RMN-Grand Palais - Photo F. Raux
Autre RMN
RMN-Grand Palais - Photo F. Raux
RMN

Saint Jean l'Evangeliste boit le calice empoisonné devant Domitien empereur

Bandinelli, Baccio, attribué à
Numéro d’inventaire
INV 2709.BIS, Recto
Anciens numéros d'inventaire :
NIII 23
MA 24
Référence de l'inventaire manuscrit :
vol.1, p.434
Collection
Département des Arts graphiques
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique
Bandinelli, Baccio (1493-1560), attribué à
Ecole florentine

Anciennes attributions :
ANONYME FLORENTIN début XVIè s

Propositions d'attributions :
ANONYME FLORENTIN XIVè s, copie d'après
(A. E. Popham & J. Wilde, 1949)
TRIBOLO Niccolo'
(E. Jabach)
BECCAFUMI Domenico

description

Dénomination / Titre
Saint Jean l'Evangeliste boit le calice empoisonné devant Domitien empereur
Type d'objet
Dessins
Description / Décor
Commentaire :
Note ms. anonyme au dos du montage : 'cf. pour la composition le dessin 001251 attribué à Giotto'. A. E. Popham et J. Wilde ('The Italian Drawings of the XV and XVI centuries at Windsor Castle', 1949, n°1088) rapprochent le dessin d'une version analogue conservée à Windsor (Windsor Castle, 0397), qu'ils considèrent comme une copie d'après une fresque florentine du XIV siècle. Ils les mettent en relation aussi avec un autre dessin du Louvre (INV 1251).

Caractéristiques matérielles

Dimensions
H. 0,14 m ; L. 0,18 m
Matière et technique
Plume et encre brune.

Données historiques

Historique de l'œuvre
E. Jabach ; dessin d'ordonnance ayant perdu son montage à bande dorée ; Inventaire Jabach, Ecole de Florence n° 102 (Tribolo) - acquis pour le Cabinet du Roi en 1671 ; paraphe de J. Ch. Garnier d'Isle (L. 2961, au recto) ; marques de la Commission du museum (L.1899) et du Conservatoire (L.2207)

Notice de l'inventaire Jabach :
Dessin probablement issu de l'ensemble des dessins dits d'ordonnance collés et dorés de la collection d'Everhard Jabach acquis pour le roi en 1671 A. Critères de l'identification Le dessin ne présente aucun des signes attestant sa provenance et son acquisition en 1671 : - montage Jabach ivoire à large bande d'or fin ; - numéro d'inventaire Jabach à la sanguine, au verso du montage ; - paraphe Jabach à l'encre brune [L. 2959], au verso du montage ; - marques, au verso du montage, du récolement des dessins Jabach effectué en 1690 par Jean Prioult, commissaire-enquêteur au Châtelet de Paris, à la suite du décès de Charles Le Brun, premier peintre du roi, directeur et garde général du Cabinet des tableaux et dessins : - transcription en toutes lettres du numéro d'inventaire Jabach ; - paraphe Prioult [L. 2953]. Sa présence dans les collections royales à la date de 1752 est attestée par le paraphe de Jean-Charles Garnier d'Isle, contrôleur des Bâtiments du roi, apposé lors du récolement effectué en 1752 [L. 2961]. L'iconographie, la technique et les dimensions du montage telles qu'on peut les restituer sont en accord avec la description donnée par l'une des notices de l'inventaire établi par Jabach en 1671. B. Notice de l'Inventaire Jabach, février 1671. Minute. Paris, Archives nationales, O1 1967. Invantaire de 517 desseins d'ordonnances escole florentinne : 102 Un apostre parlant a un roy ou il y a plusieurs autres figure qui regarde un garson qui est mort a la plume sur de papier blan de 9 1/2 pouce de long sur 8 pouce de haut dudit [de Il Tribolo]

Inventaire du musée Napoléon :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.1, p.4, chap. : Ecole florentine, carton 1. (...) Num¿ro : 24. Nom du ma¿tre : Idem & Sandro Boticelli /&. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : 2. D¿signation des sujets : Deux sujets inconnus dessinés à la plume et collés sur le même carton ; l'un représente des pauvres recevant l'aumône, #l'autre un souverain demandant la résurrection d'un mort à un saint. Ces deux dessins ont été exposés en 1811 sous le n° 37. Ils étaient renfermés dans le carton 1er sous le n° 5 A les deux dernières phrases barrées Dimensions : H. 14 x L. 15,5 cm ; H. 13,5 x L. 18,5 cm. Origine : Collection ancienne.Prix de l'estimation de l'objet : 600francs. Emplacement actuel : Galerie d'Apollon. Observations : Remis au musée le 7 juin 1827 pour être exposé à l'encre#Rentré au crayon. Signe de recollement : Vu au crayon#Vu au crayon#trait oblique / au crayon / sous le n° Morel d'Arleux#trait oblique / au crayon / sur le n° d'ordre. Cote : 1DD33
Mode d’acquisition
acquis pour le Cabinet du roi
Date d’acquisition
1671

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Petit format

Expositions

- Notice des dessins placés dans les Galeries du Musée Royal, au Louvre [Ecole italienne], Paris, Musée du Louvre, 1838 - 1866
- Notices des dessins, des peintures, des bas-reliefs et des bronzes exposés au Musée Royal, dans la galerie d'Apollon, ouverte le 6 août 1814, Paris, Musée du Louvre, 06/08/1814 - 1817
- Notice des dessins, des peintures, des bas-reliefs et des bronzes exposés au Musée Napoléon, dans la Galerie d'Apollon. Notice des tableaux anciens, des trois écoles, mis dans le Salon d'Exposition de Peinture moderne, en juin de l'an 1811, Paris, Musée du Louvre, 06/1811 - 05/08/1814
- Notice des dessins, peintures, émaux et terres cuites émaillées exposés au Musée Royal dans la Galerie d'Apollon, Paris, Musée du Louvre, 1817 - 1820
Dernière mise à jour le 02.07.2019
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances