RMN-Grand Palais (Musée du Louvre) - Thierry Le Mage
Autre RMN
RMN-Grand Palais (Musée du Louvre) - Thierry Le Mage
RMN

Un miracle de saint Jean l'Evangéliste

Vers 1485/1495
BOTTICELLI Sandro, école de
Numéro d’inventaire
INV 2686, Recto
Anciens numéros d'inventaire :
NIII 21286
MA 12560
Référence de l'inventaire manuscrit :
vol.1, p.431
Collection
Département des Arts graphiques
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique
BOTTICELLI Sandro (Vers 1445-1510), école de
Ecole florentine
(B. Berenson, 1903)

Anciennes attributions :
ANONYME FLORENTIN XVè s

Propositions d'attributions :
BOTTICELLI Sandro
(A. Debenedetti, 2021)
BOTTICELLI Sandro
(Y. Yashiro, 1929)

description

Dénomination / Titre
Un miracle de saint Jean l'Evangéliste
Type d'objet
Dessins
Description / Décor
Commentaire :
Probablement d'après une étude préparatoire de Botticelli pour une broderie ; à rapprocher d'un dessin conservé à Florence (Galleria degli Uffizi, 1149 E) (Gamba, 1936; B. Berenson, 1938 ; Caneva, 1992). Le dessin illustre un épisode de la vie de saint Jean relaté dans la Légende dorée de Jacques de Voragine à dater entre 1491 et 1500 (R. Lightbown, 1978). Certains spécialistes considèrent le dessin comme un original de Botticelli (Y. Yashiro, 1929; R. Lightbown, 1978).
« Ce dessin sur soie est l'un des rares exemples de dessin préparatoire pour broderie qui nous soient parvenus...La composition fut très probablement reproduite d'après un dessin original de Botticelli, par le peintre lui-même ou par un assistant à partir d'une composition originale qui devait ressembler à une feuille conservée aux Gallerie degli Uffizi (fig.40) qui illustrait de même un miracle de la vie de saint Jean l'Evangéliste inspirée de la Légende dorée de Jacques de Voragine...Les deux dessins faisaient donc probablement partie d'une même commande : une confraternité laïque à Florence, La Compagnie de l'Evangéliste (Compagnia del Vangelista), consacrée au saint (Ciseri, 2000), ou bien la chapelle de Saint-Jean-l'Evangéliste à Santo Spirito, dont le retable, aujourd'hui à Berlin, avait été commandé à Botticelli par Giovanni de'Bardi (Cecchi, 2005) » (A. Debenedetti, 2021).

Bibliographie :
Y. Yashiro, « Botticelli », Londres et Boston, 1929, p. 245
C. Gamba, « Botticelli », Milan, 1936, p. 198
B. Berenson, « The Drawings of the Florentine School », Chicago, 1938, n° 582
R. Lightbown, « Botticelli », Londres, 1978, II, n° D11, pp.164-165
Caneva, « Il disegno fiorentino del tempo di Lorenzo il Magnifico », cat. exp. Florence, Galleria degli Uffizi, 1992, sous n° 14.13, p.285
« Sandro Botticelli, Pittore della Divina Commedia », cat. exp. Rome, Scuderie Papali al Quirinale, 2000, n° 5.15.
A.Debenedetti, « Botticelli artiste et designer », dir. A. Debenedetti et P. Curie, cat. exp. Paris, musée Jacquemart-André, 10 septembre 2021 - 24 janvier 2022, Paris, 2021, n°18, pp.126-127, repr. p.127

Caractéristiques matérielles

Dimensions
H. 0,296 m ; L. 0,23 m
Matière et technique
Plume et encre brune sur soie.

Lieux et dates

Date de création / fabrication
Vers 1485/1495

Données historiques

Historique de l'œuvre
F. Baldinucci; traces de simple filet brun ; 1er volume de sa collection, p.32 bis (Giov.di Paolo da Sienna) - son fils, Francesco Saverio Baldinucci - Pandolfo Pandolfini, Camillo Pandolfini, Roberto Pandolfini, Angiolo Pandolfini, Anna Eleonora Pandolfini (épouse de Filippo Strozzi) et Eleonora Teresa Pandolfini, par héritage - Vendu par l'entremise de Filippo Strozzi, sur rapport de François Xavier Fabre, au Musée Napoléon en 1806; marque du Louvre (L. 1886).

Inventaire du musée Napoléon :
Inventaire du Musée Napoléon. Dessins. Vol.9, p.1606, chap. : Ecole italienne, volume 48. (...) Numéro : 12560. Désignation des sujets : p. 1605 Les quatre volumes suivans, sont reliés et couverts d'une peau de mouton, peinte en rouge, avec fermoirs actuellement en assez mauvais état : ils contiennent des dessins recueillis par Philippe Baldinucci, florentin, qu'il attribuait aux excellens peintres, sculpteurs et architectes qui ont paru depuis la renaissance des arts, à Florence, en commençant par Cimabue, jusqu'aux artistes existant en 1695. Il les avait arrangés dans l'ordre chronologique de son p. 1606 ouvrage intitulé : notizie de' professori del disegno da Cimabue in quà. C'est une acquisition. #Volume 48. Les quatre premières feuilles contiennent un avertissement et la table des maîtres auxquels Baldinucci attribuait les dessins des quatre volumes de ce recueil. Vint ensuite sur le revers de la feuille, le portrait de Baldinucci, dessiné au crayon noir. Cote : 1DD41
Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Dernière provenance : Strozzi, Filippo
Mode d’acquisition
achat
Date d’acquisition
1806

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Petit format

Expositions

- Notice des dessins, cartons, pastels, miniatures et émaux, exposés dans les salles du Ier étage au Musée impérial du Louvre. Première partie : Ecoles d'Italie, Ecoles Allemande, Flamande et Hollandaise, Paris, Musée du Louvre, 1866 - 1900
- Botticelli e il suo tempo, Tokyo, Tokyo Metropolitan Art Museum, 16/01/2016 - 03/04/2016
- Botticelli. Bildnis, mythos, andacht, Francfort-sur-le-Main, Städelsches Kunstinstitut und Städtische Galerie, 13/11/2009 - 28/02/2010
- Botticelli artiste et designer, Paris, Musée Jacquemart-André, 10/09/2021 - 24/01/2022
Dernière mise à jour le 07.12.2021
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances