Caractéristiques matérielles

Dimensions
H. 0,334 m ; L. 0,193 m
Matière et technique
Plume et encre brune, lavis brun sur papier beige, traces de mise en place au stylet. Forme cintrée.
Forme
cintrée

Lieux et dates

Date de création / fabrication
1534

Données historiques

Historique de l'œuvre
E. Jabach ; « dessin d'ordonnance » ayant perdu son montage à bande dorée ; Inventaire Jabach : Ecole de Florence, n° 76 (Bandinelli) - acquis pour le Cabinet du Roi en 1671 ; paraphe de J.-Ch. Garnier d'Isle (L. 2961 au recto) ; marques de la Commission du Museum (L.1899) et du Conservatoire (L.2207).

Notice de l'inventaire Jabach :
Dessin probablement issu de l'ensemble des dessins dits d'ordonnance collés et dorés de la collection d'Everhard Jabach acquis pour le roi en 1671

A. Critères de l'identification

Le dessin ne présente aucun des signes attestant sa provenance et son acquisition en 1671 :

- montage Jabach ivoire à large bande d'or fin ;
- numéro d'inventaire Jabach à la sanguine, au verso du montage ;
- paraphe Jabach à l'encre brune [L. 2959], au verso du montage ;

- marques, au verso du montage, du récolement des dessins Jabach effectué en 1690 par Jean Prioult, commissaire-enquêteur au Châtelet de Paris, à la suite du décès de Charles Le Brun, premier peintre du roi, directeur et garde général du Cabinet des tableaux et dessins :

- transcription en toutes lettres du numéro d'inventaire Jabach ;
- paraphe Prioult [L. 2953].

Sa présence dans les collections royales à la date de 1752 est attestée par le paraphe de Jean-Charles Garnier d'Isle, contrôleur des Bâtiments du roi, apposé lors du récolement effectué en 1752 [L. 2961].

L'iconographie, la technique et les dimensions du montage telles qu'on peut les restituer sont en accord avec la description donnée par l'une des notices de l'inventaire établi par Jabach en 1671.

B. Notice de l'Inventaire Jabach, février 1671. Minute.
Paris, Archives nationales, O1 1967.

Invantaire de 517 desseins d'ordonnances escole florentinne :

76

Un pape assis sur un pied d'estal ou il y a une petite dessante de croix en bas figures entiere a la plume sur de papier blanc a fond bleu de 10 1/2 pouce de long sur 13 pouce de haut

de Baccio Bandinello

Inventaire du musée Napoléon :
Inventaire du Musée Napoléon. Dessins. Vol.1, p.23, chap. : Ecole florentine, carton 2. (...) Numéro : 142. Nom du maître : Michel-Angelo Buonaroti. Numéro d'ordre dans l'oeuvre du maître : 1er. Désignation des sujets : Esquisse d'un monument. Dessin cartonné, fait à la plume et lavé. Exposé en l'an douze sous le n° 186 et en 1811 sous le n° 16 à l'art. de Baccio Bandinelli et en 1820 sous le n° 18 mentions d'exposition barrées au crayon#18 au crayon Dimensions : H. 34 x L. 20cm. Origine : Collection ancienne.Prix de l'estimation de l'objet : 300francs. Emplacement actuel : Galerie d'Apollon. Observations : On ne croit point que ce monument soit celui que Michel-Ange exécuta en bronze à Bologne, pour le pape Jules 2. C'est plutôt le projet pour le tombeau de Clément 7 qui est dans l'Eglise de la Minerve à Rome, et dont parle Mariette dans son catalogue de Crosat. Ce dessin a été gravé par Caylus sous le nom de Bacco Bandinelli.. Signe de recollement : Vu au crayon#trait oblique / à l'encre / sous le n° Morel d'Arleux. Cote : 1DD33 Note relative à la saisie informatique : Observations : les chiffres accompagnant les noms de papes ont été notés en chiffres arabes..
Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Dernière provenance : Jabach, Everhard
Mode d’acquisition
acquis pour le Cabinet du roi
Date d’acquisition
1671

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Petit format

Expositions

- Notices des dessins, des peintures, des bas-reliefs et des bronzes exposés au Musée Royal, dans la galerie d'Apollon, ouverte le 6 août 1814, Paris, Musée du Louvre, 06/08/1814 - 1817
- Notice des dessins placés dans les Galeries du Musée Royal, au Louvre [Ecole italienne], Paris, Musée du Louvre, 1838 - 1866
- Notice des dessins, des peintures, des bas-reliefs et des bronzes exposés au Musée Napoléon, dans la Galerie d'Apollon. Notice des tableaux anciens, des trois écoles, mis dans le Salon d'Exposition de Peinture moderne, en juin de l'an 1811, Paris, Musée du Louvre, 06/1811 - 05/08/1814
- Notice des dessins originaux, esquisses peintes, cartons, gouaches, pastels, émaux, miniatures et vases étrusques, Exposés au Musée central des Arts, dans la Galerie d'Apollon, en Messidor de l'an X de la République Française. Seconde partie, Paris, Musée du Louvre, 20/06/1802 - 06/1811
- Notices des dessins originaux, cartons, gouaches, pastels, émaux et miniatures du Musée Central des Arts. Exposés pour la première fois dans la Galerie d'Apollon. Le 28 Thermidor de l'an V [1797] de la République Française. Première Partie., Paris, Musée du Louvre, 15/08/1797 - 19/07/1802
- Notice des dessins, peintures, émaux et terres cuites émaillées exposés au Musée Royal, dans la Galerie d'Apollon, Paris, Musée du Louvre, 1820 - 1838
- Notice des dessins, peintures, émaux et terres cuites émaillées exposés au Musée Royal dans la Galerie d'Apollon, Paris, Musée du Louvre, 1817 - 1820
- Baccio Bandinelli, 1493-1560. Dessins et sculptures du Louvre, Paris, Musée du Louvre, 21/02/2008 - 26/05/2008
Dernière mise à jour le 02.07.2019
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances