RMN-Grand Palais - Photo F. Raux
Autre RMN
RMN-Grand Palais - Photo F. Raux
RMN

Sceau de l'Accademia del Disegno de Florence

Numéro d’inventaire
INV 2752, Verso
Anciens numéros d'inventaire :
NIII 321
MA 317
Numéros de catalogues :
Inventaire italien, t.I, U 22
Référence de l'inventaire manuscrit :
vol.1, p.439
Collection
Département des Arts graphiques
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique
Cellini, Benvenuto (1500-1571)
Ecole florentine

Anciennes attributions :
ANONYME FLORENTIN XVIè s
BANDINELLI Baccio

description

Dénomination / Titre
Sceau de l'Accademia del Disegno de Florence
Type d'objet
Dessins
Description / Décor
Commentaire :
Montage annoté : 'Bandinelli'.
M. Winner ('Federskizzen von Benvenuto Cellini', in Zeitschrift fur Kunstgeschichte, 1968, p. 302) a reconnu ce dessin comme une étude préparatoire pour le sceau de 'l'Accademia del Disegno' de Florence. On y reconnaît la 'Nature' sous l'aspect d'Artémis d'Ephèse accompagnée d'un lion, emblème de Florence, et d'un serpent, emblème de Cosimo I de' Medici. D'autres dessins préparatoires pour le même sceau sont conservés à Florence, (Archivio Calamandrei), Londres (British Museum, n° 1860.6.16.18) et Munich (Staatliche Graphische Sammlung, inv. n° 2247 et 2264). Voir aussi M.W. Cole in cat. d'exp. 'Donatello, Michelangelo, Cellini. Sculptors' drawings from Renaissance Italy', Boston, Isabella Stewart Gardner Museum, 2014, n° 32

Caractéristiques matérielles

Dimensions
H. 0,305 m ; L. 0,121 m
Matière et technique
Plume et encre brune, pierre noire. "L'encre métallogallique est employée au recto comme au verso. Le dessin du recto ne transparaît pas au verso ni inversement. Les auréoles, dues à un ou plusieurs accidents aqueux anciens, touchent des zones vierges, des zones dessinées d'un seul côté mais aussi des zones où la feuille est dessinée recto et verso. La résistance à la corrosion relève, entre autres facteurs, d'un papier de très haute qualité, à l'épair très régulier, d'un grammage relativement élevé et d'un très bon encollage. Les deux fissures observées en lumière transmise sont indépendantes du tracé à l'encre. Les pertes de matière graphiques sont principalement liées à des usures de surface et à des plis en relief. Il n'y a pas de manifestation de corrosion récente de nature à faire déconseiller un prêt et une exposition en recto-verso. Il faut noter cependant qu'une telle exposition double le nombre de lux /heure et conduira à allonger d'autant la période de repos de l'œuvre." (Ariane de La Chapelle, 10/12/2013).

Données historiques

Historique de l'œuvre
E. Jabach, paraphe (L. 2959) ; ' dessin non collé ni doré ', dit du ' rebut ' - acquis pour le Cabinet du Roi en 1671 ; marques du Louvre (L.1955 et 1886a).

Inventaire du musée Napoléon :
Inventaire du Musée Napoléon. Dessins. Vol.1, p.43, chap. : Ecole florentine, suite du carton 2. (...) Numéro : 317. Nom du maître : Idem & Bandinelli Baccio /&. Numéro d'ordre dans l'oeuvre du maître : 60. Désignation des sujets : Figure de femme, drapée et dans l'affliction. Sur le V° une figure ailée, couverte de mamelles, et terminée en gaine. Dessin à la plume et non collé. Dimensions : H. 31,5 x L. 12,5cm. Origine : Idem & Collection ancienne /&.Prix de l'estimation de l'objet : 1francs. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon /&. Observations : Idem & Remis le 13 septembre 1828 à M. de Cailleux pour être relié /&. Signe de recollement : Vu au crayon#trait oblique / au crayon / sur le n° d'ordre#trait oblique / à l'encre / sous le n° Morel d'Arleux. Cote : 1DD33
Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Dernière provenance : Jabach, Everhard
Mode d’acquisition
acquis pour le Cabinet du roi
Date d’acquisition
1671

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Petit format

Expositions

- Donatello, Michelangelo, Cellini. Sculptors' drawings from Renaissance Italy, Boston, The Isabella Stewart Gardner Museum, 23/10/2014 - 23/01/2015
Dernière mise à jour le 06.09.2021
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances