RMN-Grand Palais (Musée du Louvre) - Michel Urtado
Autre Musée du Louvre, dist. RMN-Grand Palais - Photo L. Chastel
Environnement RMN
RMN-Grand Palais (Musée du Louvre) - Michel Urtado
Musée du Louvre, dist. RMN-Grand Palais - Photo L. Chastel
RMN

Tête de femme presque de profil

Vers 1488/1490
Numéro d’inventaire
INV 2376, Recto
Anciens numéros d'inventaire :
MI 301
NIII 35689
Référence de l'inventaire manuscrit :
vol.1, p.399
Collection
Département des Arts graphiques
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique
Léonard de Vinci (Leonardo di ser Piero da Vinci, dit Leonardo da Vinci) (1452-1519)
Ecole florentine

Propositions d'attributions :
VINCI Leonardo da, attribué à
(voir cat. exp., 1939)

description

Dénomination / Titre
Tête de femme presque de profil
et croquis d'homme
Type d'objet
Dessins
Description / Décor
Commentaire :
Le rapport que le dessin présente avec le tableau de la 'Vierge à l'Enfant', dite la 'Madone Litta', du musée de l'Ermitage (qui est attribué aujourd'hui à Giovanni Antonio Boltraffio ou à Marco d'Oggiono) est établi depuis sa publication par G. Vallardi en 1855. Croquis en bas à gauche d'un homme nu en buste, à la pierre noire, d'une autre main (de droitier). La présente étude est considérée comme préparatoire à la 'Madone Litta' (Saint-Petersbourg). Celle-ci étant désormais considérée comme une oeuvre de 1490 environ, il faut re-situer le dessin vers cette date. La direction du regard a été modifiée, mais la composition est construite autour de cette tête. (L. Syson in cat. exp. Londres, National Gallery, 2011-2012, n° 59). Léonard démontre ici sa maîtrise et sa liberté dans l'usage de la pointe d'argent. Le trait, libre et sûr, est capable de transcrire, avec une extrême économie de moyens, les plus infimes variations de l'ombre à la lumière.

Pour une notice complète avec les indications d'origine des différentes attributions, et une bibliographie détaillées, voir :
F. Viatte dans cat. exp. Léonard de Vinci, dessins et manuscrits, Paris, Musée du Louvre, 2003, n°21.
V. Delieuvin & L. Frank, 'Léonard de Vinci', cat. exp. Paris, Musée du Louvre, 2019-2020, n°37.

Voir aussi :
Françoise Viatte, 'Léonard de Vinci', Milan, 2005, n°9 ; Pietro C. Marani, 'I disegni di Leonardo da Vinci e della sua cerchia nelle collezioni pubbliche in Francia', Florence, 2008, n°26 ; Luke Syson, "The Rewards of Service: Leonardo da Vinci and the Duke of Milan", pp. 12-53, dans 'Léonard de Vinci, peintre à la cour de Milan', cat. exp. Londres, National Gallery, 2011-2012, n° 59 ; Pietro C. Marani, 'Leonardo da Vinci. Il disegno del mondo', cat. exp. Milan, Palazzo Reale, 2015, n° V.9 ; Carmen C. Bambach, 'Leonardo da Vinci Rediscovered', New Haven et Londres, 2019, vol. I, p. 278-281 ; Louis Frank & Vincent Delieuvin, 'Léonard de Vinci ou 'La Liberté de ne jamais rien finir'' in Grande Galerie, automne 2019, n°49, pp. 38-41, repr. ; Vincent Delieuvin, « Liberté. La licence dans la règle », pp. 90-167, cat. 37, (repr. p. 109) et Bruno Mottin, « Léonard de Vinci et l'art du dessin. Une approche de laboratoire », pp. 370-384 (fig.173), dans Vincent Delieuvin & Louis Frank, 'Léonard de Vinci', cat. exp. Paris, Musée du Louvre, 2019-2020.

Caractéristiques matérielles

Dimensions
H. 0,179 m ; L. 0,168 m
Matière et technique
Pointe métallique, pointe d'argent sur papier préparé gris clair, rehauts de blanc. Préparation composée d'un mélange de blanc d'os et de blanc de plomb. A la pointe d'argent, Léonard a d'abord esquissé les contours de son modèle, avec quelques hésitations dont témoignent les traits erratiques sur le front et le long du menton, puis il a procédé à une stabilisation des contours, du détail de la chevelure et des traits du visage, avant de passer à la réalisation du modelé , au moyen de hachures subtilement espacées, tracées à la manière d'un gaucher. Des hachures au pinceau et au blanc de plomb positionnent quelques lumières sur l'arrête du nez, les paupières, le front, les pommettes et le menton : presque invisibles à l'oeil nu, elles sont mises en évidence sous fluorescence d'ultraviolets. Puis il a repris les contours et les traits du visage avec une pointe métallique plus épaisse et d'un alliage différent, de couleur rougeâtre. Restauré en 2003

Lieux et dates

Date de création / fabrication
Vers 1488/1490

Données historiques

Historique de l'œuvre
G. Vallardi (L. 1223, en vert au verso) ; Vallardi, 1855, p.35-36 f° 170 (Léonard de Vinci) ; acquis en 1856, marque du Louvre (L. 1886a).
Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Dernière provenance : Vallardi, Giuseppe
Mode d’acquisition
achat
Date d’acquisition
1856

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Petit format

Expositions

- Hommage à Léonard de Vinci, Paris, Musée du Louvre, 13/06/1952 - 07/07/1952
- Présentation de dessins florentins du XIVe au XVIIe siècle : pour les élèves du cours de l'histoire du dessin à l'Ecole du Louvre, Paris, Musée du Louvre, 01/05/1968 - 05/06/1968
- Leonardo da Vinci, Milan, Palazzo dell'arte, 20/05/1939 - 13/12/1939
- Catalogue des dessins de Léonard de Vinci (1452-1519), Paris, Musée du Louvre, 01/05/1922 - 30/11/1922
- Le XVIe siècle européen : Dessins du Louvre, Paris, Musée du Louvre, 20/10/1965 - 22/01/1966
- Oeuvres de Léonard de Vinci, Paris, Musée du Louvre, 01/05/1919 - 31/07/1919
- Leonardo da Vinci, master draftsman, New York, The Metropolitan Museum of Art - The Cloisters, 22/01/2003 - 30/03/2003
- Leonardo da Vinci (1452-1519). Il disegno del mondo, Milan, Palazzo Reale, 15/04/2015 - 19/07/2015
- Léonard de Vinci : Dessins et manuscrits, Paris, Musée du Louvre, 05/05/2003 - 14/07/2003
- Léonard de Vinci 1519-2019, Paris, Musée du Louvre, 24/10/2019 - 24/02/2020
- Leonardo da Vinci : painter at the Court of Milan, Londres, The National Gallery, 09/11/2011 - 05/02/2012
Dernière mise à jour le 06.09.2021
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances