RMN-Grand Palais (Musée du Louvre) - Thierry Le Mage
Autre RMN
RMN-Grand Palais (Musée du Louvre) - Thierry Le Mage
RMN

Portrait de Michel-Ange

1522
Numéro d’inventaire
INV 2715, Recto
Anciens numéros d'inventaire :
NIII 152
MA 149
Numéros de catalogues :
Inventaire italien, t. VI E 27
Inventaire italien, t. IX FV 34
Référence de l'inventaire manuscrit :
vol.1, p.435
Collection
Département des Arts graphiques
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique
Buonarroti, Michelangelo dit Michel-Ange (1475-1564), attribué à
Ecole florentine

Anciennes attributions :
ANONYME FLORENTIN XVIè s
(F. Reiset (Inv. ms))
BUONARROTI Michelangelo
(Morel d'Arleux (Inv. ms))
BUONARROTI Michelangelo
(E. Jabach)

Propositions d'attributions :
MINI Antonio
(E. Panofsky, 1927)
RICCIARELLI DA VOLTERRA Daniele
(L. Pagnotta, 1987)
BUGIARDINI Giuliano
(L. Goldscheider, 1951)
BANDINELLI Baccio
(Françoise Viatte, 2011)
BANDINELLI Baccio
(Ph. Pouncey, 1964)

description

Dénomination / Titre
Portrait de Michel-Ange
Type d'objet
Dessins
Description / Décor
Commentaire :
L'ancienne attribution de la feuille à Michel-Ange, refusée par F. Reiset (Inv. ms) qui classait le dessin parmi les études des artistes anonymes florentins du XVIe siècle, est aujourd'hui acceptée avec réserve. Généralement tenu, du XVIIe siècle (Everhard Jabach) au XXe siècle (B. Berenson, 'I disegni dei pittori fiorentini', Milan, 1961, n° 1598 D), pour un autoportrait de Michel-Ange, ce dessin a aussi été donné à l'un de ses élèves, Antonio Mini (E. Panofsky, in Zeitschrift für Bildende Kunst, LXI, 6, 1927-1928, p. 242 n° 23), à l'un de ses anciens condisciples chez Ghirlandaio, Giuliano Bugiardini (L. Goldscheider, 'Michelangelo Drawings', Londres, 1951, p. 11), ou à l'un de ses admirateurs, Daniele da Volterra (L. Pagnotta, 'Giuliano Bugiardini', Turin, 1987, p. 239-240 n° 141). L'attribution à Bandinelli, proposée par Ph. Pouncey (in Master Drawings, II, 2, printemps 1964, p. 287) a été avancée également, par le même connaisseur, pour un portrait peint de Michel-Ange conservé au Louvre (inv. 874). Ce dernier est exactement à la même échelle que le dessin. Il y est inscrit que Michel-Ange avait quarante-sept ans au moment où il fut portraituré, ce qui situe la peinture et le dessin correspondant en 1522. A cette date, les deux artistes entretenaient, semble-t-il, des relations suffisamment bonnes pour que Bandinelli fasse le portrait de Michel-Ange. Cf. une copie du dessin, conservée à l'Ashmolean Museum d'Oxford (P II 90). Voir : P. Joannides, 'Musée du Louvre, Inventaire général des Dessins Italiens, VI : Michel-Ange, élève et copistes', Paris, 2003, R 27 (Baccio Bandinelli) ; D. Cordellier, dans 'Baccio Bandinelli' (Cabinet des dessins), par C. van Tuyll et al., Milan, 2008, n° 12 (Baccio Bandinelli); F. Viatte, Musée du Louvre, Département des Arts graphiques, Inventaire général des dessins italiens, IX : 'Baccio Bandinelli, dessins, sculptures, peinture', par F. Viatte et M. Bormand (pour les sculptures), V. Delieuvin (pour la peinture), avec la collaboration de V. Goarin, Paris, 2011, n° 34.

Caractéristiques matérielles

Dimensions
H. 0,364 m ; L. 0,248 m
Matière et technique
Plume et encre brune, lavis brun, pierre noire, papier lavé beige.

Lieux et dates

Date de création / fabrication
1522

Données historiques

Historique de l'œuvre
E. Jabach, paraphe (L. 2959) ; dessin d'ordonnance ayant perdu son montage à bande dorée ; Inventaire Jabach : Ecole de Florence, n° 472 (Michel-Ange) - Acquis pour le Cabinet du Roi en 1671 ; paraphe de J.-Ch. Garnier d'Isle (L. 2961, au recto) ; marques de la Commission du Museum (L. 1899) et du Conservatoire (L. 2207).

Notice de l'inventaire Jabach :
Dessin probablement issu de l'ensemble des dessins dits d'ordonnance collés et dorés de la collection d'Everhard Jabach acquis pour le roi en 1671 A. Critères de l'identification Le dessin ne présente aucun des signes attestant sa provenance et son acquisition en 1671 : - montage Jabach ivoire à large bande d'or fin ; - numéro d'inventaire Jabach à la sanguine, au verso du montage ; - paraphe Jabach à l'encre brune [L. 2959], au verso du montage ; - marques, au verso du montage, du récolement des dessins Jabach effectué en 1690 par Jean Prioult, commissaire-enquêteur au Châtelet de Paris, à la suite du décès de Charles Le Brun, premier peintre du roi, directeur et garde général du Cabinet des tableaux et dessins : - transcription en toutes lettres du numéro d'inventaire Jabach ; - paraphe Prioult [L. 2953]. Sa présence dans les collections royales à la date de 1752 est attestée par le paraphe de Jean-Charles Garnier d'Isle, contrôleur des Bâtiments du roi, apposé lors du récolement effectué en 1752 [L. 2961]. L'iconographie, la technique et les dimensions du montage telles qu'on peut les restituer sont en accord avec la description donnée par l'une des notices de l'inventaire établi par Jabach en 1671. B. Notice de l'Inventaire Jabach, février 1671. Minute. Paris, Archives nationales, O1 1967. Invantaire de 517 desseins d'ordonnances escole florentinne : 472 Un teste a la plume et lavé sur de papier rous de 12 pouce de long sur 16 pouce de haut dudit [de Michil Angelo]

Inventaire du musée Napoléon :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.1, p.24, chap. : Ecole florentine, carton 2. (...) Num¿ro : 149. Nom du ma¿tre : Idem & Michel-Angelo Buonaroti /&. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : 7. D¿signation des sujets : Portrait de Michel-Ange. Dessin à la plume, collé sur carton. Dimensions : H. 37 x L. 25cm. Origine : Collection ancienne.Prix de l'estimation de l'objet : 25francs. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon /&. Observations : Ce dessin paraît avoir été fait d'après l'un des tableaux de Sébastien de Piombo, qu'on voit dans plusieurs collections, et qui sont considérés par plusieurs comme le portrait de Michel-Ange. #Idem & Remis le 13 septembre 1828 à M. de Cailleux pour être relié. /&. Signe de recollement : Vu au crayon#trait oblique / au crayon / sur le n° d'ordre#trait oblique / à l'encre / sous le n° Morel d'Arleux. Cote : 1DD33
Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Dernière provenance : Jabach, Everhard
Mode d’acquisition
acquis pour le Cabinet du roi
Date d’acquisition
1671

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Petit format

Expositions

- Michel-Ange au Louvre : Les dessins : LIXe exposition du Cabinet des dessins, Paris, Musée du Louvre, 31/05/1975 - 29/09/1975
- Le XVIe siècle florentin au Louvre, Paris, Musée du Louvre, 04/03/1982 - 06/09/1982
- Baccio Bandinelli, 1493-1560. Dessins et sculptures du Louvre, Paris, Musée du Louvre, 21/02/2008 - 26/05/2008
Dernière mise à jour le 02.07.2019
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances